Très peu de Tchèques sont satisfaits de la formation du nouveau gouvernement

Seuls 7 % des Tchèques considèrent que la coalition gouvernementale ANO-ČSSD (social-démocratie) formée par Andrej Babiš et nommée mercredi par Miloš Zeman est une bonne solution. Toutefois, 59 % des autres personnes interrogées affirment que ce nouveau cabinet n’est pas idéal mais qu’il ne les dérange pas, tandis que 28 % y sont opposées. Tels sont les principaux enseignements qui ressortent d’un sondage commandé par la Télévision tchèque.

Le soutien du parti communiste lors du vote du confiance à la Chambre des députés, prévu le 11 juillet, ne gêne pas près de la moitié des Tchèques (49 %). Inversement, cette participation des communistes à l’échelle gouvernementale, la première depuis la révolution en 1989, constitue un problème pour 42 % de Tchèques.