Infos du jour Infos

22-04-2001

Une conférence d'idées de l'ODS

Une conférence d'idées du Parti civique démocrate (ODS), ce samedi à Prague, avec l'intervention du gratin du parti.

Dans son allocution, le chef de l'ODS et président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, a déclaré que son parti va défendre les intérêts de la République tchèque dans les négociations avec l'Union européenne, et que son arme est une conception claire en la matière. "Nous voyons où nous sommes, a-t-il dit, où nous aimerions aller, et surtout nous voyons comment y aller". Il a par ailleurs loué le contrat d'opposition avec la social-démocratie, la seule solution, à son avis, en 1998 à la situation économique et politique: "Sans exagération, on pourrait dire, a-t-il ajouté, que notre admission à l'OTAN et notre rapprochement difficile avec l'Union européenne, mais aussi le ravivement de notre économie sont la conséquence de cette initiative courageuse".

Langer pour la disparition du Sénat

Prenant la parole, le vice président de l'ODS, Ivan Langer, a fait appel pour une réforme des institutions et du pouvoir d'Etat. Il a parlé de la création de l'institution du chancelier et d'un parlement monocaméral avec 150 députés, ce qui signifie ipso facto la disparition du Sénat. L'ODS a toujours été une locomotive des changements dans le pays et ne doit pas perdre ce privilège, a-t-il dit. Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères de l'ombre, Jan Zahradil, a présenté aux délégués un manifeste de l'euroréalisme tchèque, qui prévoit même l'alternative où la République tchèque resterait en dehors des structures de l'Union européenne.

Un projet de loi sur la liberté de culte

L'Eglise et les sociétés religieuses pourraient, à l'avenir, obtenir la personnalité juridique. C'est ce que prévoit le projet de loi sur la liberté de culte et la création d'églises, qui sera soumis, ce mercredi, au conseil du gouvernement, par le ministre de la Culture, Pavel Dostal. Le projet détermine les conditions de création et de fonctionnement des églises qui ne pourraient avoir la personnalité juridique qu'après inscription. Apparemment les représentants des églises sont satisfaits de ce projet.

La nomination d'ambassadeurs retardée

A cause d'un différend entre le président Vaclav Havel et le ministre des Affaires étrangères, Jan Kavan, sur la nomination du nouvel ambassadeur à Washington, en remplacement d'Alexandr Vondra, six autres ambassadeurs ne sont pas été nommé, lit-on dans la livraison de Lidové noviny, ce samedi. Leur proposition, soumise au président en janvier, serait toujours en souffrance, alors que d'usage le délai de signature est de deux à trois semaines. La préférence de Vaclav Havel serait pour Martin Palous, vice-ministre des A.E., ce qui perpétuerait la règle que les ambassadeurs aux USA sont des amis du président, a conclu le journal au conditionnel.

Du combustible pour Temelin

Ils sont 23 containers de combustible nucléaire, destiné à la centrale nucléaire de Temelin, a avoir quitté ce samedi le port de Stetin, au Nord de la Pologne, à bord d'un train accompagné d'un service d'ordre exceptionnel. Les activistes de mouvements écologiques prépareraient une action de protestation dans le sud-ouest de la Pologne. "Nous ferons tout le nécessaire afin que la voie soit dégagée", a déclaré au téléphone, pour l'agence CTK, le porte-parole de la police polonaise Pawel Biedziak. Aussi bien le trajet du train que le lieu de son passage aux frontières sont tenus secret.

Les billets pour le Printemps de Prague

Le festival international de la musique, Printemps de Prague, met en vente directe au public, ce lundi, les billets d'entrée restant après satisfaction des demandes écrites. La porte-parole du festival, Lenka Juraskova, a déclaré que les intéressés auront 40% des 50.000 billets prévus. 750 commandes de billets l'ont été par e-mail. Le courrier électronique est devenu une procédure courante.

22-04-2001