Sport : un week-end presque parfait

Semi-marathon de Prague, Coupe Davis, Paris-Roubaix ou encore lourde défaite du Viktoria Plzeň dans le championnat de République tchèque de football : l’actualité sportive en République tchèque a été riche durant le week-end écoulé.

Peter Sagan, photo: ČTKPeter Sagan, photo: ČTK Il y a vingt-six ans encore de cela, Radio Prague aurait célébré la victoire du Slovaque Peter Sagan dans l’Enfer du Nord, qui est plus avec le maillot arc-en-ciel de champion du monde sur les épaules, comme celle qu’elle souhaite un jour à Zdeněk Štybar. Car, allez, avouons-le, parce qu’on l’aime bien: pour ce week-end, on rêvait surtout et d’abord d’une victoire du coureur tchèque sur le Vélodrome de Roubaix. Las, comme souvent depuis le début de saison, le soldat de l’armada belge Quick-Step a dû se contenter d’une nouvelle place d’honneur. Neuvième à l’arrivée avec 2’31’’ de retard sur Peter Sagan, « Štyby », comme le surnomment ces supporters, a une nouvelle fois fait bonne figure sur les pavés, mais cela s’est encore avéré insuffisant pour remporter la première grande classique de sa carrière. Deuxième en 2015 et 2017 à Roubaix, cinquième et sixième en 2013 et 2014, Zdeněk Štybar, très régulièrement dans le Top 10 des classiques flandriennes cette saison également, devra donc encore attendre pour voir son rêve se réaliser. A 32 ans, il n’est pas certes pas encore trop tard, mais le temps passe vite aussi, comme on le sait…

Eva Vrabcová-Nývltová, photo: ČTKEva Vrabcová-Nývltová, photo: ČTK Comme de tradition avec l’arrivée du printemps et le retour des beaux jours, le semi-marathon de Prague s’est couru samedi matin dans les rues de la capitale tchèque. 11 500 coureurs, capacité maximale compte tenu de l’étroitesse des rues du centre-ville, étaient au départ sur l’air de la Vltava de Smetana. Dans la course féminine, le public a failli assister à un nouveau record du monde. Il n’a en effet manqué que 13 secondes à la Kényane Joan Melly qui, en signant un temps 1h05’04’’, a néanmoins réalisé la cinquième meilleure performance de l’histoire sur la distance des 21 kilomètres. A noter également le nouveau record féminin de République tchèque : celui-ci est désormais la propriété d’Eva Vrabcová-Nývltová en 1h11’01’’, soit une seconde de mieux que le précédent. Prochain grand rendez-vous désormais pour les amateurs de course à pied à Prague : le marathon qui se tiendra le 6 mai.

Adam Pavlásek , photo: ČTKAdam Pavlásek , photo: ČTK Les tennismen tchèques peuvent rêver d’un retour dans le Groupe mondial à compter de la saison prochaine. Reléguée en septembre dernier suite à une défaite contre les Pays-Bas lors des barrages, la Reprezentace s’est imposée sans jamais trembler contre Israël (3-1) à Ostrava samedi et dimanche dans une rencontre comptant pour le deuxième tour de la zone Europe-Afrique. En tête 2 à 0 au terme des deux premiers simples, les Tchèques ont ensuite assuré l’essentiel samedi lors du double remporté par Jiří Veselý et Adam Pavlásek aux dépens de la paire composée d’Yshai Oliel et Jonathan Erlich en trois sets (6-2, 3-6 et 6-3). L’équipe entraînée par Jaroslav Navratil, qui comptera parmi les têtes de série, connaître son adversaire pour les barrages en septembre prochain lors du tirage au sort qui sera effectué ce mardi.

Le Viktoria Plzeň s'est lourdement incliné (2-5) sur la pelouse des modestes et surprenants Bohemians Prague, photo: ČTKLe Viktoria Plzeň s'est lourdement incliné (2-5) sur la pelouse des modestes et surprenants Bohemians Prague, photo: ČTK En football, le Viktoria Plzeň n’a pas encore le titre de champion de République tchèque en poche. En plein doute, le leader s’est lourdement incliné (2-5) sur la pelouse des modestes et surprenants Bohemians Prague dimanche. Avec seulement six points pris en sept matches depuis la fin de la trêve hivernale, le club de Bohême de l’Ouest ne dispose désormais plus que d’une avance de sept points sur le Slavia Prague en tête du classement à sept journées de la fin. La course au titre pourrait même complétement relancée dimanche prochain en cas de nouveau faux-pas de Plzeň à domicile lors de la réception d’un Sparta Prague qui a absolument besoin de points pour se rapprocher des places européennes. De son côté, le Slavia s’est quelque peu rassuré en s’imposant (1-0) sur la pelouse de Brno, relégable. Et si le club de la capitale poursuit sur sa lancée, la réception du Viktoria dans son stade d’Eden début mai pourrait valoir le déplacement et le coup d’œil…