Réfugiés : la Tchéquie propose de l'argent et des policiers pour l'Italie

Le ministère tchèque de l'Intérieur entend proposer à la Commission européenne de mobiliser 21 millions de couronnes, 800 000 euros environ, pour aider l'Italie a prendre en charge les réfugiés qui arrivent depuis la Libye. Prague souhaite également envoyer davantage de policiers sur place. Des propositions faites par le ministre de l'Intérieur, le social-démocrate Milan Chovanec, à son homologue italien Marco Minniti, dans une lettre qui a été rendue publique ce jeudi. En début de semaine, Rome a alerté l'Union européenne sur la situation. Depuis le début de l'année, environ 85 000 personnes sont arrivées en Italie et le pays aimerait que les autres Etats de l'UE soient davantage solidaires. En septembre 2015, un plan de relocalisation des réfugiés arrivés en Italie et en Grèce devait permettre de répartir leur accueil. Ce système est toutefois au point mort puisque des pays comme la Tchéquie refusent de l'appliquer.