Infos du jour Infos

12-04-2001

L'écho de la démission du ministre des Finances

De nombreuses réactions à la démission du ministre des Finances, Pavel Mertlik ont été publiées. Selon les spécialistes de la plus importante institution financière en Allemagne, la Deutsche Bank, la démission du ministre jette de l'ombre sur l'évolution économique en République tchèque que les financiers allemands ont jugé favorable, jusqu'à présent. D'après l'agence Czechinvest, le départ de Pavel Mertlik ne devrait pas avoir de conséquences négatives sur les investissements étrangers en République tchèque.

Pavel Mertlik à propos de son départ

La démission de Pavel Mertlik est une grande perte pour le gouvernement, mais aussi pour le Parti social-démocrate, a dit Milos Kuzvart, ministre de l'Environnement. Pavel Mertlik a démissionné de sa fonction mardi, en raison, comme il a dit, lors d'une conférence de presse, de la perte du soutien de la part de Milos Zeman, chef du cabinet tchèque. Pavel Mertlik a aussi critiqué le retard dans la privatisation de grandes entreprises et une transparence insuffisante de l'économie tchèque.

Stanislav Gross déclare la guerre aux extrémistes

Désormais, le ministre de l'Intérieur, Stanislav Gross, veut être beaucoup plus sévère envers les extrémistes, que jusqu'à présent. Il l'a dit, à l'issue d'une rencontre avec les plus hauts représentants de la police tchèque. Le ministre réagit, ainsi, au concert des néonazis tchèques et étrangers organisé, samedi, près de Prague, au cours duquel la police n'est pas intervenue.

La police tchèque devrait être plus sévère

Les anciens ministres tchèques de l'Intérieur, Vaclav Grulich et Cyril Svoboda, trouvent, eux aussi, que la police tchèque devrait être plus rigoureuse, face aux actes d'extrémisme et de racisme. Le président de la République, Vaclav Havel, partage leur opinion. Il est même choqué, comme il a dit en réaction au concert d'extrémistes de samedi, par le fait que les autorités concernées hésitent, souvent, à intervenir contre eux.

Vaclav Havel a visité l'Est du pays

Le Président Vaclav Havel a visité la Bohême de l'est. Avec les chefs des régions de Hradec Kralove, de Pardubice et de Liberec, il a discuté des problèmes liés à la création récente de nouvelles régions, notamment de leur financement.

L'avenir incertain de la loi sur les médias

Le Sénat tchèque n'adoptera probablement pas, selon ses représentants, le projet de loi sur les médias, proposé par la Chambre des députés. La loi en question devrait, entre autres, donner le droit aux stations de radio et de télévision de prolonger leur licence. Les sénateurs trouvent le projet de loi imparfait, et proposent de nombreuses modifications. Certains veulent, par exemple, interdire la publicité de l'alcool et des cigarettes, à la télévision publique.

Dick Francis, auteur de romans policiers, est venu en Tchéquie

L'écrivain britannique, Dick Francis, très aimé et lu par les Tchèques, est venu, pour la quatrième fois déjà, en Tchéquie. Cet auteur de dizaines de romans policiers s'inspire des courses de chevaux. Il est n'a pas donc manqué de visiter la ville de Pardubice, où le fameux steeple-chase, la plus difficile des courses de chevaux en Europe, est organisée chaque année. Dick Francis a aussi rencontré le Président Havel, en visite en Bohême de l'est. Jeudi, l'écrivain recevra, à Prague, un prix de la maison d'édition Olympia, qui publie les traductions tchèques de ses romans.

Météo

Temps nuageux et bien frais, avec des températures de 5 à 9 degrés seulement.

12-04-2001