Infos du jour Infos

29-02-2008

Visite du Premier ministre tchèque au Canada

Après une visite de deux jours aux Etats-Unis, le Premier ministre Mirek Topolánek a effectué, jeudi et vendredi, une visite au Canada au cours de laquelle il a rencontré notamment son homologue Stephen Harper. Le chef du gouvernement tchèque s’est arrêté à Ottawa puis à Toronto pour discuter, entre autres, de la collaboration des deux pays en Afghanistan. La présidence tchèque de l’Union européenne lors du premier semestre 2009 ainsi que diverses questions internationales d’ordre économique et de sécurité ont également été évoquées. Entre-temps, à Prague, un vif débat s’est déclenché autour de la remise, jeudi, à Washington, par Mirek Topolánek, d’une décoration personnelle à Josef Mašín, l’un des membres du groupe de résistance anti-communiste. Lors de leur fuite en Occident, les frères Mašín ont tué six personnes. Leur acte divise toujours l’opinion publique tchèque.

L'UE n’entend pas entamer de mesures juridiques à l'encontre de Prague

La Commission européenne n’entend pas entamer de mesures juridiques à l’encontre de la République tchèque après que celle-ci ait signé, mardi, une lettre d’intention avec les Etats-Unis devant mener à la suppression des visas pour les ressortissants tchèques voyageant aux Etats-Unis, probablement déjà dès l’automne prochain. Selon le commissaire européen Franco Frattini le document bilatéral signé par Prague et Washington n’avait pas le caractère d’un engagement et la République tchèque y avait intégré la plupart des exigences de la Commission européenne. Le commissaire n’a toutefois pas exclu une prochaine démarche qui dépendra de la réalisation pratique de la lettre d’intention. D’après la Slovénie qui préside l’UE, il sera désormais plus compliqué pour les Vingt-sept de trouver une position commune par rapport à la suppression des visas américains et on devrait attendre le résultat de la prochaine rencontre des représentants de l’UE et des Etats-Unis qui aura lieu le 13 mars en Slovénie.

Défilé néonazi : jusqu’à 400 extrémistes attendus à Plzeň samedi

La police tchèque s’attend à ce qu’entre 300 et 400 extrémistes de droite, principalement tchèques et slovaques, participent au défilé néonazi prévu pour ce samedi à Plzeň, en Bohême de l’Ouest. Par ailleurs, malgré l’information qui leur a été formulée, quelques dizaines d’anarchistes devraient se réunir dans le même temps devant la Grande synagogue de la ville. 1 000 policiers ont été réquisitionnés pour encadrer le défilé néonazi, dont la tenue a été autorisée, et empêcher tout éventuellement affrontement entre les deux groupes. La police de Plzeň craint des incidents près du bâtiment de la Grande Synagogue et déconseille les initiatives civiques de s’y rassembler pour exprimer leur protestation contre le défilé des néonazis.

Des experts de l’UNESCO étudient à Prague l’impact de la construction des gratte-ciels sur le caractère historique de la ville

Une délégation de la commission de l’UNESCO est arrivée à Prague pour juger les conséquences de la construction des gratte-ciels sur le caractère historique de Prague qui figure sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. Le projet de construction de deux tours dans le quartier de Pankrác a provoqué une désapprobation de l’UNESCO qui avait menacé de rayer Prague de la prestigieuse liste. Les résultats de la mission qui durera jusqu’à samedi n’ont pas été rendus publics. Selon l’ONG écologique Arnika qui fait partie des initiatives civiques critiquant la construction des tours à Pankrác, l’affaire controversée revêt une dimension internationale et Prague pourrait devenir un précédent pour les autres villes.

Le projet « Des lunettes pour l’Afrique »

Près de 1400 lunettes ont été collectées dans la ville morave de Kroměříž, dans le cadre d’une collecte organisée par la bibliothèque locale. Son objectif est de permettre notamment aux étudiants africains qui n’ont que difficilement accès à des lunettes de lecture de faire leurs études. Cette forme d’aide humanitaire apportée à la République centrafricaine a suscité un grand intérêt non seulement parmi les habitants de Kromeříž, mais aussi auprès de ceux des communes voisines et la bibliothèque a décidé de continuer la collecte.

Une nouvelle hausse du prix du gaz

Le premier fournisseur de gaz en Tchéquie, la société RWE Transgas, a annoncé une hausse du prix du gaz de 3%, en moyenne, dès le mois d’avril prochain. Les foyers qui utilisent le gaz pour le chauffage auront à payer près de 60 couronnes de plus par mois, comparé à la situation actuelle. Cet accroissement est le deuxième depuis le début de l’année où le prix du gaz a augmenté de 7,5%. Selon le porte-parole de la société RWE Transgas, l’évolution du prix du gaz dépendra du prix du pétrole sur le marché mondial. A titre d’illustration, les Tchèques payent le gaz de 20% moins cher que leurs voisins allemands.

Appel au départ du chef des Verts

Le chef du parti des Verts, Martin Bursík, prend au sérieux l’appel de l’organisation régionale des Verts à Olomouc qui l’avait invité à renoncer à son poste, et il va consulter la présidence du parti sur cette situation, au cours de sa prochaine session, le 7 mars. Bien qu’elle ait quelques réserves envers le comportement de Bursík à la tête du parti, la vice-présidente des Verts, Dana Kuchtová, ne trouve pas comme raisonnable de le révoquer et elle ne pense pas non plus que ce soit un souhait de la présidence. Selon Kuchtová qui fait partie d’une aile opposée à Brusík au sein des Verts, les groupes désaccordés devraient s’entendre entre eux pour ne pas affaiblir le parti avant les prochaines élections régionales. L’organisation régionale des Verts à Olomouc reproche à Martin Bursík ses propos tenus sur certains membres du parti, ainsi que ses déclarations aux médias.

Les communistes tchèques et moraves restent fidèles au 28 février 1948

Le comité exécutif du parti communiste de Bohême et de Moravie se réfère du legs du coup d’Etat de février 1948 qui était, selon lui, un changement politique de base conduisant à la création de la première forme de socialisme dans notre pays. C’est ce qu’indique la direction du parti communiste 60 ans après le putsch communiste qui a instauré le régime totalitaire au pouvoir pendant 40 ans. En admettant certaines « déformations tragiques » qui ont nuit à l’idéologie socialiste, la direction du parti refuse de reconnaître qu’il s’agissait de putsch.

Un site web d’information sur l’adoption de l’euro

Le ministère des Finances a lancé un site Internet www.zavedenieura.cz dont l’objectif est d’améliorer les informations dont disposent les Tchèques relatives à l’adoption programmée de l’euro en République tchèque. Jusqu’à présent, la République tchèque n’a pas encore fixé de date précise pour l’abandon de la couronne et le passage à l’euro, au contraire, par exemple, de la Slovaquie qui l’adoptera dès l’année prochaine. Le site Internet, consultable seulement en tchèque, comporte notamment des informations sur l’euro, sur les avantages et les désavantages de l’entrée de la République tchèque dans la zone euro ou encore des informations actualisées sur le respect des critères de Maastricht indispensable pour l’adoption de l’euro.

Météo

Un ciel couvert, avec quelques averses et des températures situées entre 6 et 10 degrés sont prévus pour samedi,1er mars, jour de la fête des Bedřich. Un vent très fort atteignant l’intensité d’une tempête devrait frapper la Tchéquie pendant ce week-end. A la suite de la remontée des températures, les hydrologues mettent en garde devant la montée des cours d’eau, notamment au sud, dans la Šumava, ainsi que dans la région des Monts des Géants, au nord du pays.

29-02-2008