Presse - Affaire Skripal : l'ancien espion aurait séjourné secrètement à Prague en 2012

Ancien agent double récemment victime d'une tentative d'empoisonnement au « Novitchok », en Grande Bretagne, Sergueï Skripal aurait séjourné secrètement à Prague, en 2012, affirme l'hebdomadaire d'investigation Respekt, sur son site internet. Selon ce dernier, l'agent russe aurait rencontré au moins à deux reprises des représentants des services de renseignements tchèques sur le sol britannique. Mais selon les sources de l'hebdomadaire, la tentative d'assassinat commise contre ce dernier n'aurait rien à voir avec son séjour praguois.

Les Britanniques accusent la Russie d'avoir eu recours à un gaz innervant de type « Novitchok », pour empoisonneur Sergueï Skripal. Moscou, qui nie toute implication, avait par ailleurs estimé que cette substance pourrait provenir de certains pays, dont la Tchéquie. Récemment le président tchèque Miloš Zeman, connu pour ses sympathies pro-russes, avait affirmé que le « Novitchok » aurait été produit en faible quantité sur le territoire tchèque. Début mai, le Premier ministre démissionnaire, Andrej Babiš avait réitéré qu'aucune substance de type Novitchok n’a été produite, testée et stockée en République tchèque.