Infos du jour Infos

09-12-2008

La Chambre des députés a reporté au 3 février 2009 le processus de ratification du Traité de Lisbonne

Le processus de ratification du Traité de Lisbonne réformant les institutions européennes a été soumis au programme de la séance extraordinaire de la Chambre des députés, ce mardi. Sur proposition de Petr Tluchoř, chef du groupe de députés du Parti civique démocrate /ODS/, le processus a été suspendu et le débat reporté au 3 février 2009, date de l’ouverture de la première séance régulière de la Chambre des députés. Selon l’ODS, le récent verdict de la Cour constitutionnelle sur la conformité du Traité de Lisbonne avec la Constitution tchèque n’a pas encore été traité dans toutes les commissions et les députés ne sont pas prêts à voter le document. L’ODS cherchera également à reporter la ratification du Traité de Lisbonne au Sénat. Le président de la chambre haute, Přemysl Sobotka, a toutefois déclaré que le Sénat suivrait sa propre allure. Pour Jiří Paroubek, chef du parti social-démocrate qui a initié la séance, il ne s'agit pas de blocus et le processus de ratification continuera en RT.

A une rencontre avec ses homologues danois et maltais, Mirek Topolánek a parlé de l’introduction de l’euro en RT

La crise de la finance mondiale, le paquet énergie-climat et la présidence tchèque de l’UE au cours du premier semestre 2009, voilà des questions au programme d’une rencontre du chef du gouvernement Mirek Topolánek avec ses homologues danois et maltais, respectivement Anders Fogh Rasmussen et Lawrenc Gonzi, ce mardi à Prague. La République tchèque et le Danemark sont deux pays au sein de l’UE qui n’ont pas encore adopté l’euro, Malte est entré cette année dans la zone euro. L’occasion pour le Premier ministre tchèque de déclarer que la date de l’introduction de l’euro sera annoncée par le cabinet dans le courant de l’année 2009. « Pour des raisons compréhensibles, ce ne sera pas avant la fin de cette année, » a encore ajouté Topolánek selon lequel ce sont les entrepreneurs qui souhaiteraient l’introduction de la monnaie unique, alors que les citoyens expriment plutôt des réserves.

Madeleine Albright dément vouloir diriger l'ambassade américaine à Prague

L'ancienne ministre des Affaires étrangères des Etats-Unis, Madeleine Albright, qui a des origines tchèques, a démenti qu'elle voudrait devenir le chef de la représentation diplomatique à Prague, comme l'a annoncé le quotidien Pravo dans son édition de lundi. Elle a déclaré qu'elle aimait la République tchèque, qu'elle était née en Tchécoslovaquie, mais qu'elle ne savait pas d'où était sortie cette information. Elle a ajouté qu'elle était pourtant heureuse quand elle pouvait aider.

Le nouveau conseil régional de Plzen a officiellement dit non au radar américain sur son territoire

Le nouveau conseil de la région de Plzeň, en Bohême de l’ouest, a officiellement exprimé un désaccord avec l’implantation du radar américain sur son territoire, dans le terrain militaire de Brdy, et il a soutenu l’organisation d’un référendum. Le nouveau conseil composé des sociaux-démocrates a également annulé l’accord avec la participation de la RT au système de défense antimissile dans le cadre de l’OTAN, accord exprimé par le conseil régional précédent. La raison en est, selon la gouverneur de la région, Milada Emmerová, l’opposition de l’opinion publique et les nouvelles connaissances scientifiques et politiques sur la base radar. Les réactions des maires des communes concernées à cette décision sont partagées.

La réforme du système de la santé publique se heurte à une opposition du KDU

Le ministre de la Santé publique Tomáš Julínek qui a une nouvelle fois discuté avec les députés chrétiens-démocrates de sa réforme du système de la santé, n’a pas réussi à les convaincre de ses intentions. Les chrétiens démocrates restent toujours opposés au projet du ministre de lever la barrière législative actuelle qui ne permet pas de pratiquer l’IVG aux ressortissantes d’autres pays de l’UE. Le projet fait partie de la loi sur les soins médicaux spécifiques et le KDU insiste à ce qu’il soit réexaminé par le cabinet.

