Infos du jour Infos

06-04-2008

A Sotchi, Vladimir Poutine réaffirme son refus du radar américain en Europe centrale

Au cours de l’ultime tête-à-tête entre Vladimir Poutine et George Bush, tous deux en fin de mandat, à Sotchi, sur les bords de la mer Noire ce week-end, le chef d’Etat russe a réaffirmé son refus d’une base radar en RT et en Pologne, dans le cadre du bouclier antimissile voulu par les Etats-Unis. Moscou s’est cependant estimé satisfaite des propositions faites par Washington pour diminuer les craintes russes. La déclaration commune, à l’issue de cette rencontre, insiste sur le dialogue bilatéral mené dans le domaine de la défense antimissile.

Les hommes politiques tchèques réticents à l’idée de soldats russes sur la base radar

Les hommes politiques tchèques voient d’un mauvais œil l’idée d’une présence permanente de soldats russes sur la base radar de Brdy, si celle-ci était en effet construite. Ils ont ainsi réagi aux déclarations de Vladimir Poutine à Sotchi, qui a noté que la présence d’experts russes sur la base permettrait de dissiper les craintes russes. Le vice-Premier ministre chargé des Affaires européennes, Alexandr Vondra s’est déclaré satisfait du fait que « la Russie ait calmé sa rhétorique et cessé ses menaces ». D’après lui, « la Russie veut trouver un terrain d’entente ».

Rappelons que suite au sommet de l’OTAN de Bucarest où Américains et Tchèques ont finalisé l’accord sur la construction de la base radar, la direction des Verts, un des trois partis de la coalition gouvernementale tchèque, a fait savoir qu’elle refusait celle-ci. Elle appelle députés, ministres et sénateurs du parti à voter contre au moment venu.

Le président Klaus en visite de trois jours en Egypte dès lundi

A partir de lundi, le président Václav Klaus sera en visite en Egypte, pour une durée de trois jours. Au programme de sa visite, des discussions avec son homologue égyptien, Hosni Moubarak, l’inauguration d’une exposition retraçant un demi-siècle de présence d’archéologues tchèques en Egypte, ainsi qu’une conférence dans le cadre du forum économique tchéco-égyptien. C’est la toute première visite d'un chef de l’Etat tchèque en Egypte. Hosni Moubarak était, lui, venu en visite à Prague en 1994.

Cérémonie du souvenir aux victimes roms à Lety

Une vingtaine de personnes s’est rassemblée ce dimanche sur le site de l’ancien camp de concentration de Lety, pour se souvenir des victimes roms de l’Holocauste. La cérémonie du souvenir s’est déroulée dans le cadre de la Journée internationale des Roms qui aura lieu mardi. Rappelons que le site de Lety est aujourd’hui occupé par une porcherie, en dépit du combat mené depuis des années par les activistes roms pour que celle-ci soit supprimée. Le Parlement européen lui-même a appelé deux fois la République tchèque à y remédier, sans succès.

Augmentation du nombre de touristes tchèques dans la région du Banat en Roumanie

Le Banat, en Roumanie, est une région où vivent de petites communautés tchèques depuis le XIXe siècle. Au cours des cinq dernières années, la région a vu augmenter le nombre de touristes en provenance de RT comme jamais auparavant. Dans les six petits villages tchèques du Banat, occupés par quelque 2 000 habitants, il n’y a pas de travail et le tourisme est une source importante de revenus. D’après Ivo Dokoupil, de l’ONG tchèque People In Need, les touristes sont attirés justement par l’aspect authentique des villages : le manque d’infrastructures de cette région montagneuse et l’aspect désuet des lieux seraient justement un atout majeur. L’ONG s’efforce de former les Tchèques du Banat à l’accueil des touristes.

Deux aviateurs tchèques atteignent le Pôle Nord dans un avion historique

Deux aviateurs tchèques ont atteint le Pôle Nord dans un avion historique, l’Aero L-200 Morava. Après avoir décollé de l’île norvégienne de Spizbergen, Petr Bold et Richard Samus ont atteint le Pôle Nord à 19h05 TU ce samedi. Petr Bold a déclaré que les conditions de vol avaient été très dures, avec des vents violents et une température de moins 25 degrés. L’avion ultra-léger a été fabriqué en Tchécoslovaquie dans les années 1950 ; 360 avions de ce type ont été fabriqués jusqu’à la fin de la production en 1964.

Projet d’un musée des « Trois frontières » dans la région de Liberec

C’est à Hradek nad Nisou dans la région de Liberec, que devrait voir le jour un musée des « Trois frontières ». La mairie de Hradek veut le créer grâce aux fonds européens, en coopération avec la ville allemande de Zittau et la ville polonaise de Bogatynia. Le projet tchéco-polonais devrait assurer le financement de la construction du musée, le projet tchéco-allemand, lui, la conception muséographique. Le musée devrait comprendre une salle d’exposition, une salle multifonctions et un espace théâtre. L’objectif est de reconstruire une bâtisse à colombages vieille de 200 ans.

660 ans de l’Université Charles : journées portes ouvertes

L’Université Charles de Prague, fondée en 1348 par le roi de Bohême et empereur du Saint-Empire romain, Charles IV, fête ses 660 ans. A cette occasion, deux journées portes ouvertes sont organisées ce week-end, de 10h à 16h. La visite va des caves datant de l’époque romane et gothique pour aboutir à la salle d’apparat où se déroulent notamment les cérémonies de promotion de fin d’études. Une exposition dans les caves rappelle les dates marquantes de l’histoire de l’université créée sur le modèle de la Sorbonne à Paris, première université d’Europe centrale à son époque.

Ouverture de l’exposition « De Hollar à Beuys »

La galerie du Clementinum à Prague propose depuis ce vendredi une exposition d’œuvres graphiques issue de la collection du théologien autrichien Otto Mauer, intitulée « De Hollar à Beuys ». Elle rassemble près de 60 œuvres d’artistes variés, de toutes les époques : Vaclav Hollar, Goya, Odilon Redon, mais aussi Picasso, Matisse, Klimt, Kokoschka et bien d’autres. Le théologien considérait l’art comme un moyen d’expression de dieu avec les hommes. Il avait fondé une galerie à Vienne en 1954 pour promouvoir ce dialogue entre l’Eglise et l’art. L’exposition pragoise s’achèvera le 29 juin.

Aucune qualification aux JO pour les Tchèques en tennis de table ; dernière chance en mai

Les Tchèques ne se sont pas qualifiés pour les JO dePékin, en tennis de table, lors du tournoi qui se déroulait à Nantes ce week-end. Ce dimanche, Petr Korbel et Renata Štrbíková n’ont réussi à se qualifier qu’en quarts de finale. Les Tchèques auront une dernière chance, du 8 au 11 mai prochain, à Budapest, lors des qualifications mondiales qui décideront des deux dernières places restantes pour participer aux JO d’été, dans la capitale chinoise.

Météo

Après un dimanche plus que maussade, pas d’amélioration prévue pour lundi fête des Heřman et Hermína en RT. Un temps couvert et des précipitations seront au programme. Côté températures, petite laine de rigueur avec pas plus 9 degrés, du fait d’un front froid qui traverse le pays.

06-04-2008