Infos du jour Infos

11-07-2008

La République tchèque soutiendra le Kosovo à hauteur de 4 millions d’euros

La République tchèque soutiendra le Kosovo, qui a en février déclaré son indépendance de la Serbie, à hauteur de 4 millions d’euros. C’est ce qu’a déclaré le ministère des Affaires étrangères tchèque à l’agence CTK lors de la conférence des donateurs pour le Kosovo qui se déroule ce vendredi. Une bonne partie de la totalité des dons accordés par l’UE et les Etats-Unis notamment seront reversés dans des fonds qui seront dirigés par des organisations internationales. Les dons destinés directement au gouvernement kosovar seront contrôlés par des organes internationaux.

Mirek Topolánek sera absent du sommet UE-Méditerrannée à Paris

Le Premier ministre tchèque Mirek Topolanek a annulé son voyage à Paris prévu ce dimanche à l’occasion du sommet consacré au projet d’Union pour la Méditerrannée, lancé par le président français Nicolas Sarkozy. Il n’a pas précisé les raisons personnelles qui l’en empêchaient. C’est le ministre chargé des Affaires européennes, Alexandr Vondra, qui l’y remplacera. A Paris doivent se rencontrer les représentants des pays de l’UE et de la Méditerrannée. Mirek Topolánek devait également profiter de l’occasion pour rencontrer Nicolas Sarkozy et le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt dans le cadre de la triple présidence tournante de l’UE. « La réunion se déroulera donc à une autre date », a-t-il précisé.

La Russie réduit ses livraisons de pétrole à la République tchèque

D’après le site Internet euro.cz, la Russie a drastiquement réduit ses livraisons de pétrole à la RT. Les livraisons se sont amenuisées progressivement pendant la semaine, et jeudi, la Russie a annoncé qu’elle réduisait les livraisons prévues pour juillet de 500 000 à 300 000 tonnes. Le ministère des Affaires étrangères a annoncé qu’il en recherchait les raisons. Il n’est pas certain que cette réduction soit liée à la signature, mardi, de l'accord permettant l’établissement de la base radar américaine en RT ou s’il s’agit de problèmes sur l’oléduc de Druzhba.

Sanofi-Aventis a publié son OPA sur la société pharmaceutique tchèque Zentiva

Dans l’édition de ce vendredi du journal économique Hospodářské noviny, le groupe pharmaceutique français Sanofi-Aventis a publié son offre publique d’achat qui s’élève à 1050 couronnes (environ 43 euros) par action sur la société pharmaceutique tchèque Zentiva ce qui valorise celle-ci à 40 milliards de couronnes. Le fonds d’investissement tchèque PPF est également intéressé par le rachat de Zentiva. Son OPA est de 950 couronnes (environs 39 euros) par action. La société Zentiva est le numéro un sur le marché pharmaceutique tchèque, et Sanoti-Aventis est d’ores et déjà le plus grand actionnaire de Zentiva, possédant depuis 2006 presque un quart de ses actions.

Prague aura un nouveau système de dotations à la culture

Le nouveau système de dotations à la culture qui doit remplacer celui supprimé en juin dernier a été au cœur d’une rencontre du maire de Prague, Pavel Bém, avec un corps de conseillers chargés de sa préparation. Daniel Sobotka, adjoint du directeur de la Philharmonie tchèque, est devenu président du corps qui compte 29 membres, pour la plupart des représentants de théâtres praguois. Une priorité, selon le maire, est de proposer une nouvelle politique des dotations au plus tard à l’automne, pour qu’elle puisse entrer en vigueur à partir de l’année prochaine. A l’agence ČTK, Pavel Bém a dit qu’en créant ce corps, il a voulu non seulement calmer la situation, mais surtout trouver un concept de politique culturelle de Prague qui permettra de financer la culture à long terme. Nous rappellerons que le système controversé de dotations à la culture en fonction du nombre de billets vendus a été supprimé après des protestations d’une importante partie du monde culturel pragois.

La cour européenne de Strasbourg rejette la plainte de T. J. Baťa

La cour européenne des droits de l’Homme de Strasbourg a rejetté la plainte de l’entrepreneur tchéco-canadien Tomáš Jan Baťa contre la République tchèque. Celui-ci avait déposé plainte contre le pays s’estimant lésé quant aux compensations pour les biens de la famille nationalisés après 1945. Tomáš Jan Baťa, âgé de 93 ans, vit à Toronto et est le descendant du « roi de la chaussure » de Zlín, Tomáš Baťa.

