Infos du jour Infos

23-04-2008

Visas US : la République tchèque essuie de nouveau les critiques du Parlement européen

La République tchèque a de nouveau essuyé les critiques de certains députés du Parlement européen en rapport avec les négociations bilatérales menées par le pays avec les Etats-Unis sur la question de la suppression des visas pour les ressortissants tchèques. En effet, les deux pays ont récemment signé un mémorandum visant à rendre celle-ci effective, en échange de données personnelles concernant les voyageurs. Or de nombreux anciens Etats membres de l'UE désapprouvent ce procédé. Ces eurodéputés ont notamment reproché à la RT son manque de transparence et de solidarité dans cette affaire.

Le Groupe de Visegrad à Prague

Les ministres des Affaires étrangères des pays du groupe de Visegrad – la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie et la Pologne, et leurs homologues de l’Ukraine et de la Suède, se sont réunis se mercredi à Prague. Une occasion pour eux d’exprimer leur soutien aux aspirations de l’Ukraine et de la Géorgie d'entrer dans l’OTAN… La coopération dans le cadre du groupe de Visegrad est le fruit d’une déclaration entre la Tchécoslovaquie, la Hongrie et la Pologne qui a été signée en 1991 dans la ville hongroise du même nom. Depuis, présidents, Premiers ministres, ministres et chefs des états major se réunissent régulièrement.

Václav Klaus – Horst Köhler

Le président de la République tchèque Václav Klaus s’est entretenu à Berlin avec son homologue allemand Horst Köhler. Au menu de leurs conversations - la libération du marché du travail allemand pour les habitants des nouveaux pays membres de l’Union européenne. Selon Václav Klaus, le processus d’élimination des barrières serait freiné par la réticence de certains ministres allemands. Les présidents tchèque et allemand se sont penchés en outre sur des thèmes européens, dont en tout premier la question de la ratification du Traité de Lisbonne… Ce mercredi soir, le président tchèque prononce au siège de la fondation Bertelsmann un exposé consacré à l’avenir de l’Europe.

Contre la base radar

Une manifestation de protestation, dont le but est de mettre en relief le fait qu’une grande majorité des Tchèques s’opposent à l’édification d’une base radar américaine en Tchéquie, s’est déroulée ce mercredi à Prague. La manifestation intitulée « 70 % des Tchèques invisibles » a commencé devant le Théâtre national pour culminer par un happening devant le bâtiment de la Télévision tchèque. Selon ses organisateurs, un débat ouvert et démocratique au sujet du radar ferait défaut, en Tchéquie.

Un nouveau concept des baccalauréats

La Chambre des députés a donné son aval à un nouveau concept des baccalauréats. C’est en 2010 que les étudiants des écoles de l’enseignement secondaire passeront leur examen de la fin d’études selon de nouvelles règles en vertu desquelles le nouveau baccalauréat serait composé de deux parties de niveaux différents. C’est une réaction au fait que le modèle précédemment proposé, avec un niveau unique, ne répondait pas aux besoins des écoles. Le projet sera encore soumis au Sénat.

La CSSD contre la restitution des biens aux Eglises

Le Parti social-démocrate rejette le projet de loi gouvernemental sur le règlement patrimonial entre l’Etat et l’Eglise. C’est ce qu’a annoncé le vice-président du parti, Bohuslav Sobotka, qui estime que le projet en question ne reflète pas les possibilités budgétaires de l’Etat. Il stipule la restitution d’un tiers des biens confisqués auparavant par le régime communiste, le remboursement du reste s’échelonnant sur la période de soixante ans. Le chef du Parti social-démocrate, Jiří Paroubek, souligne cependant sa volonté de justifier aux Eglises son attitude, afin de maintenir avec elles « des relations très correctes ».

Un happening pour des JO libres

Jeudi après-midi, à partir de 14h, un rassemblement pour le Tibet se déroulera dans la rue Opletalova à Prague, précisément au moment où doivent se réunir le Comité olympique tchèque et les délégués des unions sportives de la RT. De nombreuses associations et ONG organisent ce rassemblement et présenteront leur action à des stands d'information. Des concerts auront lieu jusque dans la soirée. Parmi les artistes qui viendront soutenir la cause tibétaine : Jiří Dědeček, Vladimír Merta, le groupe Jablkoň et bien d'autres.

Une manifestation « pour une Prague culturelle », ce jeudi, à Prague

Une autre manifestation, devant le bâtiment de la mairie de Prague, dont le mot d'ordre est « Pour une Prague culturelle », est prévue pour jeudi matin. Par ailleurs, plus de 9000 personnes ont déjà apposé leur signature sous la pétition du même nom et qui demande entre autres le départ du conseiller municipal pour la culture, Milan Richter, et du président du conseil culturel de la commission des subventions Ondrej Pecha (ODS – Parti civique démocrate). Les signataires demandent notamment la séparation du subventionnement aux organisations à but non lucratif et aux organisations à but commercial, la suppression de la « subvention au billet vendu ».

Un premier Gay Pride en Tchéquie ?

Plusieurs groupes et communautés des gays et lesbiennes tchèques veulent organiser le dernier samedi du mois de juin un Gay Pride au centre de Brno qui serait une première marche de ce genre jamais organisée dans le pays. Les promoteurs de la manifestation indiquent dans leur communiqué qu’ils veulent sensibiliser l’opinion sur la situation, voire la discrimination des minorités sexuelles en République tchèque et de contribuer à l’élimination des préjugés.

Météo

Ce jeudi, fête des Jiří, Georges en français, un des noms les plus courants dans le pays, le ciel en République tchèque demeurera à moitié couvert, avec de la pluie par endroits et les températures diurnes se situant entre 11 et 15 degrés. Vers la fin de la semaine, les températures auront tendance à la hausse.

23-04-2008