Sondage de Manpower : la crise touchera 6% des employeurs tchèques

Au cours du premier trimestre de l’année 2009, 6% des employeurs tchèques seront obligés de réduire le nombre de postes d’emploi, à la suite de la crise financière mondiale. C’est ce qui ressort d’une étude dont les résultats ont été publiés ce mardi et que l’Institut Manpower avait réalisé au début du mois de novembre auprès de 750 entreprises tchèques. Comme il ressort encore de cette étude, les licenciements ne sont pas prévus par 91% des employeurs. Selon la directrice de Manpower RT, Jaroslava Rezlerová, il existe toujours, sur le marché du travail tchèque, une forte demande de cadres techniques, notamment de la part des centres technologiques et de service.

Selon un membre du conseil bancaire, le système financier tchèque reste à l’écart de la crise mondiale

Le système financier tchèque est relativement bien isolé de la crise financière mondiale. Comparé aux pays de l’UE, les banques tchèques disposent de plus d’un double de ressources pour financer les prêts. C’est ce qu’a déclaré Robert Holman, membre du conseil bancaire de la Banque nationale, ČNB, à un forum financier international consacré à la crise de la finance mondiale. Selon l’économiste Jan Švejnar, il ne faut pas oublier que nous sommes à mi-temps de la crise mondiale. Un succès pour la RT sera, selon lui, une quelconque croissance de l’économie. Les retombées de la crise divergeront, aux Etats-Unis et en Europe, estime Švejnar selon lequel la récession américaine sera plus profonde et aussi plus courte, alors que l’Europe fera face à une récession moins dramatique mais plus longue.

Fermeture du premier multiplex en RT

Le multiplex Cinema City, dans le 4e arrondissement de Prague, est le premier en RT à être fermé à cause d’une faible fréquentation. Depuis 2006, le multiplex proposait 5 salles avec 850 sièges. Son propriétaire, la société Cinema City Czech, possède trois autres multiplex à Prague et un à Plzen, et elle pense ouvrir un autre dans la ville de Pardubice, en Bohême orientale. Selon les statistiques de l’Union des distributeurs de films, le marché audiovisuel tchèque compte à présent 24 multiplex. L’année dernière, les Tchèques ont dépensé pour les billets d’entrée une somme record de 942 millions de couronnes, et le nombre de visiteurs des multiplex a augmenté à 8,2 millions, par rapport à 6,9 millions en 2006.

La commune d’Ivančice proteste contre le déménagement de l’Epopée slave d’Alfons Mucha de Moravský Krumlov à Prague

Ivančice, en Moravie du sud, village natal du peintre Alfons Mucha /1860 – 1939/ considéré comme un des fondateurs de l’Art Nouveau, s'est ralliée à une pétition protestant contre le déplacement d’une œuvre monumentale de Mucha, L’Epopée slave, du château de Moravský Krumlov à Prague. Plus de 1700 personnes ont déjà signé la pétition, selon le maire d’Ivančice Vojtěch Adam qui estime que Prague n’a pas besoin d’une nouvelle attraction pour les touristes, tandis que pour Moravský Krumlov sans lequel l’Epopée slave n’existerait probablement plus, le déménagement du fameux cycle de 20 tableaux de grandes dimensions aura un caractère de liquidation.

Le théâtre Na zábradlí fête son cinquantenaire

Près de 950 personnalités de la vie culturelle ont été invités par la direction du théâtre pragois Na zábradlí /Sur la balustrade/ à une soirée organisée ce mardi soir pour fêter les 50 ans de cette scène. Les projections vidéo ont évoqué le passé du théâtre qui se trouve dans la rue du même nom, au quartier de la Vieille-Ville, et dans lequel Václav Havel est entré, en 1961, comme accessoiriste et pour lequel il a écrit ses premières pièces comme Garden-party et d’autres influencées par le théâtre de l’absurde.

Météo

Un ciel nuageux, avec des températures situées entre 1 et 5 degrés dans la journée, et descendant à - 6, la nuit, c’est ce que nous annonce la météo pour mercredi, jour de la fête de toutes les Julie, dans le calendrier tchèque.

09-12-2008