Infos du jour Infos

11-03-2008

Après une critique de la Tchéquie, la Commission européenne a recommandé l'ouverture des négociations entre l'UE et les USA sur la suppression des visas

Le gouvernement tchèque a essuyé des critiques, au Parlement européen, de la part de nombreux eurodéputés. En cause, l’accord tchéco-américain sur la suppression de l’obligation de visas pour les ressortissants tchèques se rendant aux Etats- Unis. Certains députés ont qualifié ce mémorandum bilatéral d’illégal et ont appelé la Commission européenne à le geler. La Commission y a réagi en recommandant d’entamer les négociations entre l’UE et les USA afin d’assurer le régime sans visas à tous les citoyens européens. Le commissaire Franco Fratinni croit qu’un accord politique pourrait être obtenu au mois de juin prochain. En attendant, deux autres pays ont annoncé de suivre l’exemple de la République tchèque : Le mémorandum sur la suppression de visas avec les Etats-Unis sera signé mercredi, par la Lituanie et l’Estonie.

Le radar américain au cœur de la visite du président Václav Klaus en Pologne

Ce mardi, le président Václav Klaus s’est rendu en Pologne. Au menu des conversations avec son homologue polonais Lech Kaczynski, notamment la base radar que les Etats-Unis veulent installer en République tchèque et en Pologne. Rappelons que les deux présidents ont des opinions communes sur de nombreux sujets, notamment sur le fonctionnement de l’UE. Le radar américain a aussi été évoqué lundi, lors des entretiens du président tchèque avec son homologue slovaque, Ivan Gašparovič : le premier voyage étranger de son nouveau mandat a conduit, en effet, Vaclav Klaus, chez notre voisin le plus proche. Mais là, les opinions sur l’installation du radar américain étaient partagées : Le Premier ministre Robert Fico ainsi que d’autres membres du gouvernement ont sévèrement critiqué le projet.

Le Premier ministre Mirek Topolánek termine son séjour en Israël

En visite en Israël, le Premier ministre tchèque Mirek Topolánek s’est rendu, mardi, dans le sud du pays, dans la ville de Sderot, cible favorite des radicaux palestiniens. Des rencontres avec le chef de l’opposition israélienne et président du parti Likud, Benjamin Netanyahu, et la présidente du Knesset, Dalia Itzik, ont précédées ce déplacement. Lundi, Mirek Topolánek a fait part à son homologue Ehud Olmert de son soutien à la lutte contre le terrorisme tout en soulignant la nécessité d’un engagement tchèque dans le processus de paix au Proche Orient. Il a également déclaré que les Palestiniens ne représentaient pas des ennemis, mais que les terroristes étaient une menace pour Israéliens et Palestiniens. Avant de s’envoler pour Prague, Mirek Topolánek participe à un séminaire d’entrepreneurs tchéco-israélien.

La Chambre des députés ouvrira le débat sur le Traité de Lisbonne

Le premier tour du débat sur le Traité de Lisbonne commencera la semaine prochaine à la Chambre des députés. La principale formation de la coalition gouvernementale, le Parti civique démocrate /ODS/ veut toutefois suspendre le débat jusqu’à ce que la Cour constitutionnelle ne prononce son verdict. Aussitôt après son adoption, en octobre dernier, l’ODS a décidé de soumettre le texte du traité simplifié à l’examen de la Cour constitutionnelle afin de déterminer si son texte répond pleinement à la Constitution de la République tchèque.

Le retour aux affaires de Karel Schwarzenberg hospitalisé à la fin du mois de mars

Le ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg passe un séjour de convalescence dans une clinique en Allemagne. Depuis le 24 février, le ministre était hospitalisé à Innsbruck pour des problèmes de pension artérielle. Selon la porte-parole du ministère, Karel Schwarzenberg devrait retourner au ministère vers la fin du mois de mars. Son retour aux affaires est d’autant plus suivi, puisque lié à un autre retour, tant discuté, du chef du parti chrétien-démocrate Jiří Čunek, au sein du cabinet. A cause des soupçons de corruption et d’abus du régime des allocations sociales, Jiří Čunek a démissionné de ses fonctions de vice-premier ministre et ministre de l’Aménagement du territoire. Après être réhabilité par le procureur, le parti chrétien-démocrate dont il est président demande son retour. Pour le chef de la diplomatie Karel Schwarzenberg, ainsi que pour d’autres membres du parti des Verts – troisième partenaire de coalition, le retour de Jiří Čunek au sein du gouvernement est inadmissible et pour Karel Schwarzenberg, il serait une raison pour démissionner.

