Foot – Synot Liga : Plzeň remporte le sommet et recolle au Sparta en tête

Le Viktoria Plzeň a battu le Sparta Prague (2-1), dimanche, dans le match au sommet de la Synot Liga. Après douze journées, cette victoire permet au champion en titre de revenir à hauteur de son rival en tête du classement.

Viktoria Plzeň - Sparta Prague, photo: ČTKViktoria Plzeň - Sparta Prague, photo: ČTK Huit victoires, deux résultats nuls et deux défaites : comme souvent ces dernières années, cette saison encore le Sparta Prague et le Viktoria Plzeň présentent un bilan quasi identique à l’issue des douze premières journées du championnat de République tchèque. Le club de la capitale conserve son fauteuil de leader uniquement au bénéfice d’une meilleure différence de buts générale (+22 contre +12 pour Plzeň). Pour le reste, quelques semaines après revers dans le derby contre le Slavia (0-1), les Pragois ont subi en Bohême de l’Ouest leur deuxième défaite de la saison, et ce malgré un penalty stoppé par leur gardien à la 22e minute et l’expulsion du stoppeur international de Plzeň Václav Procházka dès la 41e. Au coup de sifflet final, c’était bien peu dire que l’entraîneur du Sparta, Zdeněk Ščasný avait du mal à avaler la pilule :

Viktoria Plzeň - Sparta Prague, photo: ČTKViktoria Plzeň - Sparta Prague, photo: ČTK « Si je peux me permettre de dire les choses vulgairement, c’est un match dans lequel nous avons montré que nous n’avons pas de couilles. Je ne sais pas si c’est dans la tête ou dans l’état d’esprit, mais il est évident qu’il y a un problème. C’est très frustrant, chaque joueur doit donner plus de lui-même. Notre deuxième mi-temps en supériorité numérique a été lamentable, je ne comprends absolument pas. »

Profitant de l’incapacité de son adversaire à se créer la moindre occasion digne de ce nom, Plzeň a donc fait dos rond avant, finalement, d’inscrire logiquement deux buts dans les vingt dernières minutes, d’abord suite à un corner repris de la tête par le défenseur Jan Baránek (72e), puis sur une frappe croisée à ras-de-terre de son milieu Milan Petržela (83e). La réduction en toute fin de match du Sparta ne changeait rien à l’affaire, comme s’en félicitait l’entraîneur du Viktoria, Karel Krejčí :

Viktoria Plzeň - Sparta Prague, photo: ČTKViktoria Plzeň - Sparta Prague, photo: ČTK « Je suis content de la façon dont nous avons su appréhender ce match, surtout après notre défaite à Brno la semaine dernière que je n’ai pas encore digérée. Aujourd’hui, je tire mon chapeau aux joueurs. Battre le Sparta en jouant à dix contre onze pendant plus d’une mi-temps est une sacrée performance. Je pense que c’est une victoire qui restera gravée dans les mémoires à Plzeň et l’histoire du club. »

Après ce match au sommet de la Synot Liga, les deux équipes retrouveront le parfum de la Ligue Europa ce jeudi, avec les réceptions respectivement des Allemands de Schalke 04 pour le Sparta et du Rapid Vienne pour Plzeň.