Infos du jour Infos

23-04-2001

Vaclav Klaus, à propos des élections

En marge de la conférence d'idées du Parti civique démocrate (ODS), le chef du parti et président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, a souligné que l'an 2002 ne sera pas seulement l'an des élections législatives, mais aussi celui du renouvellement du tiers du Sénat, des élections communales, et, juste après la fin de l'an 2002, il y aura les élections présidentielles. Après le renouvellement des mandats, ajoute Vaclav Klaus, la décision sera prise concernant l'admission à l'Union européenne. Cela pour souligner l'importance de ces élections avant de préciser que ni le manifeste dit l'euroréalisme sur l'intégration européenne, ni la vision du vice-président Ivan Langer sur la réforme des institutions, n'expriment le point de vue de l'ODS.

Récession économique et investissements

Le ralentissement économique général n'affectera pas cette année les investissements directs dans les pays qui sont de sérieux candidats à l'Union européenne. C'est ce qu'a déclaré, à l'occasion de l'anniversaire de la BERD (Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement), Willem Buiter, économiste de la banque. La banque s'attend à ce que les investissements étrangers atteignent cette année en Tchéquie 6 milliards de dollars. L'an dernier, ces investissements n'ont été que de 4,5 milliards de dollars.

Transport du combustible nucléaire

Les 23 containers de combustible nucléaire, destinés au second réacteur de la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud, et transportés hier, depuis le port polonais de Stetin, ont traversé, selon la police, la frontière tchèco-polonaise, sans problème et sans susciter l'intérêt des populations environnantes. Les services de sécurité de la région de Jihlava ont déclaré avoir été avisés de ce transport depuis la semaine dernière, et que l'information devait être tenue secrète. Ils déplorent cependant le manque irresponsable de coordination dans cette affaire, car, lorsque le train traversait la gare de Jihlava, des festivités s'y déroulaient, tandis que les cheminots avaient organisé une dizaine de liaisons ferroviaires supplémentaires avec des trains à vapeur.

Les maires sont mécontents

Le gouverneur de la ville de Pardubice a été informé par la police de ce que le train transportant les déchets nucléaires traverserait sa région. Il a ajouté que dans la matinée de dimanche la police l'a informé que la traversée de la région s'est déroulée sans incident. Cependant, les maires des villes près desquelles le train est passé ont été scandalisés pour n'avoir appris le transport que samedi dans la presse et se sentent froissés d'avoir été traités de la sorte. D'où cette déclaration d'un maire : La police aussi bien que les cheminots ont été informés, mais pas les maires qui ont la responsabilité de la population.

Greenpeace-Autriche dénonce

D'autres réactions à ce transport, celle de l'organisation Greenpeace-Autriche rapportée par l'agence APA : "Le transport secret de déchets nucléaires est contraire aux principes de la coopération européenne. Quand personne n'est informé de telles initiatives, il n'est point possible de prévenir tout risque pour la nature ou les populations". L'organisation autrichienne souligne par ailleurs la concomitance entre ce transport et ce qu'elle a qualifié de "graves problèmes du premier réacteur, toujours non résolus et rendant nécessaire l'arrêt de la centrale".

Le directeur de Temelin s'explique

Quant au directeur de la centrale nucléaire de Temelin, Frantisek Hezouèký, il estime que ce train ne représente aucun danger, ni pour les personnes, ni pour l'environnement.

"La radioactivité de ce combustible, a-t-il dit, est du niveau de la roche naturelle, outre qu'elle est dans des containers spéciaux, sans radioactivité élevée ni au-dessus, ni au-dessous. Le combustible est un produit très onéreux. Le tout est qu'il s'apprête à une exploitation médiatique malintentionnée. Le transit vers Temelin, a-t-il conclu, n'a pas attiré l'attention tout comme, il y a 17 ans, toute une série de transports de combustible vers la centrale nucléaire de Dukovany.

La pétanque à Brno

A peu près 200 personnes de Brno sont venues ce dimanche mettre à l'épreuve leur habileté ou tout simplement encourager les joueurs des fameuses boules, ce qu'on appelle "la pétanque française" -excusez le pléonasme. Le tournoi se déroule dans le cadre de la septième édition du festival : Bonjour Brno. "C'est un jeu de l'amitié et une intéressante compétition d'honneur, a déclaré le président des boulistes du Club de pétanque de Brno, Petr Stoklásek.

Des touristes et des dollars

Les touristes étrangers ont dépensé en République tchèque, l'an dernier, par l'intermédiaire de la carte Visa, 305 millions de dollars. Par rapport à 1999, il s'agit d'une augmentation de 16%. La transaction moyenne est de 77 dollars. Les touristes ont par ailleurs pris, en liquide, dans les guichets de banque, l'équivalent de 98 millions de dollars.

23-04-2001