Bilan de l’Institut de médecine clinique et expérimentale

Le premier centre des transplantations dans le pays - l’Institut de médecine expérimentale et clinique - IKEM, a réalisé, au cours de l’année 2007, 1188 opérations cardiaques dont 45 ont été des greffes du cœur. 229 greffes du rein, 27 greffes du pancréas, 79 greffes du foie sont aussi à mettre à son compte, l’année écoulée. Ces données sont indiquées dans le rapport annuel publié par l’IKEM. Fondé en 1971, l’IKEM réunit aujourd’hui trois centres spécialisés, huit cliniques et il emploie plus de 1630 travailleurs. Sa spécificité tient au fait qu’il relie la médecine de pointe aux recherches cliniques et biomédicales. A l’heure actuelle, l’IKEM réalise plus de la moitié des greffes dans le pays et il est l’unique établissement à mener le programme de greffes du foie chez les enfants et depuis 2005 aussi le programme de transplantations des îlots de Langerhans issus du pancréas à des malades diabétiques.

Sondage STEM : plus de la moitié des Tchèques ne veulent pas du Traité de Lisbonne

D’après un sondage de l’agence STEM, plus de la moitié des Tchèques estiment que le Parlement ne devrait pas ratifier le Traité de Lisbonne sur la réforme des institutions de l’UE qui remplace la constitution européenne rejetée par la France et les Pays-Bas. 47% estiment au contraire qu’il devrait être ratifié. Mais d’après le sondage 23% des personnes interrogées avouent ne pas comprendre de fond les changements et les conséquences du Traité. Et un tiers dit ne pas le comprendre du tout.

La restauration du Pont Charles objet de critiques

L’inspection des monuments historiques va contrôler les travaux de restauration du célèbre Pont Charles qui enjambe la Vltava à Prague. D’après le quotidien Pravo, l’inspection a émis des critiques sur le remplacement un peu trop rapide de certaines pierres d’origine du pont. Les membres d’une association de protection de la Prague originelle avaient également été très critiques sur certains des changements effectués. Des travaux de restauration de grande ampleur ont débuté en août dernier. Le Pont Charles est le deuxième pont de pierre le plus ancien de République tchèque. Sa construction a débuté en 1347 sous le règne de l’empereur et roi de Bohême Charles IV.

Le Festival international du film de Karlovy Vary tire à sa fin

La cérémonie de clôture qui dévoilera les films vainqueurs de cette 43e édition se déroulera samedi soir. Le film français et francophone est représenté par 16 longs métrage dont deux ont été sélectionnés dans la compétition : ‘La vérité ou presque’ de Sam Karmann et ‘Les tremblements lointains’ du réalisateur belge Manuel Poutte. Autres films applaudis : ‘Valse avec Bachir’, de l’Israélien Ari Folman, également membre du jury. Les cinémas pragois Aero et Svétozor présenteront du 12 au 23 juillet les ‘échos’ du festival avec une sélection de nombreux films présentés lors de la semaine.

Jeudi soir, le couple et duo Glen Hansard et Marketa Irglová, détenteurs d’un Oscar de la meilleure chanson originale, ont joué à guichets fermés. Le réalisateur tchèque installé aux Etats-Unis Ivan Passer qui préside le jury principal du festival, a fêté ce même soir à Karlovy Vary son 75e anniversaire. Un Globe de cristal lui sera remis, samedi, au cours de la cérémonie de clôture, pour son apport artistique au cinéma mondial.

Première pragoise du film centre-européen le plus cher de l’histoire

Jeudi s’est déroulée la première pragoise du film centre-européen le plus cher de l’histoire, après sa présentation en ouverture du festival de Karlovy Vary. Il s’agit du film Bathory, du réalisateur slovaque Juraj Jakubisko, une coproduction slovaque, tchèque, hongroise et britannique. Bathory relate l’histoire de la comtesse éponyme du XVIIe siècle à la réputation sanglante. Le film a pour l’heure recueilli les critiques mitigées de la presse.

Début du festival Colours of Ostrava

Le festival de musique Colours of Ostrava a commencé jeudi dans la ville industrielle de Moravie du Nord. Au programme cette année, l’Irlandaise Sinéad O’Connor, le groupes Happy Mondays ou Gogol Bordello. Parmi les musiciens tchèques présents cette année, J.A.R. ou Pražský Výběr. Les organisateurs attendent jusqu’à 20 000 visiteurs.

Météo

Samedi, jour de fête des Bořek, une moyenne de 25 degrés est attendue sur le territoire. Un ciel couvert et des averses devraient prévaloir pendant la journée. Le raffraîchissement de l’atmosphère se poursuivra dimanche.

11-07-2008