Infos du jour Infos

25-04-2008

Vandalisme au cimetière de Terezín : le juge a mis en détention préventive l’homme soupçonné du vol des plaques funéraires

Le tribunal de Litoměřice a mis en détention préventive un homme de 29 ans soupçonné d’avoir volé plus de 800 plaques funéraires en bronze dans le cimetière du mémorial de Terezín, la semaine dernière. S’il est reconnu coupable, l’homme en question risque jusqu’à huit ans de prison. Les noms de victimes du ghetto et du camp de concentration créés par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale étaient inscrits sur ces plaques. Le montant des dommages a été estimé à 2,5 millions de couronnes (100 000 euros). Les plaques ont été retrouvées chez un ferrailleur. Une enquête est également menée sur la participation de ce dernier au vol. Les plaques en bronze sur les tombes seront désormais remplacées par des inscriptions en résine. Depuis le vol, le cimetière est surveillé par une agence de sécurité et à l’avenir, les caméras de surveillance devraient y être installées.

Diplomatie : le montant de l’aide tchèque aux pays en voie de développement ne devrait pas changer

La République tchèque entend maintenir dans un proche avenir le montant de l’aide qu’elle accorde aux pays en voie de développement. La somme allouée annuellement représente actuellement 0,12 % du PIB, soit environ 3,6 milliards de couronnes (145 millions d’euros). Pour 2010, la République tchèque s’est engagée à verser 0,17 % de son PIB. L’argent est destiné essentiellement à des projets dans des pays dits prioritaires comme l’Angola, la Bosnie-Herzégovine, Yémen, la Moldavie, la Mongolie, la Serbie, le Monténégro, le Vietnam et la Zambie. A ces pays s’ajoutent également l’Afghanistan et l’Irak pour des projets d’envergure plus importante.

Le Sénat a approuvé l’envoi d’une centaine de soldats en Afghanistan

Le Sénat a approuvé l’envoi pour cette année d’une centaine de soldats tchèques en Afghanistan. L’unité tchèque devraient opérer à partir du mois de mai et jusqu’à la fin de l’année dans le cadre de l’opération « Liberté immuable », a indiqué la ministre de la Défense, Vlasta Parkanová. Placés sous commandement américain, les soldats tchèques participeront à des missions de combat dans des opérations spéciales. L’envoi de soldats doit encore également être approuvé par la Chambre des députés, probablement mardi prochain.

Les ministres de la Défense de V4 soutiennent les ambitions euro-atlantiques de l’Ukraine

A leur réunion, vendredi, à Prague, les ministres de la Défense des pays du groupe de Visegrad /V4 / ont soutenu les préparatifs de l’Ukraine à son accès aux structures euro-atlantiques. Des représentants d’Ukraine étaient invités à la rencontre des quatre pays – la Slovaquie, la Hongrie, la Pologne et la Tchéquie qui préside actuellement le groupe V4. Précédemment, les chefs de la diplomatie de Visegrad ont indiqué que l’intégration de l’Ukraine dans le plan d’action pour l’adhésion /MAP/ affermirait la coopération politique et de sécurité entre Kiev et l’OTAN. Après le récent sommet de Bucarest, Kiev espère être invité à participer à ce programme.

Création d’une unité commune tchéco-slovaque

L’accord sur la création d’un groupe de bataille tchéco-slovaque signé à Prague par les ministres de la Défense tchèque et slovaque, respectivement Vlasta Parkanová et Jaroslav Baška, est l’un des plus importants projets de défense des deux pays depuis la partition de l’Etat tchécoslovaque commun, en 1993. La nouvelle unité de 1500 hommes devrait commencer ses activités en 2009. La création de 13 groupes de bataille /battlegroup/ prêts à être déployés dans des opérations de crise a été convenue par les pays de l’UE en 2004. La Tchéquie devrait, entre autres, envoyer un bataillon mécanisé, une unité d’artillerie et des hélicoptères.

L’Allemagne pense continuer de limiter l’accès à son marché du travail

La coalition gouvernementale allemande pense continuer de limiter l’accès des travailleurs des nouveaux pays membres de l’UE à son marché du travail. Les barrières seraient ainsi maintenues jusqu’en 2011, écrit le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, dans son édition de vendredi. Pour le Premier ministre tchèque Mirek Topolánek, cela représenterait une discrimination énorme qui est sans fondement, car le nombre de Tchèques travaillant en Allemagne reste l’un des plus bas, par rapport aux autres pays : 13 700, en 2007. Qualifiant cette intention de populiste et contraire aux valeurs de l’intégration européenne, le ministre du Travail et des Affaires sociales Petr Nečas a souligné que les travailleurs tchèques ne représentaient aucune menace pour le marché du travail allemand. A part l’Allemagne, c’est aussi l’Autriche, la France, la Belgique et le Danemark qui limitent l’accès à leurs marchés.

