Infos du jour Infos

06-06-2001

Vaclav Havel en visite dans une unité de l'armée

C'est de maniere tout `a fait imprévue que le président Vaclav Havel a rendu, ce mardi, visite `a des unités d'entraînement et de protection de l'Armée tcheque. Selon le porte-parole du président, cette visite a été décidée dans la matinée, lors d'un d'une réunion de travail au château de Lany avec le ministre de la Défense, Jaroslav Tvrdik, le chef d'état-major de l'armée, le général Jiri Sedivy et Jaroslav Skop, chef du groupe d'étude de la réforme de l'armée.

Vaclav Havel `a propos de l'achat d'avions

Cette visite fut pour le président l'occasion d'une rencontre avec la presse, lors de laquelle, il a déclaré que l'Armée tcheque se doit d'etre équipée d'avions de combat supersoniques, objet de discussions depuis sept ans. Le tout est que, selon lui, c'est aux experts qu'il appartient de faire ce choix et non plus aux politiques. Rares sont les pays ne disposant pas d'avions de guerre, a dit Vaclav Havel en ajoutant : "Seulement, pour nous autres, il se trouve que nous sommes placés au centre de l'Europe, si bien que, n'importe quelle guerre, n'importe quelle confrontation, ne nous éviteraient pas."

Vaclav Havel `a propos de la loi de lustration

Le président Vaclav Havel s'est aussi prononcé sur la fameuse loi de lustration. A son avis, cette loi n'est certainement pas le meilleur moyen pour la République tcheque de régler ses comptes avec son passé. Et d'ajouter en substance : Tantôt, les certificats de lustration dénoncent de dangereux collaborateurs, tantôt ils accusent de pauvres gens, sans rapports douteux sous le totalitarisme, mais qui ont signé tel ou tel document sous la menace.

Milos Zeman en Croatie

L'admission `a l'U.E. et l'évolution en Europe du sud-est font partie des principaux themes du programme de la visite officielle de deux jours qu'effectue le Premier ministre tcheque, Milos Zeman, en Croatie. Il est attendu `a ce que les deux parties échangent des points de vue sur l'élargissement prochain de l'OTAN et la mission de l'OTAN `a l'avenir, ainsi que les régions euro-atlantiques. Les deux parties régleront, aussi, les modalités de paiement `a la Tchéquie d'une dette de la Croatie, au titre du compte clearing et dont le montant est de 2,5 millions de dollars.

La Tchéquie et la pression autrichienne

La députée du Parlement européen, pour le parti populaire autrichien, Marilies Flemming, s'est prononcée contre ce qu'elle a appelé : "L'incessante pression, avant tout dans les médias, sur la République tcheque, aux fins de provoquer la fermeture de la centrale nucléaire controversée de Temelin". Elle a ajouté qu'il y a longtemps que les députés tcheques ont compris la nécessité d'en finir avec Temelin, et que, entre autres, elle s'est laissé dire récemment, `a Prague, que les Tcheques ont aussi leur dignité et n'aiment pas se faire dicter leur conduite de l'étranger.

La gestion du programme Phare

La Commission européenne a réfuté, ce mardi, énergiquement les prétentions du journal European Voice selon lequel l'audit organisé dans la délégation de la commission `a Prague aurait découvert des cas de malversations et d'erreurs, dans la gestion des finances de l'U.E. Son porte-parole reconnaît, cependant, que dans le programme Phare il y eut, sur deux contrats, certains doutes tout de suite écartés.

L'OTAN et les faux certificats de lustration

A la question de savoir si l'OTAN serait inquiet par l'acces `a des documents secrets des officiers ou des diplomates tcheques n'ayant pas subi la lustration, un haut fonctionnaire non nommé de l'Alliance nord-atlantique, a répondu : "J'entends parler de ça pour la premiere fois." Le porte-parole de l'Alliance, Yves Brodeur, a déclaré, pour sa part, `a l'agence de presse CTK, ne rien savoir sur ce cas, et qu'au sein de l'OTAN il n'en est meme pas question, ce qui ne veut pas dire, selon lui, qu'il n'y a pas de probleme. L'information ajoute par ailleurs que tous les employés de la Délégation tcheque, aupres de l'OTAN, ont subi une enquete de bonne moralité, qui ne se fonde nullement sur les certificats de lustration délivrés par le ministere de l'Intérieur.

06-06-2001