Infos du jour Infos

10-02-2008

La deuxième élection présidentielle aura lieu le 15 février

La deuxième élection présidentielle aura lieu la semaine prochaine, le vendredi 15 février, au Château de Prague. L'accord a été trouvé à ce sujet entre les chefs des partis représentantés au Parlement et le président de la Chambre des députés, Miloslav Vlček. La première élection qui a eu lieu vendredi et samedi, au Château de Prague, salle Espagnole, n'a plébiscité aucun des deux candidats, l'économiste tchéco-américain, Jan Švejnar, et l'actuel président Václav Klaus. Lors du troisième tour, Jan Švejnar a obtenu 113 voix, tandis que Václav Klaus en a obtenu 139. Pour être élu, il lui aurait suffi un total de 140 voix. Comme prévu, les communistes se sont abstenus. Trois parlementaires ont été absents: le député social-démocrate, Evžen Snítilý, qui a dû être hospitalisé, et deux chrétiens-démocrates: le sénateur chrétien-démocrate, Karel Barták, et le député Josef Kalbáč.

Václav Klaus et Jan Švejnar confirment leurs deuxièmes candidatures

Václav Klaus et Jan Švejnar ont confirmé leurs candidatures, aussi, pour la deuxième élection présidentielle. Le premier en tant que candidat de l’ODS (Parti civique démocrate), l’autre en tant que candidat des Verts et des sociaux-démocrates. En attendant, les interrogations planent sur la situation future au sein de la coalition gouvernementale que cette élection a rendue plus fragile que jamais, notamment du fait de la dure critique que le chef du Parti des Verts, Martin Bursik, a formulée à l'adresse de Václav Klaus. C’est aussi ce parti qui avait proposé le vote au scrutin public à la place du scrutin secret, procédure qui a été finalement acceptée. Tout indique que la procédure du prochain vote fera de nouveau l'objet d'un débat animé.

Les communistes proposeront leurs candidats

Pour la deuxième élection présidentielle, les communistes veulent proposer leurs propres candidats, tout en n'excluant pas leur soutien à Jan Švejnar. Vojtěch Filip, chef du Parti communiste de Bohême et de Moravie, a négocié ce dimanche, à ce sujet, avec Jiří Paroubek, chef du Parti social-démocrate. Les communistes retiennent plusieurs noms, dont ceux de l'ex-ministre des Affaires étrangères, Jiří Dientsbier, du médiateur public, Otakar Motejl, ou encore du président de l'Académie des Sciences, Václav Pačes.

La première élection a été dramatique

Pendant toute la journée de samedi, tout comme vendredi d'ailleurs, l'atmosphère dans la salle Espagnole et dans les couloirs a été tendue et très animée, les politiciens des deux camps s'accusant mutuellement même devant les caméras de télévision. Les deux réunions, de vendredi et de samedi, ont été retransmises en direct et largement commentées par la Télévision publique tchèque... Selon les dernières informations, plus de 800 000 téléspectateurs auraient suivi, vendredi soir, l'élection présidentielle. Aussi le lendemain, le taux d'audience a été très élevé. Le Premier ministre Mirek Topolánek a critiqué la télévision pour le prétendu manque d'objectivité, les experts en revanche ont hautement apprécié son niveau hautement professionnel.

L'élection présidentielle vue par les médias autrichiens

Les médias autrichiens ont consacré une assez grande attention à l'élection présidentielle en République tchèque. Selon la plupart des commentaires, leur résultat peut être considéré comme un échec. Un échec de l'ODS et de l'actuel président Václav Klaus, ainsi que de toute la scène politique tchèque. L'agence APA souligne l'augmentation de la tension au sein de la coalition gouvernementale à cause de la position des Verts: Prague aurait donc maintenant devant elle des journées pleines de tension. Selon le journal Die Presse, la situation actuelle risque de donner lieu à une crise constitutionnelle... Ce sont aussi les médias slovaques et polonais qui réservent une certaine place à l'élection du nouveau président de la République tchèque.

Projet de loi du ministre de la Justice

Lundi, le ministre de la Justice Jiří Pospíšil soumettra un projet modifiant le code criminel en vue d'élargir le système actuel de la protection des données personnelles des victimes. Il veut justement mieux protéger la vie privée des personnes qui ont été victimes de crimes. Jusqu'à maintenant, seules les personnes de moins de dix-huit ans et celles qui se voient directement toucher dans leur intégrité personnelle ou dans leurs droits personnels par un crime, bénéficient d'une protection de leur personne.

La vie des réfugiés au théâtre

Le théâtre Archa de Prague prépare un nouveau projet qui a pour thème la vie des réfugiés et qui s'appellera La Danse par dessus les barrières. Y participeront des artistes et des danseurs du pays, ainsi que ceux qui viennent de Tchétchénie, de Birmanie, de Géorgie et du Kazachstan. Le spectacle s'inscrit dans un grand projet du théâtre Archa, Dialogues en fuite, qui est soutenu par des "fonds norvégiens" offerts par la Fondation pour le développement de la société civique.

Succès des sportifs tchèques pendant le week-end

Le skieur de fond tchèque Lukáš Bauer a remporté un nouveau grand succès dans la Coupe du monde. A Otepää en Estonie, il a remporté sur 15 kilomètres style classique devant l'Estonien Jaak Maem. Il a réaffirmé ainsi sa place en tête du classement de la Coupe du monde. Le Tchèque Roman Koudelka s'est placé septième dans une série de la Coupe du monde de saut à ski, à Liberec, en Bohême du nord... Les joueurs tchèques se sont qualifiés en quart de finale de la Coupe Davis. Les trois matches ont été joués vendredi à Ostrava. Tomáš Berdych et Radek Štěpánek ont battu d'abord leurs adversaires belges, respectivement Kristof Vliegen et Steve Darcis. Le lendemain, Berdych et Štěpánek, dirigés par l'entraîneur Jaroslav Navrátil, ont confirmé leur succès dans le double.

Météo

Il fait beau, en République tchèque. Encore ce lundi, le ciel demeurera presque dégagé sur une grande partie du territoire. Les températures diurnes se situeront entre 2 et 6 degrés. Le lundi est le jour de fête de toutes les Božena. Les conditions sont bonnes pour le ski en montagne tchèque, l'ensemble des routes sont praticables.

10-02-2008