Selon un média russe, les communistes et le SPD souhaiteraient la reconnaissance de l'annexion de la Crimée

Le parti communiste tchèque et les députés du parti d'extrême-droite SPD seraient favorables à la reconnaissance par la Tchéquie de l'annexion russe de la Crimée. C'est ce qu'écrit le journal Izvestia, proche du pouvoir russe selon l'agence de presse ČTK, qui indique que ces deux formations politiques considéraient que cette annexion aurait été opérée dans le respect des règles du droit international. Le quotidien russe fait référence à un communiqué du parti communiste et à des propos du député du SPD Jaroslav Holík. Contacté par la ČTK, ce dernier indique qu'il s'agit d'une possibilité qui doit être discutée par son groupe parlementaire.

En octobre dernier, sur le sujet de la Crimée, le chef de l'Etat tchèque avait déjà suscité une certaine émotion. Devant l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Miloš Zeman avait affirmé considérer cette annexion comme « un fait accompli » et il avait conseillé à l’Ukraine de négocier avec Moscou pour une compensation financière, en gaz ou en pétrole, en échange de la perte de la péninsule.