Référendum en Catalogne : des eurodéputés tchèques critiquent les interventions de la police espagnole

Plusieurs eurodéputés tchèques critiquent les interventions de la police espagnole contre des électeurs qui souhaitent participer au référendum sur l’indépendance de la Catalogne. Le comportement de la police nationale est brutal et devrait être condamné par la Commission européenne, se sont mis d’accord Pavel Svoboda (KDU-ČSL), Kateřina Konečná (KSČM) et Stanislav Polčák (STAN), dans une émission de la Télévision tchèque.

Les événements en Catalogne ont été dénoncés aussi par l’ancien président Václav Klaus. « Il est inacceptable qu’un gouvernement utilise la force, la violence et les répressions pour réprimer ceux qui veulent exprimer son opinion », a-t-il indiqué.

La tenue du référendum a été interdite par les autorités espagnoles. Plusieurs centaines de personnes ont été blessées dans des opérations policières visant à empêcher le vote.