Infos du jour Infos

20-08-2008

Le chef de gouvernement tchèque salue l’accord sur le système antimissile entre la Pologne et les Etats-Unis

Le premier ministre tchèque Mirek Topolánek a salué la signature de l’accord entre la Pologne et les Etats-Unis sur l’installation sur le territoire polonais d’une partie du bouclier antimissile américain. D’après Mirek Topolánek, c’est un pas positif et la preuve que Varsovie s’est jointe à Prague. L’accord signé ce mercredi dans la capitale polonaise par la secrétaire d’Etat américaine Condollezza Rice et le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski prévoit une installation en Pologne d’une dizaine de missiles intercepteurs qui feront partie du même système que la station radar américaine sur le territoire tchèque.

La Tchéquie aidera la Géorgie

La République tchèque accordera une aide de 150 millions de couronnes, quelque 6,25 millions d’euros, à la Géorgie et envisage d’organiser une conférence internationale de donateurs pour aider ce pays. Une information du Premier ministre tchèque Mirek Topolánek à l’issue de la séance du cabinet de ce mercredi. Le gouvernement tchèque a également condamné l’opération russe en Géorgie. D’après Mirek Topolánek, il s’agit d’une invasion ayant violé le droit international et étant donc inacceptable. Le cabinet tchèque a également appuyé les décisions du Conseil des ministres de l’Union européenne concernant la Géorgie ainsi que l’initiative pour mettre fin à ce conflit lancée par le président français Nicolas Sarkozy.

Le Premier ministre tchèque pas d'accord avec le président sur le conflit Russie-Géorgie

Le Premier ministre tchèque Mirek Topolánek a fait savoir qu'il ne partageait pas le point de vue du président Vaclav Klaus sur le conflit qui oppose la Russie à la Géorgie. D'après le chef du gouvernement, la Géorgie a réagi à une provocation orchestrée du côté russe. Tandis que le chef de l'Etat estime que la faute en revient à la Géorgie. Pour l’ambassadeur de la RT en Géorgie, en visite à Prague, la RT peut apporter une aide humanitaire à la Géorgie, mais également en l’assistant dans la construction de meilleures infrastructures routières dans certaines régions. Il a rencontré, ce mercredi, les membres du gouvernement tchèque pour les informer de la situation en Géorgie.

Le gouvernement tchèque fera appel dans l’affaire Diag Human

Le gouvernement tchèque fera appel contre le résultat d’un procès d’arbitrage qui l’oppose à la société Diag Human. Selon l’arbitrage, la Tchéquie devrait payer à la société près de 9 milliards de couronnes, quelque 375 millions d’euros. La société Diag Human se considère lésée par l’Etat tchèque. Elle accuse les autorités tchèques d’avoir nui à son commerce de plasma sanguin et demande un dédommagement pour les recettes perdues. Une information du ministre tchèque de la Santé Tomáš Julínek. Le ministre de la santé proposera aussi un nouvel arbitre pour le nouveau procès d’arbitrage.

Les ingénieurs accusés d’être responsables d’une catastrophe ferroviaire protestent contre l’accusation

Les ingénieurs accusés d’être responsables de la catastrophe ferroviaire qui s’est produite le 8 août dernier à Studénka en Moravie du Nord ont porté plainte contre cette accusation. Les ingénieurs de la société Bögl § Krýsl Zdeněk Malý et Oldřich Magnusek risquent jusqu’à dix ans de prison. Ils refusent cependant la responsabilité de l’accident. On leur reproche d’avoir été au courant du mauvais état du pont qui s’est effondré sur les rails juste devant un train Euro-city desservant la ligne Prague - Cracovie. Quelque 70 personnes ont été blessées et 7 passagers sont morts des suites de leurs blessures. Les dégâts sont évalués à quelque 180 millions de couronnes, quelque 7,5 milliards d’euros.

Les employés de la succursale de Siemens à Prague sont entrés en grève

Les employés de la succursale de la société Siemens à Prague ont participé, ce mercredi, à une grève d’avertissement de deux heures. La grève a été organisée en signe de protestation contre l’attitude du patronat de Siemens qui envisage de vendre ou de fermer la succursale de Prague-Zličín. Les employés ne sont pas contents des mesures de dédommagement que la direction de la société leur a proposées. Selon le président de l’Union syndicale Kovo Josef Středa tous les employés de la succursales se sont joints à la grève. La suite des négociations entre le syndicat et la société aura lieu lundi prochain en présence de délégués de la direction du consortium Siemens AG.

Le gouvernement cesse de subventionner le programme «lait aux écoles »

Le cabinet tchèque a décidé de couper les subventions pour les livraisons de lait dans les écoles pour réduire le budget du ministère de l’Agriculture. Désormais, le programme ne sera subventionné que par l’Union européenne. Cette décision a provoqué des protestations des représentants de l’industrie laitière tchèque et de la Chambre agraire. Les chefs de certaines laiteries envisagent de porter plainte contre le gouvernement et de demander des dédommagements. Selon le chef de l’Union tchéco-morave des laiteries tchèques Michal Nemec, les laiteries ont déjà investi dans ce projet 100 millions de couronnes, quelque 4 millions d’euros.

Une exposition au Musée national évoque les événements d’août 1968

Un tank fera partie d’une exposition installée à l’intérieur et devant le bâtiment du Musée national de Prague, exposition qui évoquera l’invasion des armées du Pacte de Varsovie en Tchécoslovaque en 1968. Le tank sera installé sur la rampe du musée par une grue dans la nuit de mercredi a jeudi. Selon les conservateurs du Musée, il s’agit du type des tanks qui ont envahi Prague il y a juste 40 ans. L’exposition évoquera également l’étudiant Jan Palach qui s’est immolé par le feu devant le Musée national pour protester contre l’invasion et surtout contre la passivité et la résignation de la population tchécoslovaque. Une partie de l’exposition sera consacrée à Alexander Dubcek, figure de proue du Printemps de Prague.

Début du festival du cirque Letní Letná

C'est ce mercredi soir que débute la 5e édition du festival du cirque Letní Letná sur la colline de Letná à Prague. Deux troupes Françaises. Les Colporteurs et la Compagnie Moglice, seront les deux attractions principales de cette édition. A noter également deux représentations de la troupe franco-tchèque Décalages. Le festival s'achèvera le 2 septembre. Les spectacles de ce festival sont donnés sous un chapiteau ou à ciel ouvert dans le parc Letenské sady au centre de Prague. Y participeront au total 30 ensembles qui présenteront quelque 90 spectacles. Plus d'info sur www.letniletna.cz.

Météo

Ce mercredi, fête de tous les Bernard selon le calendrier tchèque, le ciel en Tchéquie a été variable à nuageux avec quelques pluies par endroits. Les températures dans l’après-midi ont atteint 24 degrés. Jeudi, le ciel en Tchéquie sera variable à clair et les températures diurnes s’échelonneront de 22 à 26 degrés.

20-08-2008