JO de Pyeongchang : deux médailles pour commencer

Deux médailles tchèques pour le premier week-end de compétition aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, c’était presqu’inespéré au moment de la cérémonie d’ouverture vendredi. D’autant plus inespéré qu’elles ne sont pas forcément venues des disciplines attendues.

Veronika Vítková, photo: ČTKVeronika Vítková, photo: ČTK On attendait surtout Martina Sáblíková en patinage de vitesse. Spécialiste des longues distances, médaillée d’argent puis d’or à Vancouver et à Sotchi il y a huit et quatre ans de cela, la Tchèque a abandonné son titre sur 3 000 mètres, samedi. Dans un temps de 4’00’’54’’, Sáblíková a dû se contenter de la quatrième place, devancée de 52 centièmes de seconde pour la médaille de bronze. La Tchèque va désormais devoir surmonter sa déception, énorme a-t-elle concédé, dans l’optique du 5 000 mètres, une distance sur laquelle elle défendra son statut de double championne olympique en titre.

Cette relative déception a été effacée par les biathlètes. Samedi, c’est d’abord Veronika Vítková qui a décroché le bronze sur le sprint (7,5 km). Auteur d’une erreur au tir, la Tchèque a été devancée par l'Allemande Laura Dahlmeier, très nette dominatrice, et la Norvégienne Marte Olsbu. Veronika Vítková est ainsi montée sur un podium olympique pour la deuxième fois de sa carrière après le relais mixte à Sotchi en 2014.

Michal Krčmář, photo: ČTKMichal Krčmář, photo: ČTK Et puis bis repetita, et mieux encore, dès dimanche avec cette fois une médaille d’argent pour Michal Krčmář, toujours dans l’épreuve du sprint (10 km). Auteur d’un sans-faute au tir, le Tchèque n’a été devancé que par l'Allemand Arnd Peiffe ; une performance qui lui a permis de décrocher la première breloque olympique de sa carrière.