Le Palais des Foires, l’église Saint-Venceslas à Bohnice et les ateliers pour enfants dyslexiques

Le Palais des Foires de la Galerie nationale de Prague (Veletržní palác), construit dans les années 1920 d’après le projet des architectes Oldřich Tyl et Josef Fuchs, est un bâtiment d’un design aux traits purs et aux espaces intérieurs bien éclairés. L’église Saint-Venceslas, construite dans le style Art nouveau, est située juste en face de l’entrée principale à l’intérieur de la clinique psychiatrique de Bohnice, également à Prague.

Le Palais des FoiresLe Palais des Foires A l’origine le Palais des Foires, exemple parfait du fonctionnalisme, était évidemment destiné, comme son nom l’indique, aux foires. Pendant la Seconde guerre mondiale, les nazis y rassemblaient les juifs condamnés à la déportation vers les camps de concentration. Après la guerre le palais est devenu le siège des entreprises de commerce extérieur et a été rebaptisé en Palais industriel. L’énorme incendie du 14 août 1974 ravagea presque entièrement le bâtiment et il fut donc menacé de démolition.

Le Palais des FoiresLe Palais des Foires Mais heureusement grâce à la pression de quelques plasticiens, architectes et peintres, les dirigeants communistes ont autorisé la reconstruction du bâtiment. Le palais a été pris en charge par la Galerie nationale de Prague qui participa à la reconstruction. Le processus dura presque une quinzaine d’années et s’est achevé dans les années 1990. Le Palais des Foires abrite plus de 2 000 œuvres de peinture, sculpture, d’architecture, du design et de l’art industriel des grands artistes tchèques et étrangers exposés sur trois étages, sur une surface de plus de 13 000 m2. Les prestigieuses collections d’art présentent par exemple les œuvres de J. Delacroix, A. Rodin, C. Monet, P. Gauguin, P. Picasso, F. Kupka, G. Klimt, J. Miró ou de C. Sherman.

L’église Saint-Venceslas à BohniceL’église Saint-Venceslas à Bohnice L’église Saint-Venceslas à Bohnice a été construite d’après le projet de l’architecte Václav Rozštlapil. Ce dernier est également l’auteur du projet de l’Académie des Beaux Arts de Prague (AVU). Dans les années 1950 l’église servait d’entrepôt à une des unités de l’armée tchécoslovaque qui gérait la clinique psychiatrique de Bohnice. Après la révolution de velours, l’église a repris sa mission d’origine. Et lorsque le pape Jean-Paul II a visité la République tchèque en 2003, il y a célébré une messe.

Mais l’église n’est pas uniquement un lieu de recueillement, destiné aux messes. On y organise également beaucoup d’activités réservées au large public. Et quel est le rapport entre le palais des Foires de la Galerie nationale de Prague, l’église Saint-Venceslas de Bohnice et les ateliers pour enfants dyslexiques ? C’est justement au Palais des Foires que va se dérouler un workshop pour enfants dyslexiques, organisé début septembre dans le cadre de la Journée de la dyslexie. L’organisatrice de cette manifestation, la femme peintre, plasticienne et artiste visuelles Alena Kupčíková, dyslexique et dysgraphique, nous en dit plus sur cette journée :

Alena KupčíkováAlena Kupčíková « Le 9 septembre, à partir de 10 heures, j’organise en coopération avec la Galerie nationale de Prague un workshop pour enfants dyslexiques qui se tiendra dans le cadre de la Journée de la dyslexie au Palais des Foires. La Journée de la dyslexie est quelque chose d’unique au monde car elle sera déclarée pour la première fois dans l’histoire et Prague sera son berceau. A cette occasion, toutes les collections de la Galerie nationale d’art contemporain et du XIXe siècle exposées au Palais des Foires seront ouvertes au grand public. L’entrée sera gratuite et la journée se terminera à 18 heures. Le palais abrite les œuvres de nombreux artistes dyslexiques et c’est pour cette raison que j’ai décidé d’organiser la Journée de la dyslexie dans ces lieux. »

La clinique psychiatrique de BohniceLa clinique psychiatrique de Bohnice La reconstruction de l’ancien pavillon, construit en 1909 sur un pré de 62 hectares et situé derrière l’église Saint-Venceslas dans la clinique psychiatrique de Bohnice, vient de s’achever. L’inauguration officielle du pavillon aura lieu le 16 septembre 2010 mais déjà à partir du 13 septembre se dérouleront les Journées d’Alena Kupčíková qui consisteront en des workshops destinés aux enfants de l’école élémentaire de la clinique psychiatrique de Bohnice, atteints non seulement de dyslexie et de dysgraphie mais aussi d’autres troubles psychiques.

La majorité des enfants est issue de familles divorcées, certains d’eux ont été victime d’abus et parmi eux se trouvent même des meurtriers. Beaucoup de ces enfants souffrent du syndrome psychosomatique de Terrot. Les personnes atteintes de ce syndrome ont par exemple une envie irrésistible de pousser soudain un cri, de s’accroupir à l’instant le plus inopportun ou de prononcer des mots et des paroles extrêmement vulgaires. Mais les enfants atteints de ce syndrome sont en même temps très doués. Ces workshops seront une prolongation de la Journée de la dyslexie du 9 septembre, organisée dans le cadre du projet de la fondation européenne Rainer Maria Rilke (RMR) Des chemins différents (Jiné cesty).

Les workshops seront s’adresseront surtout aux enfants entre entre huit et quinze ans. L’objectif d’Alena Kupčíková est d’inspirer les enfants de façon différente que leurs thérapeutes par l’intermédiaire d’un sujet pilote : Les lettres autour de nous. Alena Kupčíková :

« A Bohnice comme au Palais des Foires je vais poser aux enfants des questions sur la couleur, le son et la forme des lettres qui les entourent. Par exemple les couronnes des arbres ont la forme de la lettre Y, les immeubles de la lettre I, les tours des églises la forme d’un W. Cette méthode pourrait aussi aider les autistes à s’adapter à la société et à l’accepter, ce qui est confirmé par les professionnels. »

L’ouverture du pavillon sera inaugurée par un concert de la violoniste Markéta Janoušková. Et il est à noter que le 9 septembre se déroulera également une cérémonie destinée à la sortie d’un Alphabet et d’un test spécial pour détecter et prévenir la dyslexie et la dysgraphie, créé pour les enfants par Alena Kupčíková. Cette cérémonie aura lieu en présence de l’acteur Jiří Lábus, qui a enregistré l’Alphabet, et Ksindl X chantera entre autre la chanson le Dysgraphique….