Infos du jour Infos

14-09-2001

Aide militaire aux Etats-Unis

Le gouvernement, le Chef de l'Etat ainsi que tous les partis parlementaires, sauf le parti communiste, ont approuvé la décision du Conseil de l'OTAN, selon laquelle les attaques terroristes contre les Etats-Unis ont été dirigées contre tous les membres de l'Alliance. C'est pourquoi la République tchèque examine les formes d'aide aux Etats-Unis, y compris une aide militaire. Elle veut remplir ainsi ses engagements résultant de son appartenance à l'OTAN. L'Armée tchèque est désormais en état d'alerte.

La journée de deuil

Vendredi, la République tchèque se joint à la journée de deuil de l'Union européenne pour rendre hommage aux victimes des attaques terroristes. Ce jour les drapeaux en berne flotteront au-dessus des bâtiments publics.

Les secouristes tchèques ne partiront pas

Pour le moment le premier groupe de secouristes tchèques ne partira pas pour les Etats-Unis. Ceux-ci n'ont pas demandé à la République tchèque de les aider. Tout en remerciant les secouristes tchèques, les Etats-Unis ont refusé leur aide.

Le sort des ressortissants tchèques aux Etats-Unis

Trois jours après les attentats terroristes contre les Etats-Unis, on n'a que des informations vagues sur le sort des ressortissants tchèques à New York et à Washington. On sait pourtant qu'aucune firme tchèque n'avait sa représentation au Trade World Center. Selon les dernières informations, le ministère des Affaires étrangères a enregistré 61 Tchèques qui n'ont pas donné de leurs nouvelles à leurs familles en Tchéquie.

Les musulmans tchèques n'ont pas peur

Depuis les attaques de mardi, les musulmans tchèques n'ont enregistré aucunes manifestations anti-arabes, aucune agression et ne se sentent pas donc en péril. »Nous n'assumons aucune responsabilité. Les musulmans condamnent les attaques, les considérant comme des actes d'extrémistes », une déclaration du représentant des musulmans de Prague, Vladimir Sanka.

Les Tchèques sont solidaires

Non seulement à Prague mais aussi dans d'autres grandes villes tchèques et moraves les gens continuent à condamner les offensives terroristes. Jeudi à Ostrava, les gens allumaient des bougies et déposaient des gerbes de fleurs devant le musée d'Ostrava, pour manifester leur solidarité avec le peuple américain.

Le chef de la diplomatie du Yémen en visite à Prague

Le chef de la diplomatie yéménite, abu Bakr Abdallah Kirbi, en visite à Prague, a rencontré jeudi son homologue tchèque, Jan Kavan. A l'ordre du jour de cette rencontre : la coopération économique et les exportations des avions d'entraînement ou des camions militaires vers le Yémen. Ces dernières années, les contacts avec le Yémen ont plutôt stagné, c'est pourquoi nous essaierons de les intensifier, a dit le ministre Kavan. Le ministre yéménite a condamné aussi les attaques terroristes contre les Etats-Unis. Selon lui, l'auteur de cette catastrophe doit être puni, n'importe s'il s'agit de l'extrémiste d'Arabie Saoudite Usama bin Ladin ou de quelqu'un d'autre.

Les mesures de sécurité au Château de Prague

Les mesures de sécurité prises après les attentats toucheront aussi les visiteurs du Château de Prague et du château de Lany. Dans ces deux sièges des seigneurs et présidents tchèques, les heures de visites sont désormais limitées.

L'accroissement du PIB

La République tchèque vient d'accentuer son avance dans l'accroissement du PIB sur l'Union européenne et sur les Etats-Unis. Elle a presque dépassé la Hongrie qui a toujours les meilleurs résultats dans ce domaine dans la région centreuropéenne. Tandis qu'en Tchéquie, le PIB a augmenté de 3,9% en Union européenne ce n'était que de 1,7%.

Vaclav Havel devrait démissionner

Le Parti communiste de Bohême et de Moravie demande la démission du Président de la République Vaclav Havel. Selon le parti, par ses déclarations concernant les décrets Benes, Vaclav Havel a mis en doute les fondements de l'Etat tchèque. Récemment lors de sa visite à Vienne, Havel a qualifié ces décrets « d'actes d'injustice et de vengeance ».

Vaclav Havel a reporté sa visite en Bulgarie

A cause de la journée du deuil, vendredi, le Président de la République, Vaclav Havel, a reporté son voyage en Bulgarie. Avec son homologue bulgare, Petar Stojanov, il devait s'entretenir de la situation dans les Balkans.

Météo

Le ciel est maussade sur l'ensemble du territoire tchèque. Vendredi, les températures doivent légèrement augmenter, à 16 degrés.

14-09-2001