Infos du jour Infos

25-10-2008

Le deuxième tour des élections sénatoriales partielles

Selon les résultats non officiels, le Parti social-démocrate (CSSD) a remporté la victoire au deuxième tour des élections sénatoriales partielles, à l'issue duquel 26 nouveaux sénateurs, donc un tiers du Sénat, sont choisis. Le CSSD a gagné dans 22 districts, un sénateur social-démocrate ayant été élu, déjà, au premier tour. Le Parti civique démocrate (ODS) aura 3 nouveaux sénateurs, tous élus à Prague, tandis qu'une sénatrice communiste a été élue dans le district électoral de Znojmo... Les bureaux de vote se sont fermés ce samedi à 14 heures. Le taux de participation a été 30%. Rappelons qu’aux élections régionales qui ont lieu il y a une semaine, la victoire a été également remportée par les sociaux-démocrates... La veille de ce deuxième tour, le chef de l’Etat est apparu à deux reprises en public pour soutenir les candidats au Sénat du parti qu’il a lui-même fondé, le Parti civique démocrate (ODS). C’est la première fois depuis qu’il est président que Václav Klaus, qui avait promis de rester impartial, soutient ainsi des membres du parti dont il est toujours le président d’honneur.

Jiří Paroubek favorise des élections anticipées

C’est pour la première fois que le Parti social-démocrate remporte la victoire aux élections sénatoriales. On écoute le chef du parti, Jiří Paroubek : « C’est un succès mémorable et à ma connaissance, il n’y a pas de parti en Europe qui aurait réussi à remporter une telle victoire. Je tiens à remercier nos électeurs qui nous ont soutenus même lors de ce deuxième tour. C’est pour nous un immense engagement… » Jiří Paroubek estime que les électeurs ont donné un signe clair de ce qu’ils voulaient un changement de style et de contenu de la politique. Il s'est prononcé pour des élections anticipées qui devraient avoir lieu selon lui parallèlement avec les élections européennes.

Mirek Topolánek critique Václav Klaus

Ce samedi, Mirek Topolánek, Premier ministre et chef du Parti civique démocrate (ODS), premier parti gouvernemental, a critiqué une nouvelle fois le président Václav Klaus pour son ingérence dans la vie interne du parti. "Je pense que ses interventions dépassent son rôle actif à jouer dans la politique", a-t-il fait remarquer. Et d'ajouter au sujet des résultats des sénatoriales: « Pour moi personnellement, cela signifie que j’aurai à réfléchir sur l'éventualité de ma candidature au poste de chef de l’ODS au congrès du parti qui se déroulera en décembre. Il est nécessaire de faire une autoréflexion et d’accéder à des remaniements au sein du gouvernement, suite aux résultats des élections».

Václav Klaus critique le gouvernement américain

Dans un entretien publié sur le serveur aktualne.cz, le président de la République tchèque Václav Klaus a critiqué la réaction du gouvernement américain, du Congrès américain et de la Banque centrale, ainsi que celle des hommes politiques européens à la crise actuelle. Selon lui, ces réactions sont populistes, alibis et peu efficaces. Il considère que les politiciens auraient dû se consacrer aux problèmes existants au lieu de s'interroger sur le réchauffement global et les changements climatiques. Václav Klaus insiste sur l’abolition des « mauvais règlements » qui auraient contribué aux problèmes des secteurs bancaire et financier.

Appel du PSE à l’adresse du cabinet tchèque

Le Parti des socialistes européens a émis une critique à l’adresse du gouvernement tchèque. Selon le chef du PSE, Poul Nyrup Rasmussen, le cabinet de Mirek Topolánek serait dilué et discrédité. Le ministre de l’Intérieur tchèque Ivan Langer qui participe à Luxembourg à une rencontre des ministres de l’Intérieur de l’Union européenne, a réfuté une telle critique, insistant sur les succès que le cabinet dont il est membre aurait remporté, dont l’abolition du visa américain pour les citoyens tchèques ou l’intégration de la République tchèque dans le système de Schengen.

La finta giardiniera de Mozart au Théâtre national

L’opéra La finta giardiniera de Mozart est présenté ce samedi soir, en première, sur la scène du Théâtre des Etats de Prague. C’est pour la première fois que cette œuvre soit créée sur une scène tchèque. La mise en scène est signée par Ursel et Karl-Ernest Herrmann qui ont déjà créé un autre opéra de Mozart, La clemenza di Tito, au Théâtre national. Dans La finta giardiniera, les rôles titres sont chantés par des interprètes étrangers.

Le Festival international du film documentaire se tient à Jihlava

Jihlava accueille dès vendredi le Festival international du film documentaire de Jihlava qui en est à sa 11ème édition. Le festival se présente comme le plus grand événement en son genre en Europe centrale qui se distingue non seulement par une programmation intéressante, mais aussi par une atmosphère détendue et toute gamme de manifestations d’accompagnement. Le cinéaste Frederick Wiseman sera l’un des invités de marque du festival. 17 films seront à l’affiche de la section La joie tchèque, dont notamment le documentaire René de la réalisatrice tchèque Helena Třeštíková, récente lauréate du Prix Arte pour le meilleur document européen. Le festival qui a reçu en 2007 près de 25 000 spectateurs, culminera le 28 octobre par la remise des prix.

Le prix Echo Klassik 2008 pour le mezzo soprano Christianne Stotijn

Le prix Echo Klassik 2008 a été décerné au mezzo soprano néerlandais Christianne Stotijn. Ce prestigieux prix lui a été remis vendredi soir lors d’un concert de la Philharmonie tchèque salle Rodolphinum par Stefan Michalek, directeur général de Deutsche Phono-Akademi qui a dit à cette occasion : « Je vous félicite pour votre performance extraordinaire. Je crois que vous aurez encore beaucoup d’opportunités d’éblouir le public par votre voix extraordinaire ».

Fin de la Semaine de la culture tibétaine

La Semaine de la culture tibétaine qui s'est déroulée dans la capitale tchèque a culminé par une production de moines d'un monastère tibétain qui ont présenté au public tchèque la danse des masques rituels sur des musiques sacrées. Des danseurs masqués ont été déguisés en divinités bouddhistes, démons et différents héros. D'autres manifestations ont eu lieu à cette occasion, dans le but de présenter aux Pragois des traditions artistiques et des cérémonies religieuses du Tibet.

Météo

Ce dimanche, le jour de fête des Erik, selon le calendrier local, le ciel commencera à se couvrir, des brumes persisteront dans la matinée dans certaines localités. Les températures diurnes se situeront autour de 12 degrés. Une baisse des températures est annoncée pour la semaine prochaine.

25-10-2008