Première étoile Michelin pour un restaurant tchèque

Une première étoile du prestigieux guide gastronomique français, Le Guide Michelin a été accordée à un restaurant tchèque. Il s’agit du restaurant pragois Allegro dirigé par le chef italien Andrea Accordi, restaurant qui fait partie de l’hôtel Four Seasons. La nouvelle, dévoilée lundi par le serveur iDnes, a été officiellement confirmée ce mardi. Selon le service de presse de Michelin, Allegro est le premier restaurant étoilé en Europe centrale et de l’Est. Trois autres restaurants praguois : Brasserie M, Le Terroir et Aromi ont obtenu le prix Bib Gourmand qui récompense un repas soigné à prix modéré.

6% des seniors tchèques avouent avoir été parfois maltraités

Un sondage effectué dans 16 foyers pour personnes âgées révèle que près de 6% des seniors tchèques étaient parfois maltraités. Le plus souvent, il s’agissait d’une agression de la part des voisins dans le foyer. 7% des seniors interrogés ont répondu d’avoir peur du personnel et des infirmières et pour 4% le danger vient des membres de la famille. Selon Lucie Vidovicová qui a présenté les résultats du sondage au bureau du gouvernement, ce n’est que le sommet d’un iceberg. La ministre chargée des droits des minorités, Džamila Stehlíková, estime que plus de la moitié des habitants actuels des foyers pour seniors ne devraient pas recourir à ce genre de service institutionnel si d’autres services, tels que les soins à domicile, fonctionnaient bien en République tchèque. Le sondage a démontré que 15% des personnes âgées vivent seules et n’ont pas à qui demander une aide.

Les étrangers et le marché de l’immobilier

De plus en plus de ressortissants étrangers achètent un appartement à Prague. Espagnols, Anglais et de plus en plus aussi les Russes sont intéressés par l’achat d’un appartement dans la capitale tchèque. Pour une partie d’entre eux, c’est un bon investissement, d’autres recherchent les bonnes adresses pour les louer ensuite. Ce n’est pas le cas des Slovaques qui cherchent à Prague surtout les logements moins chers. Les HLM sont recherchés notamment par les Ukrainiens. Chaque année, l’intérêt de la clientèle étrangère augmente de 15% en moyenne, dit Petr Illetško, directeur de l’agence immobilière AAA Byty.

Le festival Jeden svět : l’intérêt des spectateurs bat tous les records

Plus de 28 000 spectateurs sont venus voir le festival international de films documentaires sur les droits de l’homme Jeden svět - One World, qui se déroule du 5 au 13 mars à Prague et dans 28 villes tchèques et moraves. L’ONG L’homme en détresse qui l’a créé s’attend à ce que le festival batte le record de l’année dernière, lorsqu’il a accueilli 71 500 spectateurs. Vu l’intérêt du public, deux projections ont été ajoutées, ces mercredi et jeudi, dans les salles Lucerna et Světozor, informe Filip Šebek de L’homme en détresse. La 10e édition est dédiée à Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la Paix et opposante emblématique à la junte birmane. Le prix spécial du jury présidé par l’ex-président Vaclav Havel a été décerné au documentaire « Lettre à Anna » du Suisse Eric Bergkraut qui l'a consacré à la journaliste russe Anna Politkovskaïa, assassinée le 7 octobre 2006. Le festival propose 138 films de 40 pays.

Météo

Mercredi, jour de la fête des Řehoř, le ciel en Tchéquie sera nuageux à couvert, avec de possibles précipitations locales. Les températures se situeront entre 7 et 11 degrés. Après le récent passsage de la tempête Emma, un vent fort devrait atteindre, mercredi et jeudi, l’ensemble du territoire tchèque.

11-03-2008