Infos du jour Infos

24-04-2008

Ratification du Traité de Lisbonne : le Sénat sollicite la Cour constitutionnelle

Le Sénat tchèque a demandé, jeudi, à la Cour constitutionnelle d’examiner le Traité de Lisbonne, qui doit permettre de réformer les institutions de l’Union européenne. La Chambre haute du Parlement entend à ce que les juges constitutionnels vérifient si le contenu du traité est en harmonie avec l’ordre constitutionnel du pays, essentiellement sur des points bien précis comme le passage de certains pouvoirs et compétences au niveau européen, la possibilité de modifier le mode de décision au Conseil de l’UE d’unanime à majoritaire ou encore le mode de reconnaissance de la Charte des droits fondamentaux de l’UE et son engagement juridique pour la République tchèque. Ce sont les sénateurs membres du Parti civique démocrate (ODS) qui sont à l’origine de cette initiative. Rappelons que le Traité de Lisbonne devrait être adopté dans chacun des pays membres avant la fin de l’année.

L’OCDE encourage le gouvernement tchèque à poursuivre ses réformes

La République tchèque est appelée à poursuivre les réformes de ses finances publiques, et ce malgré la faible majorité de la coalition gouvernementale au Parlement. C'est ce qu'indique le rapport annuel de l'OCDE sur les perspectives économiques de la République tchèque qui a été publié jeudi. Le rapport estime que les priorités de la République tchèque doivent être la réduction du déficit public, la poursuite des réformes dans les domaines de la santé et de la fiscalité, et l’augmentation du départ de l’âge en retraite. Par ailleurs, l’OCDE invite le gouvernement à adopter des mesures visant à augmenter la motivation des personnes sans emploi à trouver du travail afin de réduire le taux de chômage et à procéder à une réforme de son système éducatif.

Rapport OCDE : au rythme actuel, le PIB par habitant de la République tchèque pourrait rejoindre celui de la zone euro d’ici à 10 ans

Toujours selon le même rapport, l’OCDE estime que si l’économie tchèque conserve le taux de croissance qui a été le sien jusqu’à présent et que la croissance moyenne dans les pays d’Europe de l’Ouest reste identique, le PIB par habitant de la République tchèque pourrait rejoindre celui des pays de la zone euro d’ici à dix ans. L’OCDE prévoit un taux de croissance de l’ordre de 4,5 % pour la République tchèque cette année et de près de 5 % pour l’année prochaine, tandis que la croissance annuelle moyenne du PIB de la zone euro est actuellement d’environ 2 %. Selon la parité du pouvoir d’achat, méthode servant à établir une comparaison du pouvoir d’achat entre pays, le PIB tchèque par habitant représente 75 % de la moyenne dans la zone euro.

Le Sénat approuve l’envoi d’une centaine de soldats en Afghanistan

Le Sénat a approuvé l’envoi pour cette année d’une centaine de soldats tchèques en Afghanistan. L’unité tchèque devraient opérer à partir du mois de mai et jusqu’à la fin de l’année dans le cadre de l’opération « Liberté immuable », a indiqué, jeudi, la ministre de la Défense, Vlasta Parkanová. Placés sous commandement américain, les soldats tchèques participeront à des missions de combat dans des opérations spéciales. L’envoi de soldats doit encore également être approuvé par la Chambre des députés, probablement mardi prochain.

Rassemblement pour le respect des droits de l’homme au Tibet pendant la réunion du Comité olympique tchèque

Un rassemblement pour le respect des droits de l’homme au Tibet s’est tenu jeudi après-midi à Prague, tandis que le Comité olympique tchèque et les délégués des fédérations sportives du pays étaient réunis au même moment. Les organisateurs entendaient à ce que les dirigeants du mouvement olympique tchèque s’expriment clairement sur la situation actuelle au Tibet et en Chine et n’empêchent pas les sportifs de s’exprimer librement. Plusieurs associations civiques et ONG ont organisé ce rassemblement ainsi qu’un concert qui s’est achevé dans la soirée. Suite au plénum du Comité olympique, son président, Milan Jirásek, a souligné que le Comité olympique tchèque était par principe opposé à la violation des droits de l’homme mais il a rejeté l’idée que la République tchèque envisage de boycotter les prochains Jeux olympiques de Pékin. Il a également rappelé que les sportifs tchèques avaient le droit de s’exprimer librement sur la situation en Chine en dehors des sites olympiques.

Manifestation contre la politique de subventionnement de la culture de la mairie de Prague

Une autre manifestation, dont le mot d'ordre était « Pour une Prague culturelle », s’est tenue jeudi matin devant le bâtiment de la mairie de Prague. Plusieurs centaines de personnes ont pris part au rassemblement afin de protester contre la nouvelle politique de répartition des subventions destinées à la culture mise en place par la municipalité. Plus de 13 000 personnes ont également apposé leur signature sous la pétition qui réclame la séparation du subventionnement des organisations à but non lucratif de celui des organisations à but commercial et la suppression de la subvention « au billet vendu ». Les conseillers municipaux ont toutefois refusé l’ensemble revendications des organisateurs de la manifestation. Plus de détails sur le sujet dans nos Faits et événements.

Ouverture de la foire Le monde du livre

La foire internationale Le monde du livre a ouvert ses portes, ce jeudi, au Parc des expositions à Prague. A l’occasion de la 14e édition de cette rencontre entre écrivains, éditeurs et lecteurs, le festival de littérature met en relief cette année plus particulièrement la littérature de langue espagnole. Il s’agit de la plus importante manifestation littéraire organisée dans le pays. Des auteurs de 36 pays et régions linguistiques seront présentés au public tout au long de la foire qui s’achèvera dimanche. Environ 30 000 personnes sont attendues pour visiter les stands de quelques 380 éditeurs et sociétés.

L’historien Antoine Mares honoré par l’Université Charles

Le titre de doctor honoris causa des sciences historiques de l’Université Charles sera remis, vendredi, au Carolinum, à l’historien français, Antoine Mares, président de l’Institut des études slaves à Paris et titulaire de la chaire d'histoire de l'Europe centrale à l’Université de Paris I - Sorbonne. Ancien directeur du Centre français de recherche en sciences sociales de Prague (CEFRES), Antoine Mares est plus particulièrement spécialiste de l’histoire contemporaine politique et culturelle des Pays tchèques.

Football : l’état de santé de Tomáš Rosický s’améliore mais sa participation à l’Euro reste incertaine

L’état de santé de Tomáš Rosický s’améliore. C’est ce qu’a annoncé le capitaine de l’équipe de République tchèque de football, mercredi, sur son site Internet, tout en précisant qu’il poursuivait sa rééducation et qu’il ne savait pas encore quand il pourrait reprendre l’entraînement. Blessé à un genou avec son club d’Arsenal, Tomáš Rosický est absent des terrains depuis le mois de janvier et sa participation à la phase finale du championnat d’Europe en Autriche et en Suisse, en juin prochain, reste incertaine. Le meneur de jeu de la sélection se trouve depuis une semaine à Prague où il s’est confié aux soins des médecins tchèques.

Météo

Après une journée de jeudi largement ensoleillée, les nuages font leur retour en nombre et peuvent entraîner quelques averses passagères, vendredi, jour de la fête des Marek (Marc) selon le calendrier local. Les températures sont légèrement en baisse et se situent entre 10 °C et 14 °C pour les maximales.

24-04-2008