Infos du jour Infos

16-02-2001

La maladie de la vache folle

Les ministres de l'Agriculture et les directeurs des services d'hygiène des pays membres de l'Accord centreuropéen du libre échange se sont mis d'accord, à Prague, sur l'harmonisation des mesures à prendre contre la maladie de la vache folle. Le ministre tchèque de l'Agriculture, Jan Fencl, s'est félicité de l'unanimité des opinions, lors de la formulation de la déclaration commune.

Le Groupe de Visegrad et la vache folle

Les Chambres agraires des pays du Groupe de Visegrad ressemblant la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et la Tchéquie, demandent une solution du problème de la vache folle au moins au niveau européen. Dans ces pays, la maladie n'a pas été dépistée, mais la consommation du boeuf a chuté, ce qui cause de graves problèmes aux éleveurs.

Le ministre de l'Environnement et Temelin

Selon le ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart, le délai d'ici à la fin du mois de mai ou du début de juin devrait suffire pour que la commission internationale d'experts examine les retombées de la mise en service de la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud, sur l'environnement. Une réponse aux protestations des adversaires autrichiens de la centrale.

Pas de blocage de la frontière tchéco-autrichienne

Les adversaires de la centrale de Temelin ne bloqueront pas les passages frontière entre la Tchéquie et l'Autriche, pendant ce week-end. Une décision des initiatives contre Temelin et des partis politiques de la Haute-Autriche, à Linz. Tout dépendra de la réalisation des accords conclus entre les deux pays, au plus haut niveau.

Le Sénat tchèque et les graffiti

La Commission sénatoriale pour les droits de l'homme vient de refuser le projet d'amendement au code pénal présenté par la Chambre des députés qui stipulerait que les auteurs de graffiti pourraient être passibles d'une amende ou de huit ans de prison. La commission affirme que des amendements de ce genre devraient être adoptés pour tous les genres d'actes de vandalisme. Ceci est impossible et serait l'objet d'une loi spéciale sur ces actes.

Les soldats tchèques et le syndrome des Balkans

Les experts qui se sont rendus au Kosovo pour examiner les lieux où avaient opéré les soldats de l'Armée tchèque, dans le cadre des opérations de la KFOR, sont formels : l'utilisation de bombes contenant de l'uranium appauvri n'a pas mis leurs vies en danger. Cet uranium ne serait donc pas à l'origine de ce qu'on appelle le syndrome des Balkans.

Aide humanitaire pour la Bosnie

L'association civique tchèque, Adra, vient de remettre une aide humanitaire d'une valeur d'un peu plus de 100 000 francs français aux réfugiés serbes, dans la vile de Tesanj, en Bosnie. Il s'agit surtout de denrées alimentaires, de meubles et d'appareils ménagers.

La Commission des régions européennes

La Commission des régions européennes vient, à Bruxelles, de donner son accord à la représentation régionale de la République tchèque. Elle comptera huit membres et huit remplaçants. Une grande satisfaction pour la délégation des gouverneurs tchèques et représentants des administrations locales, après une visite de trois jours, dans les institutions de l'Union européenne.

La météo

Un temps des plus printaniers, avec des températures grimpant jusqu'à 10 degrés, et du soleil. Malheur pour les amateurs de ski, mais bonheur pour les citadins. Jusqu'à quand ? La météo reste optimiste.

16-02-2001