Infos du jour Infos

12-02-2001

Vaclav Havel en visite au Proche-Orient

Le Chef de l'Etat, Vaclav Havel, est parti samedi pour un périple de six jours au Proche Orient dans le cadre duquel il devait se rendre en Arabie Saoudite, au Koweït et aux Emirats arabes unis. Mais, après avoir visité les deux premiers pays, le Président tchèque a dû interrompre son périple à cause des troubles de santé. Selon son médecin traitant, Ilja Kotik, il s'agit d'une bronchite dont les premiers symptômes se sont manifestés déjà avant le départ. L'objectif de la visite du Chef de l'Etat tchèque à la péninsule Arabique était d'approfondir les relations politiques et économiques avec les trois pays cités.

Milos Zeman en visite à Bruxelles

Dimanche soir, le Premier ministre, Milos Zeman, est parti pour Bruxelles pour rencontrer son homologue belge Guy Verhofstadt et des parlementaires. A l'ordre du jour de ces rencontres : l'élargissement de l'Union européenne et la position de la Belgique qui assure la présidence lors de la première moitié de cette année. Dans la soirée, Milos Zeman partira pour Luxembourg où il rencontrera l'archiduc Henri et le Premier ministre Jean-Claude Juncker.

Poursuite de la lutte contre Temelin

Une nouvelle rencontre contre la centrale nucléaire de Temelin est prévu pour le 13 février prochain à Linz en Autriche. Des adversaires autrichiens de l'énergie nucléaires ont peur en effet de la remise en service du réacteur qui avait été mis hors service à cause d'une panne technique de la tourbine à la mi-janvier. Le réacteur pourrait être remis en service le 20 février prochain.

A part cela, les écologistes autrichiens préparent une nouvelle série de blocus à la frontière, dont le premier devrait avoir lieu le week-end prochain. Selon le vice-premier ministre Vladimir Spidla, la poursuite des blocus viole les accords tchéco-autrichiens de Melk signés en la présence du commissaire de l'Union européenne Günter Verheugen. Conformément à ces accords, la partie tchèque a permis le contrôle de la centrale nucléaire de Temelin ainsi que les examens de sécurité et ceux concernant son impact sur l'environnement.

L'exclusion des pays candidats du marché des transports

L'Union européenne envisage d'imposer aux pays candidats d'Europe centrale et orientale une période transitoire durant laquelle leurs transporteurs auraient un accès limité au marché des transports communautaire. Ainsi le transporteur tchèque ne pourrait pas offrir ses services librement en Allemagne ou en France. Bruxelles a peur que le trafic international ne soit la proie des firmes de transport occidentales, cela à cause des salaires qui sont beaucoup plus bas dans les pays candidats qu'au sein de l'Union européenne.

Chômage

Le taux de chômage pourrait baisser vers la fin de cette année en République tchèque, estime le ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, qui l'évalue à 8,5%. Parmi les régions les plus touchées par le chômage, il y a la Moravie du Nord où il a atteint plus de 15%. Cette situation est due notamment à la restructuration de l'industrie minière et métallurgique dans cette région.

Différences salariales

Il y a de grandes différences salariales dans des régions tchèques et moraves. Tandis qu'à Prague on touche un salaire moyen de 17 437 couronnes, dans la région de Bruntal en Moravie ce n'est qu'un peu plus de 10 000 couronnes, une différence donc de 7000 couronnes. La moyenne nationale est de presque 12 000 couronnes. Selon les statistiques, les restaurateurs et les agriculteurs touchent les salaires les plus bas.

Adoption d'enfants

Depuis l'entrée en vigueur, il y a 10 mois, d'une nouvelle loi sur la protection des enfants, qu, entre autres, permet l'adoption d'enfants tchèques à l'étranger, l'Office de protection des enfants a réussi à réaliser l'adoption de seize enfants tchèques. Il faut dire que la demande dépasse largement l'offre. Parmi les étrangers qui s'intéressent le plus de l'adoption d'un enfant tchèque, il y a les Danois, les Autrichiens, les Français mais aussi les Allemands et les Américains.

Annuellement de 300 à 500 enfants tchèques trouvent de nouveaux parents adoptifs.

Météo

Pendant le week-end il faisait très beau en République tchèque. Dimanche les températures ont grimpé jusqu'à 150 C à cause d'une journée ensoleillée.

12-02-2001