Foot : équipe surprise de la phase aller, le Sigma Olomouc confirme

La moitié des matchs figurant au programme de la saison 2017-2018 de l’HET Liga, le championnat de République tchèque de football, ont déjà été disputés. Disputée ce week-end, la 15e journée, dernière journée de la phase aller, a été marquée par la première perte de points du Viktoria Plzeň, mais aussi par la nouvelle victoire du promu Olomouc, équipe surprise de cet automne, cette fois aux dépens du Sparta Prague.

Roman Hubník (à gauche), photo: ČTKRoman Hubník (à gauche), photo: ČTK Il aura donc fallu attendre la 15e journée pour voir le Viktoria Plzeň ne pas faire le plein de points. Auteur d’un parcours sans fautes lors des quatorze premières journées avec autant de victoires, le club de Bohême de l’Ouest a dû se contenter d’un résultat nul (0-0) lors de son déplacement à Teplice dimanche. Une fin de série qui n’inquiète cependant pas le défenseur et capitaine Roman Hubník :

« Les records nous intéressent assez peu, ce ne sont que des statistiques et ce n’est pas pour ça que nous jouons. L’objectif aujourd’hui était le même que depuis le début de saison : nous voulions gagner pour conserver ou augmenter encore notre avance en tête du classement. Mais il faut reconnaître la qualité de notre adversaire. Cela a été un match difficile et le résultat nul me semble logique. Mais c’est un point qui pourrait avoir son importance en fin de saison. »

Martin Sladký, photo: ČTKMartin Sladký, photo: ČTK Le Viktoria Plzeň conserve toujours une avance très confortable, onze points, sur son premier poursuivant, le Sigma Olomouc. Le promu morave a confirmé son excellente première moitié de saison en venant à bout devant son public du Sparta Prague de Rio Mavuba (1-0). Auteur du but victorieux en deuxième mi-temps, Martin Sladký était aux anges :

« C’est bien sûr un sentiment formidable ! Je ne sais pas trop comment vous le décrire avec des mots. Cette victoire nous permet de conserver notre deuxième place et c’est un classement auquel personne n’aurait osé penser en début de saison. Il nous reste encore un match avant la trêve à Liberec et si nous pouvions gagner là-bas aussi, ce serait la cerise sur le gâteau d’un automne fantastique. »

Artisan du succès d’Olomouc, l’entraîneur Václav Jílek tient toutefois à ce que ses joueurs restent les deux pieds bien sur terre, conscient des moyens de son équipe :

Václav Jílek, photo: ČTKVáclav Jílek, photo: ČTK « Nous jouons à la limite de nos possibilités et tirons le maximum ou presque de notre potentiel. Même si cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas nous améliorer, je ne vois pas beaucoup de réserves dans notre jeu. Nos résultats prouvent que lorsque nous sommes capables de donner le meilleur de nous-mêmes, nous pouvons faire jeu égal et même parfois mieux encore y compris contre les meilleures équipes de notre championnat. Et ce d’autant plus si nos adversaires supposés nous être supérieurs, comme le Sparta actuellement, ne sont pas dans les meilleures dispositions. »

A mi-parcours, Olomouc peut rêver d’un retour sur la scène européenne la saison prochaine, et ce alors que la lutte pour le maintien lui était promise l’été dernier. Une perspective que même l’entraîneur du Sigma se met à envisager :

« Nous avons un total de points qui nous permet d’être sereins. Mais nous n’en sommes encore qu’à la moitié du championnat. 45 points sont encore en jeu, il convient donc de rester prudent. Les choses peuvent aller très vite dans l’autre sens. Mais si nous humbles et sérieux, nous aurons bien sûr toutes nos chances pour décrocher une place européenne. »

La 15e journée s’achevait ce lundi avec deux matchs décalés, et notamment le déplacement du Slavia Prague, 3e, à Jablonec.