Infos du jour Infos

11-01-2008

Prague veut négocier avec Washington d’un accord spécial permettant aux firmes tchèques de participer à l’édification du bouclier antimissile

La République tchèque s’apprête à passer avec les Etats-Unis un accord qui permettrait aux firmes tchèques de participer à l’édification du prochain système de défense antimissile américain en Europe. Le même partenariat lie d’ores et déjà les Etats-Unis au Japon, l’Italie, l’Australie, la Grande-Bretagne et le Danemark. Le premier tour des travaux préparatoires sur le prochain texte aura lieu vendredi prochain. Il renouera avec un séminaire organisé au palais Tchernin par le ministère tchèque des Affaires étrangères et l’Agence américaine de défense antimissile. Son objectif sera d’ouvrir les possibilités de coopération entre les parties tchèque et américaine dans le domaine des recherches et de la production des systèmes de défense antimissile. La partie tchèque sera représentée à ce séminaire par le chef de la diplomatie, Karel Schwarzenberg, les Etats-Unis par le directeur de l’agence de défense antimissile, Henry Oberign.

Le candidat à l’élection présidentielle Jan Svejnar poursuit sa tournée dans les régions de République tchèque

L’économiste tchéco-américain Jan Svejnar, principal candidat opposé au président sortant Vaclav Klaus pour l’élection présidentielle, poursuit sa tournée dans les régions de République tchèque. Vendredi, il s’est arrêté à České Budějovice, métropole de la Bohême du sud. L’objectif de sa campagne lancée à un mois de l’élection présidentielle est de convaincre l’opinion publique et plus encore les parlementaires appelés à voter de lui apporter les voix encore nombreuses qui lui manquent pour détrôner le président sortant, Vaclav Klaus, qui se présente comme le favori à sa propre succession: n’empêche que, selon un sondage de l’agence STEM, la cote de Jan Svejnar augmente: 52% des personnes interrogées se sont prononcées en sa faveur dans ce sondage. Lundi, Jan Svejnar se rendra à Brno.

David Rath proposera que l’élection présidentielle soit à scrutin public

Le vice-président du groupe de députés sociaux-démocrates à la chambre basse du parlement, David Rath, proposera que l’élection présidentielle ne soit pas à scrutin secret. Le vote par scrutin public serait, selon Rath, plus clair et on éviterait les spéculations sur le vote des différents partis. Ces derniers jours, la presse met en doute justement le soutien de Jan Svejnar par certains députés de la social-démocratie, parti qui avait proposé sa candidature, ensemble avec le parti des Verts. Le Parti civique démocrate qui a pour candidat Vaclav Klaus s’oppose au vote par scrutin public. A moins d’un mois de l’élection présidentielle, le soutien de Jan Svejnar est incertain du côté des chrétiens-démocrates. Quant aux communistes dont les voix seront décisives, ils ont annoncé leur préparation de lui donner leurs voix au premier tour du scrutin.

Jiri Cunek: la culture rom est en contradiction avec la charte des droits fondamentaux

Pour le chef du parti chrétien-démocrate Jiri Cunek, la culture rom traditionnelle et son système de valeurs est, à plusieurs égards, en contradiction avec la Charte des droits et libertés fondamentaux. Jiri Cunek l’a indiqué dans un résumé de son discours sur le thème de l’exclusion sociale prononcé à la conférence du parti tenue vendredi à Prague. Comme il l’affirme, l’intégration sociale peut être réussie à condition qu’on arrive à affaiblir la « dépendance des structures familiales traditionnelles. » Selon une étude commandée par le gouvernement, il y aurait dans le pays plus de 300 quartiers et localités pauvres peuplés quasi exclusivement de Roms. Cela représenterait 80 000 personnes vivant dans une sorte de ghettos. La majorité des adultes n’ont pas un emploi, les familles dépendent des allocations sociales et les enfants n’ont jamais vu leurs parents travailler. Ces structures familiales contribuent, selon Cunek, à maintenir la pauvreté. L’Agence pour la suppression de l’exclusion sociale qui doit commencer à fonctionner ne suffit pas à elle seule à améliorer la situation des personnes en marge de la société : l’Etat doit prendre les mesures en matière de la politique sociale, l’éducation et le logement qui motiveraient ces personnes à une plus grande responsabilité. Des activistes rom considèrent les propos de Jiri Cunek comme scandaleux.

Pas d’entente entre la laiterie Madeta et les fermiers

La plus grande laiterie dans le pays, Madeta, n’est pas parvenu à se mettre d’accord avec les fermiers du prix de rachat du lait. Néanmoins, les producteurs ont admis que les fournitures de lait ne doivent pas cesser en mars prochain comme ils en avaient menacé. La situation pourrait être plus claire après un nouveau tour des délibérations prévues pour vendredi prochain. Les fermiers mécontents argumentent par le prix de rachat plus élevé en Allemagne voisine vers laquelle ils exportent un tiers de leur production. La différence est de 1,40 couronnes pour un litre. La pénurie de lait devrait être compensée par les importations de la Pologne qui vend un litre pour 9 couronnes, soit d’une couronne moins cher que la laiterie Madeta. Celle-ci est le plus grand groupe laitier tchèque, fournissant sur le marché 239 produits et employant plus de 1500 personnes.

