Infos du jour Infos

10-01-2008

Mirek Topolanek espère soumettre l'installation de la base radar américain au vote du Parlement en avril

A l'occasion de la visite officielle du Premier ministre polonais Donald Tusk, à Prague, le chef du gouvernement tchèque, Mirek Topolanek a déclaré qu'il espérait soumettre l'installation de la base radar américain au vote du Parlement en avril. Il a précisé que l'idéal serait une session parlementaire à ce sujet après le sommet de l'OTAN qui doit se dérouler à Budapest. Il a toutefois précisé qu'aucune date ne serait fixée, le calendrier pouvant être modifié par des "facteurs extérieurs". Donald Tusk, quant à lui, a noté que la Pologne et la République tchèque avaient la même position vis-à-vis des Etats-Unis. La Pologne est en effet également concernée par les projets américains.

La République tchèque et la Pologne s’opposent à la création à Berlin d’un centre de documentation consacré à l’histoire de l’expulsion. Voilà le point sur lequel Mirek Topolanek et Donald Tusk se sont mis également d’accord.

Pas de consensus au sujet du retour de Jiri Cunek au sein du gouvernement

Les leaders des trois partis de la coalition gouvernementale, réunis au siège du gouvernement, n'ont pas trouvé de consensus s'agissant du retour éventuel de Jiri Cunek, chef des chrétiens-démocrates, au sein du gouvernement. Jiri Cunek avait quitté son poste de Ministre de l’Aménagement territorial, il y a plus de deux mois, en raison d’une affaire de corruption et pour avoir prétendument abusé du régime des allocations sociales. Martin Bursik, chef du parti des Verts, souhaite reporter la discussion concernant le comeback de Cunek à la période après l’élection présidentielle prévue pour le 8 février… Les changements en cours dans le domaine de la santé publique et la réforme envisagée du système des retraites ont également figuré au menu des délibérations des représentants politiques.

Vaclav Klaus – Ivan Gasparovic

Dans le cadre de sa visite de deux jours en Slovaquie, le président tchèque Vaclav Klaus a été reçu à Bratislava par son homologue slovaque, Ivan Gasparovic. Il a déclaré à cette occasion que le plan slovaque d’adoption de l’euro en 2009, était trop audacieux. Et de constater que la République tchèque était dans cette question plus prudente, tenant compte des avantages du maintien de la monnaie nationale. Au menu des conversations des deux présidents a figuré également le nouveau Traité simplifié de l’Union européenne, à l’adresse duquel Vaclav Klaus a eu quelques mots critiques. Le président tchèque a discuté également avec des étudiants de Bratislava au sujet des changements climatiques.

Encourager l’enseignement supérieur et les recherches

Les écoles supérieures et les institutions de recherche ont pour tâche de puiser davantage de moyens dans la sphère industrielle, aux fins de la science. C’est ce qui a été constaté au Forum d’innovation qui a eu lieu, à Prague. Selon les décideurs politiques et les experts, il faut également accélérer le transfert d’acquisitions et de connaissances entre les universités et le secteur de production. A l’heure actuelle, la part de l’industrie à l’ensemble des investissements accordés à la science et à la recherche, se situe autour de 60%. C’est le projet Vivat que le Premier ministre Mirek Topolanek a présenté en automne dernier qui prendra cette mission en charge.

L’ESF et la Tchéquie

Au cours de l’année écoulée, la République tchèque a réussi à utiliser l’ensemble des moyens du Fonds social européen et ne devra donc rien rendre à Bruxelles. L’information a été fournie par Petr Necas, ministre du Travail et des Affaires sociales, qui considère ce résultat comme un grand succès. Depuis l’entrée du pays dans l’Union européenne jusqu’à l’an 2006, les projets tchèques ont touché, par l’intermédiaire de trois programmes, un peu moins de cinq milliards de couronnes. 777 projets se rapportent par exemple aux programmes destinés à la ville de Prague.

Lubomir Zaoralek critique la position du cabinet à l'égard des JO

Le social-démocrate Lubomir Zaoralek, vice-président de la Chambre des députés, affirme que le coût des Jeux olympiques d’été que Prague souhaite organiser en 2016, risque d'atteindre 500 milliards de couronnes. Cette somme serait assurée par le gouvernement qui avait accordé, mercredi, des garanties juridiques pour la candidature de Prague. Ces garanties juridiques font partie du dossier qu’apporteront les représentants de la candidature pragoise ce dimanche, au siège du Comité international olympique à Lausanne. D’après Lubomir Zaoralek cependant, il y a lieu de craindre que l’organisation des jeux menace la stabilité des finances publiques. Les régions s’attendent pour leur part à ce que l’olympiade les appauvrisse au détriment de la capitale. Le maire de Prague Pavel Bem prétend en revanche que les jeux profiteront à tout le pays.

