Tourisme de masse : lancement du projet de Kateřina Šedá à Český Krumlov

Le projet de l'artiste Kateřina Šedá qui vise à ramener la vie normale dans le centre ultra-touristique de la ville de Český Krumlov en Bohême du Sud a été lancé ce vendredi. Intitulé UNES-CO, le projet est désormais retransmis dans le pavillon tchéco-slovaque de la Biennale d'architecture de Venise, où Kateřina Šedá a créé le siège fictif d'une société éponyme.

Réputée à l’international pour avoir exposé en 2011 à la Tate Modern Gallery de Londres, Kateřina Šedá, 40 ans, est connue pour ses projets originaux, à cheval entre art et société. Son projet vise à lancer un débat sur les dangers du tourisme de masse, qui met en péril la vie ordinaire dans des villes comme Český Krumlov, Prague ou Venise. Kateřina Šedá a choisi d'employer quelques dizaines de volontaires, quinze couples et familles qui seront chargés de réintroduire une « vie normale » à Český Krumlov (lire, jouer avec des enfants, traverser le centre à vélo, etc.). L'objectif est de rendre son authenticité à la ville envahie par les touristes.