Infos du jour Infos

18-10-2008

Elections régionales et sénatoriales : défaite du parti du Premier ministre

Les bureaux de vote sont fermés depuis samedi 14h et environ 40% des électeurs se sont rendus aux urnes. Elections regionales, pour élire 13 des 14 gouverneurs de région que compte le pays et élections sénatoriales, pour élire 27 sénateurs, sur les 81 que compte la Chambre haute du Parlement.

Les résultats définitifs seront publiés lundi, mais les premiers résultats indiquaient samedi soir que le principal parti d'opposition, le Parti social-démocrate (ČSSD), sortait grand vainqueur de ces consultations, en remportant les 13 régions dans lesquelles on votait vendredi et samedi.

36% pour le ČSSD, contre 23% pour l'ODS et 15% pour les communistes. Les deux autres formations de la coalition gouvernementale menée par l'ODS subissent une cuisante défaite, avec 6,5% pour les chrétiens-démocrates et 3% pour les Verts.

"Une grandiose victoire" selon le chef du ČSSD, Jiří Paroubek, qui prépare une motion de censure contre le gouvernement mercredi prochain. "C'est un référendum sur le gouvernement de Mirek Topolánek. Je ne peux m'imaginer que ce gouvernement reste en place pendant la présidence de l'UE", a déclaré Jiří Paroubek. Rappelons que la République tchèque prendra pour six mois la présidence tournante de l'UE à partir du 1er janvier.

Le Premier ministre Mirek Topolánek, chef du Parti civique démocrate ODS, a reconnu sa défaite dès samedi soir: "J'ai montré que je savais gagner. Je sais perdre aussi. Je voudrais féliciter les vainqueurs. C'est une défaite pour l'ODS", a déclaré Mirek Topolánek.

Concernant les élections des sénateurs, un deuxième tour sera organisé la semaine prochaine dans toutes les circonscriptions où aucun candidat n’aura remporté plus de 50% des voix, c'est à dire dans huit sur les neuf concernées. "Nous sommes à une semaine du deuxième tour des élections sénatoriales, au cours duquel nous pouvons redresser la barre, en tout cas en partie", a ajouté Mirek Topolánek.

Elections à enjeu international

Ces élections qui se sont tenues vendredi et samedi en République tchèque pourraient avoir d'importantes répercussions internationales. Le Sénat aura en effet un rôle important à jouer lors de votes cruciaux concernant la ratification du Traité de Lisbonne, à moins de trois mois du début de la présidence tchèque de l'Union européenne, et l’implantation du radar américain sur le sol tchèque.

Prague se félicite de la suppression de l'exigence de visas US

Satisfaction à Prague après l’annonce par le président américain vendredi de la suppression à partir du mois prochain de l'exigence de visas pour les ressortissants de sept pays, dont la République tchèque, pour entrer aux Etats-Unis. Le Premier ministre Mirek Topolanek a indiqué que l’abolition des visas pour les citoyens tchèques représentait la suppression d’un des derniers restes de l’époque de la Guerre froide et contribuer à améliorer les bonnes relations entre Prague et Washington. Même si aucune date n’a été officiellement annoncée, des responsables tchèques ont indiqué que les visas devraient être supprimés à partir du 17 novembre, date anniversaire de la révolution de velours tchécoslovaque. A noter que la Slovaquie fait également des sept pays concernés.

Litvínov : heurts entre militants d'extrême droite et la police

Un rassemblement d’environ 400 sympathisants de la mouvance néonazie s’est achevé par des affrontements avec les forces de l’ordre samedi dans la ville de Litvínov. Une ville de Bohême du nord où vit une importante communauté rom, regroupée dans le quartier de Janov. 200 membres de cette minorité s’étaient rassemblés et armés pour se défendre, mais la police est intervenue avant que les deux camps ne s’affrontent. Plusieurs individus ont été interpellés.

Incendie du Palais industriel de Prague: 1 milliard de couronnes de dégâts

Une enquête est en cours après l’incendie qui a ravagé une partie du Palais industriel dans le 7e arrondissement de la capitale tchèque jeudi soir. Le montant des dégats pourrait s’élever à un milliard de couronnes, l’équivalent de 40 millions d’euros. La police enquète sur plusieurs pistes : l’explosion d’un caisson à oxygène, un court-circuit, ou un incident criminel. Le feu a détruit une partie du bâtiment louée par le fils de l’homme d’affaires Václav Kočka, dont l’autre fils a été tué par balles la semaine dernière au cours d’un réglement de comptes. La famille Kočka a été soupçonnée par le passé d’avoir des liens avec le crime organisé.

Automobile : première Hyundai tchèque le mois prochain

L’usine de Hyundai Motors en République tchèque va entrer en fonction au début du mois prochain. Selon le constructeur automobile sud-coréen, cette nouvelle usine qui se trouve près d’Ostrava, dans le nord-est du pays, aura une capacité de production annuelle de 200 000 voitures à partir de l’année prochaine.

Météo

Un ciel dégagé et des températures entre 9 et 12°C sont prévues pour ce week-end

18-10-2008