Infos du jour Infos

02-06-2008

La Tchéquie a envoyé à Bruxelles la liste des priorités de sa présidence de l’Union européenne

La République tchèque a envoyé à Bruxelles le programme de sa présidence de l’Union européenne. La Tchéquie qui présidera l’Union européenne dans la première moitié de l’année prochaine, a défini les priorités de sa présidence en deux versions. La première compte déjà avec l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, et la seconde version prévoit la situation où le Traité ne serait pas ratifié par tous les pays de l’Union avant la fin de cette année. La ratification du Traité n’est pas sûre notamment en Irlande mais la Tchéquie, elle-même, ne l’a pas encore approuvé et le Parti civique démocrate l’a soumis à un examen de la Cour constitutionnelle.

Le gouvernement tchèque a choisi la méthode de privatisation de l’aéroport de Prague

Le gouvernement tchèque a approuvé la méthode de privatisation de l’aéroport de Prague. Selon cette décision l’ensemble des actions de l’aéroport de Prague devrait être vendu à un partenaire stratégique. Ce dernier devrait payer à l’Etat, selon le ministère des Finances, plus de 100 milliards de couronnes, quelque 4 milliards d’euros. Le cabinet a chargé le ministre des Finances Miloslav Kalousek d’inaugurer le processus de recherche du conseiller principal pour la privatisation de l’aéroport. Le nouveau propriétaire devrait être connu dès la seconde moitié de l’année prochaine.

Au Sénat tchèque à Prague, Václav Havel a inauguré une conférence sur le thème du communisme en tant qu’héritage commun de l’Europe

L’Europe assume une responsabilité particulière du nazisme et du communisme en tant que régimes totalitaires nés sur son sol, et de leurs conséquences. C’est ce qu’a déclaré l’ex-président tchèque Václav Havel dans son discours d’ouverture de la conférence internationale « La conscience de l’Europe et le communisme » qui a commencé ce lundi au siège du Sénat à Prague. Ses initiateurs dont le sénateur Martin Mejstřík veulent encourager la création d’un Institut de la conscience de l’Europe qui étudierait les régimes totalitaires et faire du 23 août une Journée internationale des victimes du nazisme et du communisme.

Protestations contre les réformes réalisées par le gouvernement tchèque

Des centaines de syndicalistes se sont réunies, ce lundi, devant le siège du gouvernement tchèque pour protester contre les réformes préparées par le cabinet Mirek Topolánek. Ils accusent le gouvernement actuel d’avoir pris des mesures ayant provoqué la baisse des salaires réels dans l’enseignement, la santé et le secteur public. Les protestations de ce genre se poursuivent déjà depuis deux semaines. Dans une semaine, la série de protestations s’achèvera par une manifestation contre les mesures prises dans l’enseignement. Le même jour, les enseignants tchèques entreront en grève.

Le parti social-démocrate souhaite l’organisation d’élections législatives anticipées

Le vice-président du parti social-démocrate Bohuslav Sobotka s’est prononcé en faveur de l’organisation d’élections législatives anticipées en République tchèque. Selon lui, elles devraient se dérouler parallèlement avec les élections au Parlement européen, en 2009. Comme il a précisé, il n'existe en ce moment aucune résolution officielle du parti pour imposer ces élections. Sobotka estime pour autant que le gouvernement Mirek Topolánek s’est retrouvé dans une crise profonde qui pourrait aboutir à l’éclatement de la coalition gouvernementale actuelle.

Le gouvernement décide d’augmenter les retraites de 470 couronnes

A partir du mois d’août prochain, les retraites en République tchèque augmenteront de 470 couronnes, quelque 19 euros, par mois. Le cabinet tchèque a pris cette décision, ce lundi, à cause d’une importante hausse des prix. Selon le minist0ere du Travail et des Affaires sociales, la retraite moyenne en République tchèque atteindra, à partir d’août prochain, 9616 couronnes, quelque 385 euros. L’augmentation concerne non seulement les retraites existantes déjà mais aussi celle qui seront attribuées dans l’avenir. La décision du cabinet touchera quelque 2,8 millions de personnes.

Fondation du Peaceland, Etat fictif des personnes rejetant le projet de construction d’un radar américain

Les militants du mouvement Greenpeace qui bloquent depuis cinq semaines l’endroit dans le massif de Brdy en Bohême où devrait être construit une station radar américaine, ont créé à cet endroit un Etat indépendant, le Peaceland. Selon la porte-parole du Peaceland, Lenka Boráková, les citoyens de cet Etat fictif refusent la construction du radar dans le massif de Brdy. Le nouvel Etat a déjà son drapeau, son hymne, sa déclaration d’indépendance et ses frontières. D’après Lenka Boráková les citoyens du Peaceland ne toléreront pas la présence d’armes sur le territoire de leur Etat.

Mirek Topolánek : Vlastimil Tlustý ne représente plus le Parti civique démocrate

Selon le premier ministre tchèque Mirek Topolánek, chef du Parti civique démocrate ODS, le député de l’ODS Vlastimil Tlustý ne représente plus ce parti. Le Premier ministre a réagi ainsi aux propos tenus, ce dimanche, par Vlastimil Tlustý, membre récalcitrant de l’ODS. L’ancien ministre des Finances et membre influent de l’ODS Vlastimil Tlustý a accusé Mirek Topolánek d’être responsable de la chute des intentions de vote pour l’ODS, car à son avis, le premier ministre n’avait pas respecté les priorités du programme de ce parti. Il a fermement critiqué aussi la façon dont Mirek Topolánek avait informé les médias de ses vacances en Italie.

Les musulmans tchèques condamnent les caricatures du Prophète

La centrale des communautés musulmanes en République tchèque a condamné les caricatures du Prophète Mahomet ayant apparu ces derniers mois sur des affiches à Brno et à Prague. Les représentants des communautés musulmanes de ces villes, Vladimír Sáňka et Munib Hasan, déclarent dans un communiqué de presse que les auteurs des affiches en question abusent de la liberté de la parole et cherchent à provoquer l’intolérance dans le pays. Ils appellent les musulmans tchèques à respecter l’Islam et à continuer de protéger la vie calme et la sécurité en Tchéquie.

Météo

Ce lundi, fête de tous les Jarmil selon le calendrier tchèque, le ciel en Tchéquie a été clair à variable avec quelques rares pluies et orages sur le sud-ouest du pays. Les températures de l’après-midi ont atteint jusqu’à 28 degrés. Mardi, le ciel en Tchéquie sera clair à variable avec des averses et des orages notamment sur le sud-ouest du pays. Les températures diurnes se situeront entre 25 et 29 degrés.

02-06-2008