Brno va accueillir Jan Svejnar

Jan Svejnar, principal candidat opposé à l’actuel président Vaclav Klaus pour l’élection présidentielle de février, poursuit sa campagne dans les régions de République tchèque. Il a d'abord visité la ville morave de Zlin où il a donné une conférence à l’Université Tomas Bata devant un auditoire assez nombreux, ainsi que la ville de Kromeriz où il est allé à la rencontre de ses habitants. Lundi, Jan Svejnar se rendra à Brno. Durant les trois prochaines semaines, il visitera entre autres villes Ceske Budejovice et Hradec Kralove. Il terminera son périple le 30 janvier à Ostrava, chef-lieu de la Moravie du nord. En attendant, Jan Svejnar dit être prêt à mener un débat public avec son rival, Vaclav Klaus, qui, tout en refusant un débat télévisé, semble cependant laisser une porte entrouverte.

Fondation de l’Institut culinaire de Prague

L’Institut culinaire de Prague qui vient d’ouvrir ses activités dans le quartier de Suchdol, se propose de renouer avec les traditions centenaires de l’art culinaire tchèque. « L’Institut a en outre pour objet d’élever le niveau de la gastronomie dans les pays tchèques », déclare son fondateur, Roman Vanek. A cette fin, des maîtres de la gastronomie locale et mondiale seront engagés afin de former les adeptes intéressés. L’Institut prépare également un film documentaire sur les meilleurs chefs de cuisine, en Tchéquie. Selon le réalisateur du film Vit Olmer, « la gastronomie fait partie de la culture, voilà pourquoi il faut l’encourager ». Par ailleurs, on trouve à Prague plusieurs restaurants de luxe qui donnent des leçons de cuisine pour le large public.

Barbora Skrlova, extradée, est en détention à Brno

Samedi dernier, la police norvégienne a arrêté la jeune femme tchèque Barbora Srklova qui a été extradée vers la République tchèque dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle est sous le coup d’un mandat d’arrêt en RT pour usurpation d’identité. Elle a été placée en détention dans le locaux de la police de Brno. Agée de 33 ans, Srklova s’était faite passer pour une jeune fille de 13 ans appelée Anna, dans le cadre d’une affaire d’enfants maltraités. Elle avait ensuite fui le pays. Lorsqu’elle a été appréhendée par les forces de police norvégiennes, elle se faisait passer pour un jeune garçon de 13 ans répondant au prénom d’Adam.

Projet 100

Projet 100. Tel est le titre d’un panorama ambulant du film dont la 14ème édition a été ouverte au cinéma Aero de Prague, par la projection du film slovaque Les tableaux d’un monde disparu. Son réalisateur Dusan Hanak se verra attribuer au prochain Festival international du Film de Karlovy Vary le Globe en cristal, pour son apport artistique extraordinaire au cinéma mondial. Le Projet 100 qui dure jusqu’à la fin du mois de mai et qui concerne une centaine de salles de cinéma dans tout le pays, propose des films étrangers, classiques ou contemporains, reconnus par la critique mondiale.

Tennis - Vaidisova et Berdych éliminés, Stepanek reste en lice

A moins d’une semaine avant le début de l’Open d’Australie, la joueuse de tennis tchèque Nicole Vaidisova a été éliminée de la course et s'est une nouvelle fois inclinée devant la Russe Svetlana Kuznetsova en demi-finale à Sydney. Elle a été battue en deux sets, 5:7, 6:7. La finale dames opposera Kuznetsova à la Belge Justine Henin.

Côté messieurs, Tomas Berdych a été battu par l'Australien Chris Guccione en demi-finale. Il n'affrontera donc pas en finale son compatriote Radek Stepanek qui jouera vendredi contre le vainqueur de Berdych.

Météo

Ce vendredi, jour de fête des Bohdana, selon le calendrier national, le ciel en Tchéquie sera nuageux à couvert avec de la pluie par endroits, quelques éclaircies pourront également apparaître. Les températures diurnes s’échelonneront de 1 à 6 degrés. Les routes sont praticables, mais le verglas peut compliquer la circulation, notamment sur le Plateau tchéco-morave.

10-01-2008