Infos du jour Infos

09-11-2008

L’Ordre des médecins tchèque demande la démission du ministre de la Santé

L’Ordre des médecins tchèque demande la démission du ministre tchèque de la Santé, Tomáš Julínek. Lors du congrès de l’Ordre des médecins, ce week-end à Prague, 131 délégués ont voté pour la démission, 94 ont été contre et 16 se sont abstenus. Les délégués du Congrès ont appelé également le gouvernement et le parlement à rejeter la réforme de la santé publique préparée par le ministre. Ils reprochent à Tomáš Julínek notamment de ne pas avoir discuté avec eux et de ne pas tenir compte de leurs objections concernant la réforme. Le congrès a chargé le président de l’Ordre des médecins Milan Kubek de créer un groupe de spécialistes pour préparer une nouvelle conception de la santé publique tchèque.

Le premier ministre tchèque refuse de fixer la date du passage à l’euro

Si le gouvernement tchèque fixe la date du passage de la Tchéquie à l’euro, il ne le fera que l’année prochaine. Une déclaration, lors d’un débat télévisé, du Premier ministre tchèque Mirek Topolánek. Le chef de gouvernement estime qu’actuellement il serait irresponsable de fixer cette date à cause de la crise financière globale. Selon ses paroles, la date du passage à l’euro dépendra surtout des retombées de la crise financière sur l’économie et la population tchèques. Par contre, la Social-démocratie tchèque, principale formation de l’opposition, demande que la Tchéquie adopte l’euro dès le 1er janvier 2012.

Le maire de Prague rejette le traité de Lisbonne

Pavel Bém, maire de Prague et candidat au poste du président du Parti civique démocrate ODS, formation principale de la coalition gouvernementale tchèque, s’est prononcé contre l’adoption par la République tchèque du traité de Lisbonne. Le maire estime qu’il n’est pas possible que les Tchèques passent sans raison leurs compétences à Bruxelles sans même comprendre pourquoi ils le font. Pavel Bém a déclaré dans un débat télévisé, ce dimanche, d’être obligé de respecter la décision du congrès du Parti civique démocrate qui interdit de passer les compétences d’Etat à Bruxelles. Et Pavel Bém d’ajouter de respecter et d’approuver cette décision. Par contre, le premier ministre tchèque Mirek Topolanek s’est prononcé ce dimanche pour la ratification du traité de Lisbonne.

Le chef de gouvernement admet que le chef de l’opposition pourrait devenir président de la Chambre des députés

Le chef de gouvernement tchèque Mirek Topolánek admet que le président du Parti social démocrate tchèque Jiří Paroubek pourrait devenir président de la Chambre des députés tchèque. A son avis, cette mesure permettrait à la Social- démocratie tchèque, formation principale de l’opposition, d’assumer une plus grande partie des responsabilités de la présidence tchèque de l’Union européenne au cours du premier semestre de 2009. Jiří Paroubek, lui, souligne cependant deux conditions principales pour une éventuelle coopération politique lors de la présidence tchèque de l’Union – l’adoption du Traité de Lisbonne et le débat sur le passage rapide à l’euro.

Si Washington renonce à son bouclier antimissile en Europe centrale, Moscou n’installera pas ses missiles en Biélorussie

D’après le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandr Gruško cité par l’agence AP, au cas où les Etats-Unis abandonneraient leur projet d’installer leur système antimissile en Pologne et en Tchéquie, Moscou renoncerait au projet de déploiement de ses missiles près de Kaliningrad. Le projet d’installer des missiles Iskander non loin de Kaliningrad situé près de la frontière polonaise, avait été rendu public, ce mercredi, par le président russe Dmitri Medvedev. Ce dernier qualifie le projet de mesure de rétorsion par laquelle la Russie réagirait à la décision des Etats-Unis de déployer leur bouclier antimissile en Europe centrale.

Le ministère de l’Aménagement du territoire accusé de passivité

Le ministère de l’Aménagement du territoire menace par sa passivité les projets qui pourraient être financés par les fonds de l’Union européenne au cours de la période de 2007 à 2013. C’est ce qu’a constaté la Commission de contrôle de la Chambre des députés. Le ministère de l’Aménagement du territoire ne veut pas réagir pour l’instant à cette information et promet que le ministre Jiří Čunek donnera ses explications aux députés, ce lundi. Le ministère de l’Aménagement du territoire envisage d’acheter un nouveau système de monitoring des fonds de l’Union européenne pour 400 à 500 millions de couronnes, quelque 17 à 21 millions d’euros.

La police poursuit l’enquête sur les causes de l’incendie de Libuš

Les enquêteurs de la police sont venus, ce dimanche, au grand marché vietnamien et chinois de Libuš dans la banlieue de Prague ayant été ravagé, jeudi et vendredi, par un violant incendie. Le feu a détruit notamment les stocks de prêt-à-porter et de chaussures. La police cherche maintenant la cause de l’incendie. Jusqu’à présent cependant ses agents n’ont pas pu pénétrer dans la halle effondrée parce qu’ils devaient attendre l’extinction complète des tisons se consumant sous les décombres. Les sapeurs-pompiers continueront de surveiller cet endroit jusqu’à ce lundi. 420 pompiers avaient été mobilisés pour lutter contre le feu. Les dégâts n’ont pas encore été évalués.

Barbora Špotáková reçoit le titre de là Athlète tchèque de l’année 2008

C’est pour la deuxième fois consécutive que la lanceuse de javelot tchèque Barbora Špotáková a reçu, ce samedi à Prague, le titre l’Athlète tchèque de l’année. Barbora Špotáková qui détient le record du monde dans sa discipline, avait gagné la médaille d’or de lancer de javelot aux Jeux olympiques de Pékin et au championnat du monde d’Osaka en 2007. Barbora Špotáková (27 ans) étudie à l’Université agricole tchèque à Prague.

Le labyrinthe de Bělá imite celui de la cathédrale de Chartres

La commune de Bělá située près de la ville d’Opava en Moravie du nord, a fait construire sur son territoire un labyrinthe d’un diamètre de 25 mètres. Les auteurs du projet de sont inspirés du labyrinthe de la cathédrale de Chartres. Leur oeuvre est construite en briques qui sont restées dans la région après la démolition d’une usine de traitement de bois. Le labyrinthe se trouve à proximité d’une source d’eau curative et il est accessible également aux handicapés de l’Institut de réhabilitation situé dans la commune voisine de Chuchelná. La réalisation du projet a coûté 860 000 couronnes, quelque 35 800 euros.

Météo

Ce dimanche, fête de tous les Bohdan selon le calendrier tchèque (Dieudonné en français), le ciel en Tchéquie est variable sur l’ouest et nuageux sur l’Est du pays. Les températures ont grimpé dans l’après-midi jusqu’à 13 degrés. Lundi, le temps en République tchèque sera nuageux à variable et les températures diurnes s’échelonneront de 11 à 15 degrés.

09-11-2008