Basket : les Tchèques proches d’une qualification historique pour le Mondial

Pour la première fois depuis la partition de la Tchécoslovaquie, la République tchèque pourrait participer à la Coupe du monde de basket. Avant de retrouver entre autres la France lors du deuxième tour des éliminatoires, la Reprezentace a en effet réalisé un parcours presque parfait lors du premier tour.

L'équipe de République tchèque de basket-ball a battu la Bulgarie (81-75), photo: ČTL'équipe de République tchèque de basket-ball a battu la Bulgarie (81-75), photo: ČT L’équipe de République tchèque de basket-ball a battu la Bulgarie (81-75), lundi dernier à Pardubice (Bohême de l’Est), pour son dernier match de groupe comptant pour le premier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2019. Cette victoire, la cinquième en six rencontres, permettra à la Reprezentace d’aborder le deuxième tour, pour lequel les points engrangés lors du premier tour sont conservés, avec deux succès d’avance sur la Russie, la Bosnie et la Finlande, les trois adversaires avec lesquels elle devra très probablement lutter pour décrocher un des trois billets qualificatifs pour le Mondial, derrière la France, qui a remporté ses six matchs lors du premier tour. Le pivot Ondřej Balvín est persuadé que lui et ses adversaires auront leur carte à jouer lors de cette seconde phase :

L'équipe de République tchèque de basket-ball a battu la Bulgarie (81-75), photo: ČTL'équipe de République tchèque de basket-ball a battu la Bulgarie (81-75), photo: ČT « Ce sera intéressant. La France est sans aucun doute le plus grand favori. Je ne me fais pas trop d’illusions, je ne pense pas que nous aurons les moyens de la battre chez elle. Par contre, nous pourrons l’embêter à domicile. Pour ce qui est de la Russie, c’est davantage une équipe dans nos cordes et il serait bien de gagner au moins un des deux matchs contre elle. Mais c’est sans doute lors de notre double confrontation contre la Bosnie, a priori l’équipe la plus abordable, que se jouera la qualification. »

Les Tchèques entameront le deuxième tour par la réception de la Russie le 13 septembre prochain, toujours à Pardubice. Ils se déplaceront ensuite en Bosnie, avant d’accueillir la France le 30 novembre. En cas de qualification, il s’agira de la première participation de la République tchèque à un Mondial depuis la dixième place de la Tchécoslovaquie en 1982. L’organisation de la phase finale, qui se tiendra du 31 août au 15 septembre 2019, a été confiée à la Chine.