Infos du jour Infos

28-08-2008

La crise en Géorgie au cœur d’une rencontre, à Paris, du chef de la diplomatie tchèque avec ses homologues français et suédois

Le ministre tchèque des Affaires étrangères,Karel Schwarzenberg, s’est rendu, jeudi, à Paris pour négocier avec ses homologues de France, Bernard Kouchner, et de Suède, Carl Bildt, de la crise en Géorgie. La rencontre s’est effectuée à quatre jours de la réunion extraordinaire du Conseil européen sur la crise en Géorgie, convoquée le 1er septembre à Bruxelles par la présidence française. Au cours de sa visite à Paris, le ministre tchèque a également pris part à une conférence des ambassadeurs. Dans un entretien accordé à l’agence de presse tchèque, la ČTK, à l’issue des conversations avec Bernard Kouchner, Karel Schwarzenberg a déclaré que plusieurs Etats membres de l’UE envisageaient des sanctions contre la Russie en réaction à sa démonstration de sa force en Géorgie. Selon Schwarzenberg, la France en tant que présidente en exercice du Conseil européen est réservée sur l’adoption de sanctions. Le chef de la diplomatie tchèque doute lui aussi de l’efficacité des sanctions et il propose que le sommet qui aura lieu lundi à Bruxelles cherche des moyens plus efficaces permettant de régler la crise en Géorgie.

Selon Vlasta Parkanová, l’accord SOFA sera conclu dans un proche délai

Selon la ministre la Défense Vlasta Parkanová, l'accord SOFA relatif au séjour des soldats américains sur le sol tchèque, dans le cas de l’implantation du radar américain, sera conclu dans un très proche délai. Il ne s'agit dorénavant que de préciser des détails. Et le Premier ministre Mirek Topolánek de confirmer que l'accord sera soumis au Parlement tchèque en octobre prochain. Le principal accord sur l'installation d'une base radar sur le terrain militaire de Brdy, dans le cadre d’un bouclier antimissile américain en Europe, a été signé en juillet dernier.

Le ministre de l’Education demande une injection de 2 milliards de couronnes dans l’enseignement supérieur

La contribution de l’Etat à l’enseignement supérieur pourrait baisser d’un dixième, en 2009, par rapport à l’an 2006 lorsque les écoles supérieures recevaient une dotation de près de 73 000 couronnes par étudiant : une déclaration du ministre de l’Education nationale Ondřej Liška qui, à la veille de la rentrée scolaire a fait savoir de son intention d’augmenter le budget à l’enseignement de 2 milliards de couronnes, en 2009. Il en a informé le Premier ministre Mirek Topolánek dans une lettre où il souligne par ailleurs que l’Etat ne réagit pas à l’accroissement du nombre des étudiants, de 10 000 cette année, par rapport à 2007.

La pièce de 50 halers disparaîtra du système de la monnaie tchèque

Il ne reste plus que quelques jours pendant lesquels on peut payer en République tchèque encore avec les pièces de monnaie d’une valeur nominale de 50 halers. Sur décision de la Banque centrale, les pièces seront retirées de la circulation le 31 août. La raison de cette décision est qu’elles ont cessé d’accomplir leur fonction de monnaie en circulation : des 420 millions d’exemplaires mis en circulation, moins de 10% en revenaient à la banque. Les gens auront la possibilité de les échanger contre la monnaie valide dans les banques et les postes. Dorénavant, la pièce d’une couronne sera la plus petite dans le système de la monnaie tchèque. Rappellerons que les pièces de 10 et 20 halers ont été retirées de la circulation il y a 5 ans.

L’édification d’une nouvelle bibliothèque nationale est une priorité du gouvernement

Le premier ministre Mirek Topolánek compte toujours sur l’édification d’une nouvelle Bibliothèque nationale, après le rejet de la construction d’un bâtiment futuriste à l’esplanade de Letná selon le projet de l’architecte tchéco-britannique Jan Kaplický. Comme il l’a rappelé lors d’une rencontre, jeudi, avec le ministre de la Culture, Václav Jehlička, une priorité du gouvernement est la reconstruction du Musée national et celle de l’actuel siège de la Bibliothèque nationale dans le complexe baroque du Clementinum, ancien collège des Jésuites. Le ministre Jehlička ne partage pas l’avis du directeur de la bibliothèque, Vlastimil Ježek, qui craint les retombées internationales du rejet du projet de l’architecte Kaplický, concrètement un procès d’arbitrage contre la RT.

Nouvelles données sur les demandeurs de séjour permanent en RT

Au cours des sept dernières années, plus de 26 000 ressortissants étrangers ont obtenu la citoyenneté tchèque. Plus de deux cinquièmes d’entre eux étaient des Slovaques, devant le deuxième groupe le plus nombreux, les Ukrainiens. C’est ce qui ressort des données publiées par l’Institut des statistiques. Ces données démontrent aussi que le nombre de 1877 ressortissants étrangers qui ont acquis, l’année dernière, la citoyenneté tchèque, est le plus bas depuis 2001.

Le salaire moyen a augmenté, le plus à Prague

Au cours du deuxième trimestre de cette année, le salaire moyen des Pragois a été de 28 610 couronnes /1192 euros/, soit 8,4 % de plus qu’à la même période de l’année dernière. C’est ce que révèlent les récentes données statistiques qui confirment que les salaires dans la capitale sont supérieures à la moyenne nationale qui est de 23 182 couronnes, soit l’équivalent de près de 965 euros. Par rapport à d’autres communes, Prague a aussi le plus bas taux de chômage. Si à l’échelle nationale, il se situe autour de 5,3%, à Prague, il est actuellement de 2,1%.

Karlovy Vary accueille le festival international du film estudiantin, Fresh Film Fest

Le festival international du film estudiantin Fresh Film Festival a commencé, mercredi soir, à Karlovy Vary, en Bohême de l'Ouest. C'est un des plus grands événements en son genre à l'échelle européenne. 51 films dont neuf tchèques seront présentés dans cinq sections spéciales. Les ateliers qui accompagnent le festival seront consacrés aux aspects techniques de la production de films. Fresh Film Festival qui en est à sa 5ème édition durera jusqu’à samedi.

L’opéra Rusalka à nouveau au programme du théâtre à ciel ouvert à Šárka

Après un immense succès connu l’année écoulée, l’opéra Rusalka - L’Ondine, d’Antonín Dvořák, sera à nouveau donné dans l’amphithéâtre naturel de Šárka, dans la banlieue ouest de Prague. L’inauguration d’un théâtre à ciel ouvert dans la charmante vallée de Šárka remonte à 1913 et depuis 1922 l’opéra de Bedřich Smetana Prodaná nevěsta - La fiancée vendue y était donné. En 2005, on a ressuscité le projet de donner les opéras à ciel ouvert. L’intérêt du public est énorme : L’année dernière, plus de 12 000 spectateurs ont assisté à la première de l’opéra Rusalka. L’entrée aux représentations est libre et gratuite.

Météo

Un ciel nuageux, avec des précipitations locales notamment au nord du pays et des températures variant entre 20 et 24 degrés marqueront la météo de vendredi, jour de la fête des Evelína dans le calendrier local.

28-08-2008