Infos du jour Infos

05-04-2001

Note de protestation à la Commission européenne

Selon la Commission européenne, le commissaire pour la santé et la protection des consommateur, David Byrne, a reçu une note du ministre tchèque de l'Agriculture, Jan Fencel, dans laquelle ce dernier se plaint de ce que Bruxelles a classé la République tchèque parmi les pays à haut risque, pour ce qui est de la maladie de la vache folle. La réponse du commissaire est que la responsabilité dans cette évaluation n'incombe pas à la Commission mais à des experts indépendants. En fait, cette évaluation a touché toute l'Europe de l'Est, et, aussi bien la Hongrie que la Pologne ont protesté.

Temelin et les écologistes

Les écologistes tchèques et autrichiens ont décidé de boycotter l'expertise de la centrale nucléaire de Temelin, boycott qu'ils viennent de signifier dans une lettre, aussi bien aux premiers ministres des deux pays, qu'à la Commission européenne. Les écologistes expliquent, notamment, leur boycott par l'impossibilité d'évaluer le risque des grandes avaries et l'absence de système de solutions.

Allégement des mesures de prévention

L'administration vétérinaire nationale a l'intention d'alléger les mesures frontalières, prises contre les voyageurs étrangers et même les citoyens tchèques, en raison de la fièvre aphteuse. Mais la décision à prendre, ce jeudi, par la Commission centrale de prévention de la contamination, dépend de la situation en Allemagne.

La désintoxication dans les pénitenciers

Les services spéciaux du pénitencier de la ville de Plzen ont mis au point un programme par lequel ils aident les détenus dépendant de la drogue à s'en sortir. Le programme, d'une durée de dix mois, comprend un traitement psychologique, du sport et un traitement thérapeutique par le travail. Même des détenus d'autres prisons peuvent demander à suivre ce traitement.

La subvention des partis politiques

Un groupe de sénateurs, réunis autour du sénateur indépendant, Josef Zieleniec, a décidé de faire un recours devant la Cour constitutionnelle, tendant à augmenter la subvention étatique aux partis politiques, par mandat et par an, d'une somme 400.000 couronnes, ce qui la porterait à 900.000 couronnes, soit l'équivalent de 170.000 FF.

Le dédommagement des déportés traîne

Lors de sa visite de travail à Berlin, cette semaine, le Premier ministre polonais, Jerzy Buzek, présentera au chancelier allemand, Gerhard Schröder, une initiative tchéco-polonaise des anciens déportés du travail ; elle consiste en un appel à l'Allemagne pour qu'elle trouve une solution législative intermédiaire, qui permettrait le commencement du dédommagement des victimes. Mais, pour l'accélération du paiement, il serait nécessaire de procéder à certains amendements dans la loi allemande. Une véritable course contre la montre, car les survivants parmi le victimes, toutes âgées, il en meurt de vieillesse tous les mois.

Réforme des marchés à la Défense nationale

Du nouveau en vue dans la procédure des marchés de la défense nationale. La procédure d'achat des biens et des services devrait être décentralisée et, en même temps, mise sous un contrôle interne plus renforcé. Tel est le contenu d'un projet de réforme travaillé par le vice-ministre de la Défense, Jaroslav Tvrdík, et adopté par un collège du même département. La mise en place de la réforme est pour la fin de l'année.

Un hold-up pour rien

C'est vers 10 h 30 mn, ce mercredi, qu'un homme masqué a attaqué une succursale de la Banque postale et d'investissement à Prague 10 (IPB). Selon le porte-parole de la police, l'homme en question a menacé les employés de la banque par un pistolet. Une somme d'environ 1 million de couronnes lui a été remise dans un sachet de plastique. Dissimulée dans ce sachet, une capsule antivol a explosé peu de temps après, répandant un liquide de couleur rendant inutilisables les billets que le voleur a dû abandonner.

05-04-2001