Infos du jour Infos

27-02-2008

MfD : Nicolas Sarkozy pourrait se rendre en République tchèque début juin

D’après le quotidien Mlada fronta Dnes, le président de la République française, Nicolas Sarkozy pourrait se rendre en République tchèque début juin. L'information reste à prendre encore avec beaucoup de réserve. Si le président français n'annule pas le voyage, il pourrait se rendre également en Slovaquie. Un des thèmes principaux de la visite serait évidemment la coopération franco-tchèque dans le cadre des deux présidences successives des deux pays fin 2008-début 2009. En attendant, c'est le ministre des Affaires étrangères français, Bernard Kouchner, qui est attendu en République tchèque dès le printemps.

Discussion sur la base radar américaine ce mercredi à Washington entre Mirek Topolánek et George Bush

Ce mercredi, à Washington où il est en visite, le Premier ministre tchèque Mirek Topolánek a discuté avec le président américain George Bush des modalités d’installation de la base radar, élément du bouclier antimissile que les Américains veulent installer en RT. A l'issue de la rencontre à la Maison Blanche, le président américain a déclaré qu'aucun accord n'a encore été conclu, mais que celui-ci était très proche. Et de souligner que le système envisagé n'était pas dirigé contre la Russie. Selon Mirek Topolánek, il ne reste que de préciser quelques petits détails dans le texte de l'accord principal.

La Commission européenne soumet le mémorandum tchéco-américain à une analyse juridique

La Commission européenne se réserve le droit de prendre d'éventuelles démarches juridiques à l’égard de Prague, en raison du mémorandum tchéco-américain qui a été signé mardi à la Maison Blanche par le ministre de l'Intérieur Ivan Langer et menant à la suppression de l’obligation de visas pour les ressortissants tchèques voyageant aux Etats-Unis. Elle en a fait part ce mercredi tout en admettant que la République tchèque a réussi à intégrer dans le texte en question certains éléments importants. Une des conditions de l’accord prévue dans le document qui a été contresigné par l’homologue américain du ministre tchèque est que les ressortissants voyageant sans visa devront communiquer un certain nombre de données aux autorités américaines, comme la date de départ du sol américain ou un numéro de téléphone. La Commission européenne apprécie en outre le fait que les Tchèques aient informé Bruxelles de leurs négociations avec les Américains. Elle est en train d’élaborer une analyse juridique détaillée du mémorandum. Selon son porte-parole Johannes Laitenberger, « ce ne sera pas une affaire facile ».

L’opposition reste réticente à l’égard du mémorandum

Selon le social-démocrate Jan Hamáček, président de la Commission parlementaire pour les Affaires étrangères, le mémorandum ne signifie pas une véritable abolition des visas, mais une simplification de la procédure. Selon lui, les citoyens tchèques n’auront pas la possibilité de se rendre aux Etats-Unis conformément aux modalités dont bénéficient les Français, les Allemands ou les Britanniques. Lors d’une conférence de presse, il a reproché au gouvernement de ne pas avoir consulté son approche avec l’Union européenne.

Václav Havel et Cuba

L'ex-président tchèque Václav Havel et l'ex-Premier ministre espagnol José Maria Aznar ont publié une déclaration pour dire que Cuba demeurait exposée à la tyrannie, même après le départ de Fidel Castro de ses fonctions. Dans la déclaration lancée par le Comité international pour la démocratie à Cuba qui a son siège à Prague, ils appellent le nouveau Président cubain, Raúl Castro, à réaliser des changements démocratiques. Le Comité avait été créé en 2003 à l'initiative de Václav Havel. Parmi ses membres, on trouve par exemple l'ancien chef de la diplomatie américaine, Mme Madeleine Albright. Comme on le sait, la République tchèque représente l'un des adversaires les plus critiques du régime cubain, à l'échelle européenne.

Jiří Paroubek en Syrie

Jiří Paroubek, président du Parti social-démocrate, principal parti dans l’opposition, est en visite en Syrie. Ce mercredi, il a discuté avec les représentants du parti Baas. D’après ses propres paroles, ses conversations n’avaient pas de contenu politique précis. Pour réfuter certaines critiques à l'adresse de son voyage, Jiří Paroubek insiste sur ce que sa visite en Syrie avait été auparavant consultée avec le Ministère des Affaires étrangères et que sa délégation est accompagnée de l’ambassadeur tchèque en Syrie. Cette information a été confirmée par le porte-parole du ministère, Zuzana Opletalova. Lubomir Zaorálek, vice-président de la Chambre des députés, est membres de la délégation.

La réforme de la Santé publique

Le Conseil législatif du gouvernement a recommandé à la discussion sept lois du ministre de la Santé publique, Tomáš Julínek, s'inscrivant dans le cadre de la réforme du système de la santé publique. D'après le président du conseil, Cyril Svoboda, seuls les aspects législatifs des projets ont été examinés, point ceux d'ordre politique. Et d'ajouter que "le débat sur les textes définitifs sera difficile et complexe."

En attendant un défilé néonazi à Plzen

Un millier de policiers sera amené à surveiller un défilé des néonazis qui se déroulera samedi au centre de Plzen, chef-lieu de la Bohême occidentale sous le mot d’ordre « Protestation contre la restriction de la liberté de rassemblement et de la liberté de parole ». Des forces d’ordre, la police montée, les polices criminelle et municipale et d’autres services seront sur place pour éviter la menace de conflit entre néonazis et leurs adversaires. Des émeutes étant à prévoir compte tenu du fait que c’est au même moment qu’aurait lieu à Plzen une manifestation anti-nazie.

MIPIM à Cannes avec la participation tchèque

Les villes de Prague, Brno et Ostrava se présenteront au MIPIM 2008, le Marché international des professionnels de l’immobilier, qui débutera le 11 mars, à Cannes. La capitale tchèque présentera notamment le quartier en développement autour de la gare de Smíchov, la zone de Hradčanská-Špejchar, ainsi qu’une autre localité en périphérie de la ville. Des centres commerciaux, administratifs et d’habitation doivent voir le jour dans les deux premières localités citées. Brno, deuxième métropole de RT, présentera essentiellement des projets industriels, tout comme la ville d’Ostrava.

Météo

La météo prévoit un léger refroidissement pour jeudi, le jour de fête de tous les Lumir selon le calendrier local, un nom tchèque qui est actuellement rare et assez archaïque. Le ciel sera plus couvert que ce mercredi et les températures diurnes varieront entre 8 et 12 degrés. Des précipitations sont également à attendre.

27-02-2008