L’historien Antoine Marès honoré par l’Université Charles

Le titre de docteur honoris causa des sciences historiques de l’Université Charles a été remis, vendredi, au Carolinum, à l’historien français, Antoine Marès, président de l’Institut des Etudes slaves à Paris et titulaire de la chaire d'histoire de l'Europe centrale à l’Université de Paris I - Sorbonne. Ancien directeur du Centre français de recherche en sciences sociales de Prague (CEFRES), Antoine Marès est plus particulièrement spécialiste de l’histoire contemporaine politique et culturelle des Pays tchèques.

L’opposition va à nouveau censurer le gouvernement Topolánek

Le vote de la motion de censure attend le cabinet centre-droit, mercredi prochain. C’est pour la troisième fois que la principale formation de l’opposition - le parti social-démocrate – a déposé une motion de censure. Selon le chef social-démocrate Jiří Paroubek, le cabinet Mirek Topolánek est le plus faible dans l’histoire du pays ce qui ne l’empêche pas d’imposer des changements essentiels comme la réforme de la santé publique ou l’installation du radar américain sur le territoire tchèque. La social-démocratie reproche au cabinet des pratiques de corruption, une mauvaise communication avec l’opposition et l’opinion publique, elle critique aussi le projet de loi sur les restitutions des biens aux Eglises ainsi que le récent retour du chef de la KDU- ČSL Jiří Čunek au sein du gouvernement. Les chances de cette troisième tentative de renverser le gouvernement sont minimes, compte tenu de la répartition des sièges à la Chambre des députés.

La sénatrice Liana Janáčková ne sera pas traduite en justice

Le Sénat n’a pas levé l’immunité de Liana Janáčková, sénatrice d’un district d’Ostrava. L’année dernière, la sénatrice aurait tenu des propos racistes en public, propos enregistrés et diffusés par les médias. Six organisations rom ont porté l’affaire devant les tribunaux. La police s’apprêtait à inculper Liana Janáčková de diffamation du groupe ethnique et de la nation. Pour empêcher toute spéculation sur le soutien des sénateurs de l’ODS en échange au récent appui de Janáčková au candidat de l’ODS la présidence, Vaclav Klaus, la sénatrice a demandé au Sénat de lever son immunité, ce qu’il l’a finalement refusé. L’affaire est ainsi terminée et Liana Janáčková, qui a qualifié ses propos de malheureux, ne sera pas poursuivie en justice.

Le Comité olympique tchèque a rejeté l’idée que la République tchèque envisageait de boycotter les prochains JO de Pékin

Un rassemblement pour le respect des droits de l’homme au Tibet s’est teminé jeudi dans la soiriée à Prague, tandis que le Comité olympique tchèque et les délégués des fédérations sportives du pays étaient réunis au même moment. Plusieurs associations civiques et ONG ont organisé ce rassemblement. Suite au plénum du Comité olympique, son président, Milan Jirásek, a souligné que le Comité olympique tchèque était par principe opposé à la violation des droits de l’homme mais il a rejeté l’idée que la République tchèque envisage de boycotter les prochains Jeux olympiques de Pékin. Il a également rappelé que les sportifs tchèques avaient le droit de s’exprimer librement sur la situation en Chine en dehors des sites olympiques.

Départ de la sélection tchèque de hockey sur glace à Montréal

La sélection tchèque de hockey sur glace est partie, vendredi, à Montréal, théâtre des derniers préparatifs au Championnat du monde de hockey sur glace qui commencera vendredi prochain à Québec et à Halifax. Le dernier à passer dans l’équipe tchèque, avant le départ, Marek Židlický, défenseur des Predators de Nashville. En revanche, la participation du défenseur Karel Rachůnek n'est pas sûr, a indiqué avant le départ l’entraîneur de la sélection nationale, Alois Hadamczik.

Météo

Après une journée de vendredi pluvieuse, le soleil fera son retour, pendant le week-end. Samedi, jour de la fête des Oto selon le calendrier local, les températures doivent osciller entre 13 °C et 17 °C pour les maximales.

25-04-2008