Infos du jour Infos

14-02-2001

La santé de Vaclav Havel et son programme

Selon le porte-parole du président de la République, Ladislav Spacek, la maladie de Vaclav Havel ne va avoir aucune influence sur l'exercice de ses fonctions. Il n'a aucun programme spécial dans les jours qui viennent et, lors de sa convalescence au Château de Lany, il va pouvoir parfaitement travailler. Aux dernières nouvelles, son état s'est amélioré. Mais il reste à l'hôpital.

La police tchèque contre les trafiquants de drogue

On note ces derniers temps toute une série d'interventions à succès, de la police tchèque, dans les milieux de la drogue. Fin janvier 2001, la police a terminé une opération, de son nom "Les bandits" et qui s'est soldée par l'arrestation de 7 membres d'un gang spécialisé dans la fabrication et la distribution de la drogue à Prague. Les personnes arrêtées ont fabriqué et distribué 115.700 doses de pervitine, ce qui représente plus de 23 millions de couronnes, soit l'équivalent de 4,5 millions de FF. Début février, ils sont cinq membres de la narcomafia internationale à tomber dans les filets de la police de la ville de Liberec qui, lors des dernières années, ont passé en Europe occidentale, via la fameuse route des Balkans, des centaines de kilos d'héroïne. Une opération à laquelle furent associées les polices allemande, britannique, autrichienne, suisse et scandinave.

Vache folle et commerce des viandes

S'en ressentant de la psychose de la vache folle, la production agricole tchèque a baissé, lors du mois de janvier de 0,4%. Quant au prix de la viande, il a diminué de 0,6% en conséquence de la baisse de la demande. Les experts estiment qu'une certaine panique parmi la population va continuer à tirer le prix de la viande vers le bas pendant que les prix d'autres produits de substitution, comme la volaille, vont subir une augmentation de compensation.

Citoyens et décisions des gouvernants

Un sondage d'opinion Sofres-Factum révèle que les citoyens de la République tchèque sentent qu'ils ont peu d'influence sur les décisions des institutions constitutionnelles du pays et leurs membres. Dans leur majorité les personnes interrogées estiment qu'elles devraient avoir la possibilité d'influencer députés et sénateurs autrement que par les urnes. Presque la moitié des citoyens seraient heureux de pouvoir influencer les réunions gouvernementales, les ministres et le président de la République.

La protection du secret individuel

Début janvier, une loi est entrée en vigueur qui protège en République tchèque les données personnelles. Depuis, l'Institut pour la protection des données personnelles a reçu 850 demandes d'autorisation de travailler sur ces données ; elles proviennent essentiellement de firmes et organisations, mais aussi des communes, des bibliothèques et des agences de voyages qui manipulent habituellement ce genre d'information.

Un litige de télévisions

Décision d'un arbitrage international dont le litige opposait le directeur de la télévision privée Nova, Vladimir Zelezny et la Central European Media Enterprises (CME). Selon la décision, le contrat liant les deux organismes est dissous. La télévision Nova devrait recevoir 5,8% des actions de la société de télévision indépendante CNTS, détentrice de la licence. En contre partie, la CME obtiendrait 23 millions de dollars, soit l'équivalent de 875 millions de couronnes. Jusqu'à présent, la société CME, qui perd ses droits dans la licence d'émission, ne s'est toujours pas prononcée sur cet arbitrage.

Le chômage à la fin de 2001

Selon le vice-président de la social-démocratie, Zdenek Skromach, le niveau de chômage en République tchèque se situera vers la fin de l'année autour des 9%. "Le niveau de chômage ne changera pas, a-t-il dit, il sera de plus ou moins quelques décimes par rapport à ce qu'il fut à la fin de l'an dernier. A cette époque le chômage était de l'ordre de 8,8%.

14-02-2001