Infos du jour Infos

05-12-2008

Prise de bec entre Vaclav Klaus et des députés européens

Selon le serveur Aktualne.cz, la rencontre entre le président tchèque Vaclav Klaus et des députés européens a tourné au conflit diplomatique ce vendredi au château de Prague. L’eurodéputé vert Daniel Cohn-Bendit a indiqué que Klaus s’était comporté comme un « paranoïaque » et que toute la rencontre avait été « folle ». Le conseiller du chef de l’Etat, Jiri Weigl a quant à lui a décrit la discussion comme une « grande provocation » de la part du chef de file des Verts européens. La délégation des parlementaires a notamment offert un drapeau européen au président tchèque en l’invitant à le hisser sur le Château de Prague, ce que Vaclav Klaus se refuse à faire depuis longtemps déjà.

Pöttering appelle Prague à ratifier rapidement le Traité de Lisbonne

Avant cet incident, le président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering, avait appelé la République tchèque, qui assumera la présidence tournante de l'Union européenne à partir du 1er janvier, à adopter rapidement le Traité de Lisbonne. "Le succès de la présidence tchèque dépend aussi de la ratification du Traité de Lisbonne", a-t-il déclaré, au cours d'un point de presse conjoint avec le chef du gouvernement tchèque, Mirek Topolanek. La République tchèque, qui succèdera à la France à la présidence de l'UE dans moins d'un mois, reste le dernier des 27 pays membres à ne pas s'être prononcé sur le Traité de Lisbonne, qui vise à réformer les institutions européennes. Les députés tchèques se réuniront en session extraordinaire le 9 décembre afin de débattre du sujet.

Début du Congrès du Parti civique démocrate

Le Premier ministre libéral tchèque Mirek Topolanek qui se prépare à présider l'Union européenne au premier semestre 2009 remet en jeu son poste de chef du Parti démocratique civique (ODS), au cours d'un congrès risqué qui s'ouvre vendredi à Prague. M. Topolanek, 51 ans, a été confronté ces dernières semaines à une contestation de plus en plus forte au sein de sa formation, les plus eurosceptiques le trouvant trop ouvert vis-à-vis de Bruxelles, les plus libéraux jugeant son programme de réforme trop mou. Fragilisé par la débâcle de l'ODS aux récentes élections régionales et sénatoriales, il fait face à la candidature du maire de Prague, Pavel Bem, 45 ans, un protégé du président Vaclav Klaus, le fondateur du parti qui se revendique comme étant un ultra-libéral eurosceptique.

La Social-démocratie pourrait soutenir un cabinet minoritaire de l'ODS

Quelques heures seulement avant le congrès du Parti civique démocrate, le chef de la Social-démocratie tchèque Jiří Paroubek a admis la possibilité que les sociaux-démocrates pourraient soutenir un gouvernement minoritaire de l'ODS au cas où Pavel Bém réussissait à imposer une telle solution au cours de ce congrès. Ce soutien serait cependant conditionné, selon le chef de la social-démocratie, par la promesse de l'ODS d'organiser dans un court délai des élections législatives anticipées.

La Social-démocratie refuse toujours la station radar américaine en Tchéquie

Le refus de la station radar américaine sur le sol tchèque ne peut être changé ni par les ministres des pays de l’OTAN, ni par le nouveau président américain, Barack Obama. Une déclaration du chef de la Social-démocratie tchèque, Jiří Paroubek, à l’issue de sa rencontre avec les délégués de l’initiative civique «Non aux bases militaires. « Nous continuerons à soutenir l’opinion que cette base sur le territoire tchèque est inutile, » a déclaré Jiří Paroubek tout en soulignant que les sociaux-démocrates tchèques ne sont pas prêts à se conformer aux opinions de la prochaine administration des Etats-Unis.

CSA veut baisser le salaire de ses pilotes

La compagnie aérienne tchèque CSA a annoncé jeudi son intention de réduire de façon "importante" les salaires de ses pilotes à partir de l'année prochaine, dans le cadre d'un "plan d'action" motivé par la crise. Pas de précisions sur le montant de la réduction envisagée, qui pourrait se chiffrer à 15%, selon le chef de l'association des pilotes, Filip Gaspar. Outre la réduction des salaires des pilotes, le plan prévoit le gel des salaires des autres employés de la compagnie. L'objectif est d'économiser en 2009 quelque 300 millions de couronnes (11,7 millions d'euros).

MfD : Skoda va réduire ses effectifs de 3%

Le constructeur automobile tchèqueSkoda Auto, filiale de Volkswagen, va réduire ses effectifs de 3% l'an prochain, ce qui concernera 870 employés, écrit vendredi le quotidien Mlada Fronta Dnes, qui cite un représentant syndical de l'entreprise. Jaroslav Povsik précise cependant au journal qu'il ne sait pas encore s'il s'agira de supprimer des postes vacants ou de licenciements secs. Un porte-parole de Skoda n'a pas confirmé l'information. Comme d'autres constructeurs automobiles affectés par le ralentissement de la consommation, Skoda a réduit sa production. Pour le quatrième trimestre, il doit produire 31.000 véhicules en moins. Récemment, il a prolongé jusqu'au 11 janvier une période de chômage technique qui devait initialement concerner les deux dernières semaines de décembre seulement.

L’ancien vice-premier ministre Egon Lánský met en cause le Traité de Lisbonne

Selon l’ancien vice-premier ministre tchèque Egon Lánský du Parti social-démocrate, l’adoption du Traité de Lisbonne pourrait déclancher en République tchèque une vague de demandes de restitution des biens des Allemands des Sudètes. Egon Lánský qui avait été vice-ministre chargé des Affaires européennes, s’est ainsi joint au président Václav Klaus selon lequel la ratification du Traité de Lisbonne pourrait mettre en cause la validité des décrets adoptés au lendemain de la Deuxième guerre mondiale par le président Edvard Beneš. Egon Lánský estime qu’après la ratification du Traité les Allemands des Sudètes pourraient demander la restitution de leurs biens à la Cour européenne de justice.

Sport

La troisième étape de la Coupe du monde de combiné nordique, prévue les 13 et 14 décembre à Liberec (nord-ouest de la République tchèque), a été annulée faute de neige, ont annoncé les organisateurs vendredi. "La neige naturelle a fondu, les conditions météorologiques ne permettent pas la fabrication de la neige artificielle", a expliqué le directeur du comité d'organisation, Zdenek Soudny.

Sverkos à Sochaux ?

A en croire ses déclarations dans un quotidien pragois, Vaclav Sverkos, l'attaquant international tchèque, pourrait rejoindre Sochaux lors du mercato hivernal. «Il est probable que je parte lors du prochain mercato d'hiver, sans doute pour aller à Sochaux.» Dans les colonnes de Sport, Vaclav Sverkos a confirmé qu'il était désormais proche de rejoindre le club français. L'attaquant international tchèque, qui évolue au Banik Ostrava, s'était notamment mis en valeur lors du dernier Euro en inscrivant le but de la victoire des siens face à la Suisse.

Météo

Samedi, le ciel en Tchéquie sera toujours nuageux avec quelques pluies et chutes de neiges et les températures diurnes se situeront entre 2 et 6 degrés.

05-12-2008