Radůza et ses nouveaux chants de Noël

Le 24 décembre marque le début des festivités de Noël en République tchèque. Le soir venu, après le dîner du réveillon composé de la carpe panée et de la salade de pommes de terre, et avant la messe de minuit, les familles tchèques se rassemblent autour du sapin et attendent l’arrivée de Ježíšek, ce petit Jésus qui leur apporte les cadeaux. Les chants de Noël, que l’on entend un peu partout depuis quelques semaines déjà, sont encore plus omniprésents en ce jour solennel. Outre les chants traditionnels, de nombreux musiciens tchèques composent aussi leurs propres chansons inspirées de l’atmosphère de Noël. C’est aussi le cas cette année de la chanteuse folk Radůza dont nous vous présentons le dernier album dans cette émission spéciale…

 « Nous allons vivre une belle et longue vie
Toi et moi et le fils de Dieu
Toi et moi et le fils de Dieu
Toi et moi et notre fils… »

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Deux ans après son album Marathon, histoire d’un coureur sur le thème sombre de la guerre, Radůza, musicienne et parolière tchèque parmi les plus marquantes, a sorti, en septembre dernier, un nouvel album, autrement plus joyeux car entièrement consacré à Noël. Studna v poušti (Un Puits dans le désert), c’est le titre de cet album, comprend quatorze nouveaux chants de Noël, pour la plupart composés et écrits par l’artiste elle-même. Folâtres et inspirées du folklore tchèque pour certaines, plus fines et spirituelles pour d’autres, sans oublier quelques morceaux modernes et pop ou encore un quasi negro-spiritual, les chansons de Radůza racontent la naissance de Jésus-Christ, ainsi que l’amour entre Joseph et Marie, le rapport entre l’homme et Dieu ou encore différentes coutumes et traditions populaires.

 « Il est un puits au bord d’une ville dans le désert.
Le soir, une fille arrive
puiser de l’eau fraîche.
Le vieux seau grince.

Quand son amoureux arrive avec le char,
elle lui verse de l’eau dans ses mains.
Cet homme, c’est saint Joseph.
Cette fille, c’est la Vierge Marie. »

Radůza, photo: Ivan Prokop, ČRoRadůza, photo: Ivan Prokop, ČRo Si écrire une ou plusieurs chansons consacrées à Noël est aujourd’hui devenu un passage quasi-obligatoire pour de nombreux musiciens tchèques, le résultat est toutefois souvent très mitigé. En renouant avec la longue tradition des chants de l’Avent et de Noël tchèques et étrangers, Radůza a néanmoins réussi à présenter son album avec goût sans tomber dans le pathos tout en mettant l’accent sur l’importance de la compréhension mutuelle et de l’amour. Souvent surnommée « la fille à l’accordéon », la chanteuse laisse son instrument de prédilection de côté pour cet album et chante guitare à la main, accompagnée certaines fois d’un orchestre symphonique, d’autres fois d’un chœur mixte ou d’enfants qui soulignent le caractère solennel de ces chants de Noël originaux.

 « Saluons notre Seigneur
Notre berger est né
Tout le monde chante avec nous
Peu importe si tu le sais ou non

Alléluia, Jésus était lui aussi pauvre
Alléluia, de même qu’ici Gwen
Alléluia, il va être avec nous
Alléluia, il ne nous flanquera pas dehors »