Sauvé par Nicholas Winton, le pilote Hugo Marom est décédé à l’âge de 89 ans

L’ancien pilote Hugo Marom (Meisel de son vrai nom) qui a grandement contribué au développement des relations tchéco-israéliennes, est décédé à Tel-Aviv à l’âge de 89 ans. Originaire de Brno (Moravie du Sud), Hugo Marom a fait partie des 669 enfants tchécoslovaques sauvés de l’Holocauste par Nicholas Winton, le « Schindler britannique » qui avait organisé des convois de trains à destination de Londres.

De retour en Tchécoslovaquie après la guerre, Hugo Marom a été formé comme pilote de combat, pour participer ensuite à la guerre israélo-arabe, dans le cadre du soutien militaire de la Tchécoslovaquie aux forces de défense israéliennes. Fondateur, dans les années 1960, d’une entreprise de construction d’aéroports, Hugo Marom est resté jusqu’à la fin de sa vie une grande figure de la communauté tchèque en Israël. Il a soutenu le projet d’installation, à la Gare centrale de Prague, du monument commémorant les parents des enfants juifs sauvés Sir Nicholas Winton.