Une organisation patronale présente sa feuille de route au prochain gouvernement

Pour poursuivre le développement d'une "économie industrielle ouverte", le prochain gouvernement, qui devrait être nommé par le chef de l'Etat le 13 décembre, devra faire des efforts dans les domaines des infrastructures, de l'innovation, de la numérisation, du marché du travail et de l'éducation. C'est ce qui ressort de la feuille de route présentée ce mercredi par l’Union de l’industrie et des transports à des représentants du mouvement ANO, le vainqueur des récentes législatives, et aux présidents des partis politiques.

Selon Jaroslav Hanák, le président de cette organisation patronale, le problème principal réside dans la loi sur le BTP. Il recommande de la modifier pour accélérer la construction des infrastructures de transport en République tchèque.