La chanson du siècle

Nous commémorons cette année le 100e anniversaire de la fondation de la République tchécoslovaque indépendante. C’est là bien entendu une période de bouleversements historiques, de découvertes révolutionnaires et de grandes transformations économiques. Durant ces années-là, les Tchèques, ou plutôt les Tchécoslovaques, se sont toutefois aussi amusé, ils ont dansé et chanté.

C’est aussi de cela dont nous allons nous souvenir dans nos émissions. Et pour que cette série soit divertissante pour vous aussi, chers auditeurs, nous vous proposons de participer à une enquête : votez pour la chanson du siècle !

Choisissez la plus belle chanson tchèque du siècle écoulé. Chaque jour, du lundi au vendredi, nous vous présenterons sur notre site Internet et dans nos émissions une des 100 chansons qui se sont inscrites dans l’histoire de la Tchécoslovaquie et de la République tchèque. Toutes populaires, ces chansons ont joué un rôle important à certains moments, sont parfois devenues des chants de révolte ou ont plus simplement figuré en tête des hit-parades. Chaque dimanche, notre émission musicale habituelle sera l’occasion d’un récapitulatif et de lancer le vote.

 

La chanson du siècle – comment voter et règlement

Chaque dimanche, nous vous inviterons à voter pour une des cinq chansons que nous vous aurons présentées durant la semaine écoulée. La chanson qui, pour la décennie donnée, recueillera le plus grand nombre de voix, sera « qualifiée » pour l’étape suivante du concours. Lorsque les 100 chansons auront été diffusées, à raison donc d’une chanson par année depuis 1918 jusqu’en 2018, deux nouveaux votes seront organisés respectivement pour les périodes 1918 – 1968 et 1968 – 2018. Ces deux votes permettront de retenir six chansons pour le tour ou le vote final, duquel ressortira la chanson préférée de la majorité des auditeurs de Radio Prague – autrement dit « la chanson tchèque du siècle ».

Dix votants tirés au sort recevront un CD produit à l’occasion des célébrations du centenaire de la fondation de la République tchécoslovaque. Il s’agit de l’enregistrement des chansons qui ont rencontré le plus grand succès dans de nouveaux arrangements.

 

1993 : « Rybitví » – « Le village de Rybitví »

Photo: Bonton MusicPhoto: Bonton Music 1993 est la première année d’indépendance pour la République tchèque et la Slovaquie. De nombreuses stars internationales de la chanson donnent des concerts à Prague et dans d’autres villes du pays. On se souviendra, entre autres, de Suzanne Vega, Robert Plant, du Velvet Underground, de Depeche Mode, Joan Baez, Deep Purple ou Iggy Pop. Plus...

 
 

1992 – « Láska je láska » – « L’amour, c’est l’amour »

Photo: MonitorPhoto: Monitor En 1992, l’industrie musicale de la Tchécoslovaquie était en plein essor. Plus...

1991 – « Černí Andělé » – « Les anges noirs »

Photo: Gang RecordsPhoto: Gang Records L’année 1991 vit apparaître sur les écrans des salles de cinéma des films qui rassemblaient les foules, comme par exemple « L’École élémentaire », du réalisateur Jan Svěrák, qui fut nominé pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Plus...

1990 – « Ráchel » – « Rachel »

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Cette année est marquée par une relâche notable de toutes les activités culturelles dans la société tchèque. Plutôt que d’aller au cinéma, au théâtre ou à des concerts, les citoyens préféraient en effet suivre les informations et les événements politiques dans le pays. Plus...

1989 – « Miss Moskva » – « Miss Moscou »

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Cette année-là fut une année de changements radicaux. Mais quelle était la musique qui accompagnait ces changements ? Plus...

1988 – « Nenechme si lhát » – « Ne nous laissons pas leurrer »

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon La seconde moitié des années 1980 a vu arriver sur la scène amateur toute une nouvelle génération de musiciens. Mais cela ne veut pas dire qu’il était facile de se faire un nom à la radio ou à la télévision. En effet, différents comités de contrôle des textes, entre autres, veillaient au grain. Plus...