Rapport Social Watch : malgré la croissance, la Tchéquie à la traîne des pays ouest-européens

L'économie tchèque a beau croître à un rythme soutenu, la République tchèque reste largement à la traîne des pays d'Europe de l'Ouest en termes de niveau de vie. C'est la principale conclusion de la neuvième édition du rapport annuel de la branche tchèque de la plate-forme Social Watch publié ce lundi. "La République tchèque représente toujours le Second monde. 27 ans après la Révolution de velours, nous sommes dans une situation bien éloignée de celle que nous nous imaginions en 1990", a commenté Tomáš Tožička, à la tête de cette branche tchèque. L'économiste Ilona Švihlíková explique d'ailleurs que la croissance tchèque est en fait trop faible pour opérer une convergence des niveaux de vie avec les pays occidentaux. D'autant plus que les bénéfices réalisés en Tchéquie profitent d'abord à des entreprises basés à l'étranger et peu aux salariés tchèques. Selon elle, le modèle tchèque est basé sur le faible coût de la main d'oeuvre et sur la faiblesse de la devise nationale.