Une vingtaine de cinéastes tchèques, dont Miloš Forman, demande la révocation du directeur des Archives nationales du film

Une vingtaine de réalisateurs et de cameramen tchèques ont signé une lettre ouverte adressée au ministre de la Culture, Daniel Herman, demandant la révocation de Michal Bregant, l’actuel directeur des Archives nationales du film. Ils lui reprochent de compromettre des films tchèques d’importance en les distribuant dans des versions « numérisées de manière primitive », en République tchèque et à l’étranger. Parmi les signataires de cette pétition, de grands noms du cinéma tchèque, comme les réalisateurs Miloš Forman, Ivan Passer, Jiří Menzel et Jan Hřebejk. Le réalisateur Vojtěch Jasný a toutefois retiré son nom de la pétition. Pour l’heure, ni le ministère de la Culture, ni les Archives nationales du film n’ont réagi à la polémique.