Infos du jour Infos

29-06-2008

Le Premier ministre Mirek Topolánek à Darney, en France, à l’occasion du 90e anniversaire de la création de la première brigade tchécoslovaque

Le Premier ministre tchèque, Mirek Topolánek, était en France dimanche. A Darney, en Lorraine, il a participé aux cérémonies organisées à l’occasion du 90e anniversaire de la formation de la première brigade tchécoslovaque indépendante et de la reconnaissance par la France des droits des Tchèques et des Slovaques à un Etat indépendant. Le chef du gouvernement a remercié la France pour son alliance d’alors et d’aujourd’hui et a également évoqué la symbolique qui existe entre les événements de l’époque et le fait que la République tchèque succédera à la France à la présidence de l’UE le 1er janvier prochain. Outre le Premier ministre, la délégation tchèque était également composée de représentants du gouvernement et de l’armée ainsi que d’anciens combattants. Le 30 juin 1918, à Darney, environ 6 000 soldats tchécoslovaques avaient prêté serment de fidélité à la future Tchécoslovaquie avant de combattre dans l’est de la France, où 1 200 d’entre eux sont morts.

Le 30 juin Journée des forces armées de la République tchèque en mémoire des événements de Darney en 1918

Le dernier jour du mois de juin est célébré depuis six ans comme étant la Journée des forces armées de la République tchèque. C’est l’ancien président de la République, Vaclav Havel, qui en avait pris la décision en 2002 en mémoire des événements qui se sont déroulés le 30 juin 1918 à Darney, dans l’est de la France. Le président français Raymond Poincaré avait reconnu le droit des Tchèques et des Slovaques à un Etat indépendant tandis que, le même jour, avait été créée la première unité militaire tchécoslovaque indépendante.

Le ministre de l’Intérieur envisage la dissolution du parti extrémiste la Garde nationale

Le ministre de l’Intérieur, Ivan Langer, a déclaré, dimanche, dans un débat sur la Télévision tchèque, que le parti d’extrême-droite la Garde nationale pourrait être dissolu à l’avenir. Le ministre a fait cette déclaration suite aux attaques proférées par environ 150 extrémistes, samedi, à Brno, à l’occasion de la première gay-parade jamais organisée en République tchèque à laquelle ont participé environ 500 homosexuels. Le défilé a dû être raccourci à une vingtaine de minutes à cause des agressions. 15 néonazis ont été arrêtés. Le ministre de l’Intérieur a toutefois également affirmé que les membres de la Garde nationale savaient très bien ce que la loi leur permet de faire et qu’ils faisaient par conséquent très attention.

Ouverture, mardi, du marché du travail français aux « nouveaux » pays de l’UE : très faible intérêt tchèque

Selon différents analystes et les données dont disposent les autorités françaises et tchèques, la France ne doit pas redouter une arrivée massive de Tchèques alors qu’elle s’apprête à ouvrir son marché du travail aux ressortissants des pays qui ont intégré l’Union européenne en mai 2004. A partir du 1er juillet, les autorités françaises lèveront les dernières restrictions à la libre circulation des travailleurs des « nouveaux » pays membres de l’UE, parmi lesquels la République tchèque. Seules quelques centaines de Tchèques, au maximum, pourraient aller travailler en France. Les raisons de ce désintérêt sont la méconnaissance du français et la complexité du marché du travail en France, à savoir notamment un taux de chômage relativement élevé et la faible pratique d’autres langues que le français. Selon le registre des Tchèques travaillant dans les pays de l’UE tenu par le ministère du Travail et des Affaires sociales, la France figure en 17e position. Selon ce registre, seuls 72 Tchèques travaillaient en France l’année dernière, tandis que les autorités françaises n’ont délivré que 114 permis de séjour à des Tchèques pour raisons professionnelles.

Travail illégal des étrangers en République tchèque : les Slovaques et les Ukrainiens les plus nombreux

Les Slovaques et les Ukrainiens représentent les deux groupes d’étrangers les plus importants travaillant illégalement en République tchèque. Selon un rapport sur la lutte contre l’emploi illégal des étrangers présenté par le ministère du Travail et des Affaires sociales au gouvernement, il s’agirait de plus de 1 400 Slovaques et de plus 1 200 Ukrainiens pour l’année dernière. Au total, plus de 21 000 travailleurs étrangers ont été contrôlés en 2007 et plus de 3 800 d’entre eux étaient employés illégalement. Outre les Slovaques et les Ukrainiens, il s’agissait essentiellement de Polonais, de Vietnamiens, de Moldaves, de Bulgares, de Roumains, de Chinois, de Mongols et de Russes. Inversement, plus de 240 000 étrangers travaillaient légalement en République tchèque, soit 55 000 de plus qu’en 2006.

Ivana Tigridová, veuve de Pavel Tigrid, est morte

Ivana Tigridová, veuve de Pavel Tigrid, journaliste qui a joué un grand rôle au sein de la communauté tchèque en exil en Europe occidentale et en France plus particulièrement, est décédée vendredi, à l’âge de 82 ans, des suites d’une longue maladie, dans sa maison de Héricy, dans la région parisienne. L’information a été communiquée par l’ambassadeur de la République tchèque en France, Pavel Fischer. Ivana Tigridová sera enterrée mardi. Les Tigrid étaient arrivés en France au début des années 1960. Pavel Tigrid dirigeait la rédaction de la revue culturelle et politique Svědectví (Témoignage), dont les exemplaires étaient envoyés en Tchécoslovaquie communiste. Conseiller de Vaclav Havel après la révolution et ministre de la Culture entre 1994 et 1996, Pavel Tigrid est mort en août 2003. Son épouse Ivana participait également à la publication du magazine.

Tennis – Wimbledon : Radek Štěpanek éliminé, Nicole Vaidišová dernière Tchèque en course

Radek Štěpanek, dernier Tchèque en course dans le tableau masculin à Wimbledon, a été battu par le Russe Mikhail Youzhny en cinq sets ((5-7, 7-6, 4-6, 7-6, 3-6), samedi, au 3e tour, à l’issue d’un match long de plus de quatre heures. Nicole Vaidišová reste donc la dernière joueuse tchèque encore en lice à Londres. En huitièmes de finale, lundi, elle affrontera la Russe Anna Chakvetadze, tête de série n° 8 du tournoi.

Météo

Les nuages sont un peu plus nombreux, lundi, jour de la fête des Šárka, et peuvent entraîner quelques averses passagères et locales. Les températures se situent entre 12° C et 16° C pour les minimales et entre 23° C et 27° C pour les maximales. Le soleil sera de nouveau très présent mardi et mercredi.

29-06-2008