Infos | Tous les articles


Un soldat tchèque participant à la mission de l’OTAN en Afghanistan a été tué et deux autres blessés, lundi, a annoncé l’armée tchèque. L’attaque, qui serait le fait d'un soldat afghan, est survenue sur la base aérienne de Shindand, dans la province d’Herat, dans l’ouest du pays. Selon l’information communiquée par l’OTAN, elle serait en rapport avec la mort du général afghan Abdul Raziq, tué jeudi dernier, à Kandahar, dans une attaque revendiquée par les talibans.

Le soldat tué est le sergent-chef T.P. né en 1976, a indiqué la porte-parole de l’Etat-major de l’armée tchèque, Magdalena Dvořáková. Elle a précisé que les deux soldats blessés ont été transportés vers l’hôpital militaire à Bagram.

Une conférence de presse extraordinaire du ministre tchèque de la Défense Lubomír Metnar (ANO) était organisée ce mardi matin à Prague. Avec le chef de l'Etat-major de l'armée tchèque Aleš Opata, il a indiqué que la dépouille mortelle du soldat tchèque serait rapatriée ce mercredi. Les deux militaires blessés sont quant à eux hors de danger. Aleš Opata a expliqué que le soldat afghan responsable de l'attaque ne ciblait pas spécifiquement des Tchèques, mais des membres de la coalition armée.

Cinq autres soldats tchèques avaient été blessés jeudi dernier lors d’une autre attaque en Afghanistan, deux mois après la mort de trois de leurs collègues dans ce pays. Actuellement, 350 militaires tchèques sont déployés en Afghanistan. 14 soldats tchèques sont morts dans ce pays depuis mai 2007.