Le Slavia bat Nice et se met en confiance

Vainqueur 4 buts à 1 de leur dernier match de préparation dimanche soir face à l’OGC Nice, les footballeurs du Slavia Prague se sont mis en bonnes conditions pour leur début de saison chargé.

Milan Škoda, photo: ČTKMilan Škoda, photo: ČTK Vingt ans après leur confrontation en Coupe des Coupes, compétition désormais disparue, le match amical entre le Slavia Prague et l’OGC Nice a tourné – à nouveau – à l’avantage des Tchèques. Déjà dominateurs en première période, les joueurs entraînés par Jaroslav Šilhavý ont pourtant encaissé un but du jeune Niçois Olivier Boscagli dès la 8e minute. Les efforts du Slavia se sont concrétisés dès le retour des vestiaires, grâce à son attaquant vedette Milan Škoda, qui a retourné le match en l’espace de trois minutes en inscrivant un doublé. D’abord à la 47e sur pénalty, ensuite bien servi par Mick Van Buren. Entré à la mi-temps, l’attaquant néerlandais a fait sensation, y allant lui aussi de son doublé (69e et 78e minutes).

« J’ai marqué deux buts, j’ai fait une passe décisive, mais pas seulement, je me suis également senti en confiance sur le terrain, donc je pense que c’était mon meilleur match. Cette confiance est très bonne pour nous. Nous avons aussi battu West Bromwich et obtenu un nul face à Krasnodar, nous avons plutôt bien joué. »

C’est donc sur une large victoire devant les 12 000 spectateurs présents dans l’Eden Arena que se termine la campagne de matchs amicaux du Slavia. Un final satisfaisant aux yeux de l’entraineur Jaroslav Šilhavý :

Jaroslav Šilhavý, photo: ČTKJaroslav Šilhavý, photo: ČTK « Bien sûr, nous sommes contents d’un résultat comme celui-ci face à un tel adversaire. Je pense aussi que la qualité de notre jeu s’est améliorée par rapport au match contre le Celtic. L’important, ce n’est pas seulement le score, les quatre buts que nous avons inscrits, mais aussi nos progrès dans le jeu. Je suis donc content. Il ne faut néanmoins pas surestimer ce résultat car il ne s’agissait que d’un match de préparation. Il n’y avait aucun point, aucune qualification en jeu. »

Points et qualification qui vont toutefois arriver très vite en jeu. La suite du calendrier pour le champion de République tchèque, c’est un début de saison sur les chapeaux de roues avec quatre matchs en deux semaines. Dès le mardi 25 juillet, le Slavia entre en lice en Ligue des champions, pour le troisième tour de qualification. Ils connaitront leur adversaire mardi soir, à l’issue du match retour entre le BATE Borisov et l’Alashkert FC, respectivement champions de Biélorussie et d’Arménie.

Pour ce qui est du championnat, c’est avec la réception de Teplice le 29 juillet que s’ouvrent les hostilités, avant un déplacement à Ostrava la semaine suivante. Ce sera l’occasion pour les recrues du mercato estival, au premier rang desquelles l'attaquant portugais Danny, le milieu turc Halil Altintop et le milieu offensif ukrainien Ruslan Rotaň, de jouer leurs premiers matchs officiels avec l’équipe.