Diminution du nombre de demandeurs d’asile, en 2007

En 2007, le nombre de demandeurs d’asile en République tchèque a été le plus bas depuis les douze dernières années : 1878. Plus d’un quart de demandes ont été présentées par des ressortissants ukrainiens et turcs. 191 demandeurs ont obtenu le droit d’asile : 32 d’entre eux venaient de Biélorussie, 31 de Russie, 19 d’Ukraine et 17 d’Irak. Cette année, la situation devrait changer. On s’attend à ce que le nombre de demandeurs d’asile baisse encore, conséquence de l’entrée de la République tchèque dans l’espace Schengen, en décembre 2007 qui fait que notre pays n’a pas de frontières avec les pays qui ne sont pas membres de la zone. Ainsi, les aéroports internationaux représentent la seule porte d’entrée directe pour les ressortissants des pays non membres de l’espace Schengen.

La réforme des finances simplifie le soutien de l’Etat aux recherches

La réforme adoptée par le Conseil gouvernemental de recherche vise une simplification et une unification du soutien destiné à la science, avec un accent sur la qualité et une plus large coopération avec l’industrie. Une déclaration du chef du cabinet Mirek Topolanek. Selon la pratique actuelle, les finances destinées aux recherches sont réparties entre 22 différents chapitres budgétaires. Ceux-ci seront dorénavant réduits à une dizaine, et les différents instituts de recherches bénéficieront des moyens correspondant à leurs résultats obtenus au cours des 5 dernières années. Il ressort des données de l’Institut des statistiques qu’en 2006, les dépenses aux recherches ont atteint près de 50 milliards de couronnes, soit de 18% de plus par rapport à l’année précédente.

Barbora Skrlova est en détention à Brno

La jeune femme Barbora Skrlova, arrêtée samedi dernier par la police norvégienne et extradée vers la République tchèque, est depuis mercredi en détention préventive à Brno. Elle est inculpée d’atteinte aux droits d’autrui, crime passible d’une peine allant à deux ans de prison. Agée de 33 ans, Srklova a deux fois changé d’identité, s’étant faite passer pour une jeune fille de 13 ans, dans le cadre d’une affaire d’enfants maltraités. Ensuite, elle a fui le pays pour être retrouvée en Norvège où elle a pris l’identité d’un garçon de 13 ans. Au journal norvégien Dabladet, le dramaturge Martin Fahrner qui l’aurait amené en Norvège a indiqué que la jeune femme était contrainte à changer d’identité et qu’elle avait peur de certaines personnes dont il a refusé de révéler les noms. Toute l’affaire est, selon lui, très compliquée, mais la femme n’est pas malade mentale, elle avait ses raisons pour avoir peur et fuir, a-t-il souligné.

Le Centre tchèque à Bruxelles exposera des tableaux de Jiri Anderle

Une sélection d’œuvres graphiques de l’un des peintres tchèques contemporains les plus connus, Jiri Anderle, sera proposée par le Centre tchèque à Bruxelles. L’exposition présentant 25 tableaux de l’auteur, intitulée 1965 – 2007, aura lieu du 21 janvier jusqu’au 6 mars. Les tableaux de Jiri Anderle sont à voir, entre autres, au Centre Pompidou à Paris ou au Musée métropolitain de New York. Selon les organisateurs de l’exposition, les cycles graphiques de Jiri Anderle saisissent l’angoisse existentielle de l’homme et les tableaux plus récents témoignent de ce que l’auteur abandonne des thèmes tragiques au profit de l’abstraction. Les expositions de tableaux de peintres tchèques occupent la première place dans la programmation du Centre tchèque à Bruxelles, a informé son directeur Petr Polivka.

La collecte des Rois mages pour la 8e fois en Tchéquie

La collecte des Rois mages lancé par le Charité catholique tchèque le jour de l'Epiphanie a déjà réuni plus de 12 millions de couronnes, rien que dans l‘archidiocèse d‘Olomouc. C’est elle qui a fondé, il y a 8 ans, la plus grande collecte de bienfaisance en Tchéquie. Son bénéfice est destiné à l‘aide humanitaire en Afrique, en Asie et partout dans le monde, ainsi qu’aux projets dans des différentes charités en République tchèque. L'année dernière, les enfants déguisés en Rois mages, qui font la quête dans les villes tchèques et moraves, ont récolté dans la région d’Olomouc, au nord de la Moravie, plus de 17 millions de couronnes.

Météo

Un ciel nuageux, des pluies par endroit et des températures comprises entrée 3 et 7 degrés marqueront la météo de samedi, jour de la fête de tous les Pravoslav dans le calendrier local.

11-01-2008