Le sport en Tchéquie Foot - Coupe du monde 2010 : le sort clément avec les Tchèques

26-11-2007 16:04 | Guillaume Narguet

Le tirage au sort de la composition des groupes de qualification à la Coupe du monde 2010 de football, effectué dimanche à Durban, s’est avéré plutôt favorable pour la République tchèque. Pour se rendre en Afrique du Sud et participer au deuxième Mondial de leur histoire depuis la partition de la Tchécoslovaquie en 1993, les Tchèques affronteront la Pologne, l’Irlande du Nord, la Slovaquie, la Slovénie et Saint-Marin.

Télécharger: MP3

Photo: CTKPhoto: CTK Petr Cech, Tomas Rosicky et leurs partenaires retrouveront donc leur voisin slovaque et Saint-Marin, deux équipes dont ils ont déjà croisé la route lors des récentes éliminatoires à l’Euro 2008 et qu’ils avaient facilement battues. Placée dans le premier chapeau des têtes de série, la République tchèque savait qu’elle éviterait les grandes nations européennes. Elle a également évité des groupes a priori plus compliqués comme le 6 dans lequel figurent la Croatie, l’Angleterre et l’Ukraine, ou encore celui de la France, avec la Roumanie, la Serbie et l’Autriche. Si l’on s’en tient aux forces en présence et aux résultats de ces dernières saisons, la République tchèque fait figure de favori du groupe 3, avec la Pologne qui, après plusieurs années de disettes, a participé aux deux dernières Coupes du monde et vient de se qualifier pour le prochain championnat d’Europe en terminant première de son groupe, devant le Portugal, la Serbie, la Finlande et la Belgique. Une analyse partagée par le gardien Petr Cech :

« Sur le papier, nous devrions être favoris avec la Pologne puisque nous sommes les deux seules équipes du groupe qui se sont qualifiées pour le championnat d’Europe. Je pense que c’est un groupe intéressant pour nos supporters car la Pologne comme la Slovaquie sont nos voisins, les déplacements ne seront pas trop longs, j’espère donc qu’ils seront nombreux lors de ces matchs à l’extérieur. »

David Jarolim, milieu de terrain du Hambourg SV et de l’équipe nationale, est, lui, cependant, d’un avis sensiblement différent et n’est pas entièrement ravi par le tirage au sort:

Photo: CTKPhoto: CTK « Je pense que ce groupe ne fait pas partie des plus faciles. Nous aurons des adversaires dont il faudra se méfier, comme la Slovaquie que nous allons de nouveau affronter. Les Slovaques sont en progrès et ils auront certainement à cœur de prouver ce qu’ils valent après avoir perdu deux fois contre nous lors des dernières éliminatoires à l’Euro. Je pense que ce sera un groupe très équilibré. Il y a là des équipes dont on ne peut pas dire qu’elles soient favorites mais qui seront difficiles à battre. »

Le sélectionneur Karel Brückner, qui ne sera sans doute plus à la tête de l’équipe nationale pour les éliminatoires au Mondial, a admis qu’il voyait « au moins deux ou trois groupes pires » que celui des Tchèques et qu’il n’y avait par conséquent pas de raison de se plaindre. Les supporters espèrent qu’il en sera de même à l’issue des éliminatoires, une fois la qualification pour la première Coupe du monde organisée en Afrique en poche.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Ski - Coupe du monde : début de saison réussi pour Sarka Zahrobska et Lukas Bauer

Guillaume Narguet

En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français